lundi 23 mai 2016

Le garçon en pyjama rayé de John Boyne

Auteur :   John Boyne
Maison d'édition :  Gallimard et folio junior
Genre : jeunsse/historique
Prix : 6,70€
Pages : 185
Date d'édition  :  2007


Résumé  Vous ne trouverez pas ici le résumé de ce livre car il est important de le découvrir sans savoir de quoi il parle. On dira simplement qu'il s'agit de l'histoire du jeune Bruno que sa curiosité va mener à une rencontre de l'autre côté d'une étrange barrière. Une de ces barrières qui séparent les hommes et qui ne devraient pas exister.




Note 4,5/5

     Avis :  Ce livre ma réellement touché en plein cœur. J'avais déjà vue le film auparavant que j'avais beaucoup aimé. Le récit au allure enfantine, nous donne un point de vue naïf de ce génocide. On se retrouve face à une réel leçon de vie. Un récit à la fois beau, émouvant et pleins de sincérité. Les personnages sont attachants. La plume de l'auteur est très simple mais correspond tout à fait au point de vue de l’œuvre. Un très beau roman pleins d'espoir, de sentiments, d'amitié, de naïveté et de sincérité.

Les personnages :  Nous avons ici peu de personnages mais tous bien complets. 

    Tout d'abord, il y a Bruno et les membre de sa famille    Bruno est un jeune garçon de 9 ans, avide de comprendre le monde qui l'entoure. Il est curieux, gentil, et il possède cette naïveté propre à l'enfance qui le rend si attachant. C'est un jeune garçon qui aime explorer et découvrir le monde. Il a du mal à comprendre le contexte dans lequel il évolue.
     On retrouve aussi le père de Bruno. C'est un homme froid, autoritaire, et parfois méchant. Il est commandant d'un groupe nazie.
     Puis il y a la mère de Bruno. Une femme gentille, mais un peu soumise. Elle est en total désaccord avec son mari sur la manière d'élever leurs enfants. Malgré tout, c'est une femme forte et que j'ai bien aimée.
     On a aussi Gretel la grande sœur de Bruno. Une petite peste de 12 ans. Elle aime qu'on la regarde et elle pense savoir tout sur tout et avoir tout le temps raison.

Puis on a les grand parents de Bruno. Ils ne les voient plus car ils sont en total désaccord avec le père de Bruno.

On a également d'autre personnages.
        Maria : la bonne, elle sert aussi beaucoup de confidente à Bruno. C'est une femme gentille et très loyale.
        Pavel  : le maitre d'hôtel. Il est juif et sort du camp seulement pour servir la famille. C'est un homme bon et terriblement touchant .


     Il y a également le lieutenant Kotler. Un homme terriblement méchant et sadique. Je l'ai trouvé juste abominable.

     Enfin on a Shmuel, le garçon de l'autre côté de la barrière, un petit garçon qui a perdu tout illusion et bonheur. Un jeune garçon solitaire et terriblement attendrissant. 






     L'histoire : 

On découvre le quotidien du jeune Bruno en 1942. 
C'est un garçon comme les autres. Un matin en rentrant de l'école il apprend qu'il dois déménager; car son père à trouvé un nouveau travail. Il découvre alors "Hoche-vite" et sa nouvelle maison. 
 Dans un 1er temps on découvre le quotidien de ce petit garçon qui essaye de s'habituer à sa nouvelle maison, loin de ses amis. Il se retrouve bien seul, alors qu'il y a l'air d'avoir tellement de monde de l'autre côté de cette mystérieuse barrière.

Mais un jour Bruno, qui est un garçon curieux et qui aime explorer, décide de partir découvrir cette barrière. 
Là, il va découvrir un point qui devient une tache, puis une forme, puis une silhouette et enfin un garçon. Le jeune Shmuel. Un étrange garçon, qui est l'exact opposé de Bruno.

On suit l'amitié de ces deux jeunes garçon évoluer. Il passent des heures à parler ensemble. Bruno ne comprend pas comment les chose que lui raconte son ami sont possible. Ce qui est beau dans cette histoire, c'est la naïveté de l'enfance. Leur amitié qui nait sans ce soucier des différences, l'entêtement de Bruno pour qu'il puisse se retrouver du même côté de la barrière, mais surtout la beauté de leur amitié tellement sincère.

la fin peut être prévisible pour certains, mais elle est tellement forte et poignante. Elle nous bouscule, et nous frappe en pleins cœur. C'est une fin tellement belle mais aussi très dur.





L'auteur  Dans l'ensemble, j'ai plutôt bien aimé sa plume. Elle est simple, presque enfantine, mais pleines de beautés et de poésie. Malgré ces quelques répétitions, qui peuvent ennuyé certains lecteurs, j'ai trouvé sa plume en adéquation avec son choix de nous faire voir le récit à travers les yeux d'un petit garçon. 




Conclusion : J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre, malgré le sujet abordé. Selon moi, c'est une très belle manière d'aborder le sujet de la seconde guerre mondial avec les enfants. Les atrocités sont toujours sous entendu et ne peuvent pas choquer. Les personnages, surtout les 2 petits garçons sont attendrissants. C'est un récit fort et poignant . Je vous le conseil vivement. C'est aussi une belle leçon de vie sur le pouvoir de l'amitié et sur les différences.




Citation : Il regarda le garçon et envisagea de lui demander pourquoi il était si malheureux, mais, songeant que la question pourrait lui paraitre grossière, il hésita. Il savait que les gens malheureux n'aimaient pas qu'on les questionnent sur leur tristesse.

6 commentaires:

  1. Je te conseille également le film. J'ai eu un énorme coup de coeur pour les deux. Même des années après ma lecture, j'en garde un fort souvenir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lai déjà visionne avant de lire le livre ( a l'époque je ne savais pas qu'il y avais un livre) e waou il est aussi magique dailleur je vais surement le revoir. Ca ne m'étonne pas du tout

      Supprimer
  2. Hello, je ne connais ni le livre ni le film mais je suis tentée, merci pour ton avis détaillé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou avec grand plaisir, j'espère que ti te laissera tenter par un des deux

      Supprimer
  3. En ce moment, je le vois beaucoup passer ce livre... Je le tenterai surement à l'occasion! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui il faut le tenter il est court en plus et tellement beau

      Supprimer