jeudi 2 avril 2020

Les détectives du Yorkshire, tome 1 : Rendez-vous avec le crime de Julia Chapman

Auteure: Julia Chapman   
Maison d'édition: Robert Laffon  
Genre:  policier 
Prix: 14,90 € / 9,90 € 
Pages:  381
Date d'édition: 2018





Résumé 

Quand Samson O'Brien débarque sur sa moto rouge à Bruncliffe, dans le Yorkshire, pour y ouvrir son agence de détective privé, la plupart des habitants voient son arrivée d'un très mauvais oeil. De son côté, Delilah Metcalfe, génie de l'informatique au caractère bien trempé, tente de sauver de la faillite son site de rencontres amoureuses. Pour cela, elle décide de louer le rez-de-chaussée de ses locaux. Quelle n'est pas sa surprise quand son nouveau locataire se révèle être Samson – et qu'elle découvre que son entreprise porte les mêmes initiales que la sienne ! Les choses prennent un tour inattendu lorsque Samson met au jour une série de morts suspectes dont la piste le mène tout droit... à l'agence de rencontres de Delilah !





13/20 

Ce que j'en ai pensé : 

  
 Je suis légèrement mitigée après la lecture de ce livre. D'un côté j’ai beaucoup aimé le côté british et le fait d'être dans une petite campagne où tout le monde se connait. L'enquête été aussi plutôt sympa. Mais j'ai été déçue par le rythme du roman, j’ai mis du temps à rentrer dedans car l'enquête est pour moi mise en second plan, pour nous placer tout le contexte de cette petite ville et des relations entre les personnages.



Qui sont les personnages .


 Il y a beaucoup de personnages, même peut-être un peu trop à présenter d'un coup. Du coup, je trouve que pas mal manquent de développement. Mais dans l'ensemble, les personnages sont intéressants. J'ai adoré le personnage de Samson : il est drôle et attachant. Dalilah est aussi intéressante même si par moments, j’ai eu du mal à la comprendre. J'ai eu un petit peu plus de mal avec beaucoup d’habitants de ce village. Leur comportement était exécrable.


Quelle est l'histoire de ce livre?


  J'ai apprécié le côté plutôt immersif du roman. Je n’ai eu aucune peine à m'imaginer ce petit village de campagne. L'ambiance british est aussi plaisante. J'ai apprécié l'enquête qui mêle l'agence de détective et l'agence de rencontres, même si je ne suis pas convaincue par le dénouement. J'ai aussi apprécié l'humour des personnages.


   J'ai nettement moins apprécié le rythme du roman, l'enquête ne commence réellement qu’à la moitié du roman quand même ! J’ai trouvé également que la vie personnelle des personnages l’emportait sur l'enquête en elle-même, l'auteur a pris pas mal de temps à présenter son petit village au détriment de l'enquête. Il y a aussi quelques incohérences !



Le style d'écriture. 

   La plume de Julia Chapman est sympa mais pas non plus extraordinaire, ça manque d'un petit quelque chose. On ressent très bien le côté british et petit village.  J'ai également apprécié que le roman se déroule sur plusieurs points de vue, cela apporte vraiment un plus au récit. Par contre, je n’ai ressenti aucune émotion pendant ma lecture !



Conclusion 


Une lecture plutôt mitigée. Je n'ai pas été totalement convaincue par ce premier tome mais je pense tout de même essayer de lire le deuxième tome pour voir si les choses s'améliorent. Ce n'était pas non plus une mauvaise lecture. Il y avait des choses intéressantes malgré tout qui méritent clairement d'être plus développées comme le passé de Samson ou bien encore toutes les relations entre les villageois. Mais le manque de rythme, d'action, de rebondissements et de profondeur dans les personnages et l'histoire m'ont dérangée !


Les + :

* J'ai trouvé que ce roman était vraiment immersif. Je n'ai eu aucun mal à m'imaginer dans ce petit village. Ça représente assez bien la vie dans les petits villages, entre les commérages, les apriorie et le coté étouffant. 

* L'histoire est plutôt bonne. Il manque clairement d'action et l'enquête ensuite va un peu trop vite pour se résoudre (d’ailleurs le dénouement ne m’a pas convaincue ! )

Les - :

* Je n'ai pas vraiment apprécié le rythme du roman, et surtout le fait que la présentation de ce petit village se fasse au détriment de l'enquête qui passe en second plan.

* Pour moi il y a trop de personnages présentés dans ce tome-ci. Du coup, je trouve que beaucoup de personnages manquent de développement !

* Quelques incohérences !

Une Citation pour se faire une idée de la plume?



  Comment peut-on aimer un endroit et en même temps le détester ? 
Sans être persuadé qu'il existe une réponse à cette question, l'homme arrêta sa moto en haut de Gunnerstang Brow, coupa le contact, enleva son casque et contempla les toits d'ardoise qui pavaient le fond du vallon en contrebas. C'était le milieu de l'après-midi, la lumière rasante du soleil d'octobre embrasait la falaise de craie à laquelle la ville était adossée, et se reverberait sur des maisons et des rues où il n'avait pas remis les pieds une seule fois en plus de quatorze ans. Bruncliffe.

dimanche 29 mars 2020

Heartless de Marissa Meyer

Auteure: Marissa Meyer  
Maison d'édition: pkj 
Genre:  fantasy / jeunesse 
Prix: 18,50 € 
Pages:  599
Date d'édition: 2017





Résumé 

Vous êtes vous déjà demandé qui était la Reine de Coeur avant Alice aux pays des merveilles ?

La Reine de Coeur n’a pas toujours été la terrible souveraine d’Alice au pays des merveilles. Avant d’être couronnée, elle s’appelait Catherine et rêvait de devenir la plus grande pâtissière du royaume. Mais le sort a décidé de lui jouer un vilain tour : le Roi de Coeur veut absolument l’épouser et les parents de Catherine, très ambitieux, placent de gros espoirs en cette union.

Catherine, elle, veut vivre librement et aimer celui qui fait battre son coeur : Badin, le bouffon du Roi.

Malheureusement au pays des merveilles, où s’entrechoquent magie, folie et monstres, les contes n’ont pas tous une fin heureuse…







16/20 

Ce que j'en ai pensé : 

  
 Dans l'ensemble, j'ai passé un assez bon moment de lecture. Alors pour être honnête je connais pas du tout l'univers d'Alice aux pays des merveilles alors forcement là j'ai été enchantée par l'univers. Par contre le livre a aussi de gros défauts, notamment le rythme très lent, les longueurs et passages inutiles par exemple. Mais cela est resté une lecture très plaisante.



Qui sont les personnages .


 Il y a pas mal de personnages intéressants. J'ai adoré le personnage de Hatta le chapelier il est à la fois drôle et attachant. Catherine quant à elle m'a paru tellement naïve et capricieuse. Badin je l'aime d'amour même s'il est un peu stupide mais bon l'amour rend aveugle. Les autres personnages m'ont plu mais pour la plupart ils m'ont fortement agacée avec leurs actions et leur réactions .


Quelle est l'histoire de ce livre?


  J'ai apprécié tout le côté immersif du roman. J'ai adoré me retrouver dans cet univers qui m'était inconnu. Je pense d'ailleurs m'intéressee à Alice aux pays des merveilles après cette découverte. J'ai aimé cette espèce de triangle amoureux également et le mystère autour du Jabberwock mais je regrette d'avoir deviné la fin.

   J'ai nettement moins apprécié le rythme et les longueurs présentes en grand nombre dans le roman. Il y avait également des passages que j'ai trouvés complètement inutiles, ils alourdissaient nettement le récit !



Le style d'écriture. 

   La plume de Marissa Meyer manque clairement de fluidité. Son récit est souvent lourd et très lent. Mais sa plume est plutôt agréable à lire malgré tout. Elle a réussi à me faire ressentir des émotions, l'agacement, la colère, l'incompréhension, la joie...



Conclusion 


J'ai pris du plaisir avec cette lecture. C'était divertissant. Même si ce roman aurait clairement pu avoir de nombreuses pages en moins ! J'ai été plongée dans l'univers et dans l'histoire, souvent j'étais frustrée car j'avais envie que les choses avancent plus vite et qu'on arrête de tourner en rond. Marissa Mayer a également réussi à me faire traverser un tourbillon d'émotions, de l'agacement à la colère, en passant par la joie ou la frustration. Une lecture qui restera un bon souvenir malgré des défauts dérangeants ! PS: ce livre m'a donné tellement faim !

Les + :


* J'ai vraiment apprécié cet univers que personnellement je ne connaissais pas, cela m'a donné envie de découvrir Alice aux pays des merveilles.

* L'histoire est plutôt bonne. Certes, il manque peut-être clairement d'action. C'était également prévisible, mais j'ai été transportée dans le mystère autour du Jabberwock et dans ce triangle amoureux.

* Même s'ils m'ont clairement donné des envies de meurtre tout le long du roman j'ai adoré les personnages qui sont bien travaillés et refléchis. J'ai surtout aimé Badin, Cheshier et Hatta ! Ils sont tellement drôles et attachants


Les - :


* Le rythme est assez inégal. C'est tellement lent ! De nombreux passages inutiles alourdissent grandement le récit malheureusement. C'est une habitude avec cette autrice !

* Par moments, j'ai clairement eu envie de tuer tout les personnages tellement leur agissements étaient stupides !
Une Citation pour se faire une idée de la plume?



Vous m’avez hypnotisé depuis le premier instant où je vous ai vue dans cette robe rouge, et je ne sais pas quoi faire, sinon déployer tous mes talents pour essayer de vous hypnotiser en retour. 

jeudi 26 mars 2020

Gardiens des cités perdues, tome 1 de Shannon Messenger

Auteure: Shannon Messenger  
Maison d'édition: Lumen / pkj 
Genre: jeunesse  / fantasy 
Prix: 15€ / 7,90 € 
Pages:  510
Date d'édition: 2014





Résumé 

Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à voix haute. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’Histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde. Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ? Un premier roman baigné de magie, dont la fantaisie et le sens du suspense font des miracles, et où éclate le talent indéniable de Shannon Messenger. Un nom à retenir !






15/20 

Ce que j'en ai pensé : 

  
 Dans l'ensemble, j'ai passé un assez bon moment de lecture. C'était très divertissant. J'ai apprécié l'univers qui est plaisant et dense, même si cela m'a fait penser par moments à Harry Potter. J'ai également regretté un léger manque de rythme, l'histoire met beaucoup de temps à se mettre en place, pour que l'action arrive vraiment. Mais tout de même, ce livre reste très agréable et bien travaillé.




Qui sont les personnages .


  Il y a quand même de très nombreux personnages, qu'on découvre petit à petit. J'ai apprécié les personnages. Des protagonistes diversifiés et tous plus intéressants les uns que les autres. Ils sont attachants, intéressants et assez complexes. Même si parfois, certains m'ont vraiment tapé sur le système, notamment la jeune Sophie.




Quelle est l'histoire de ce livre?


  J'ai apprécié tout le côté immersif du roman. L'ambiance du roman nous plonge directement dans cette univers riche et complexe qui ressemble à un nouveau Harry Potter. Tout le début du roman est un peu long et manque cruellement d'action, mais l'auteure prend son temps pour nous présenter son univers.


   J'ai aimé voir comment la jeune Sophie essaie de s'adapter à son nouvel univers lorsqu'elle apprend qu'elle est une elfe et non une humaine. Mais aussi comment elle cherche à trouver sa place. Rien ne va être simple pour l'elfe et elle devra braver bien des obstacles pour s'en sortir.



Le style d'écriture. 

   La plume de Shannon Messenger est simple mais très agréable. Tout est fluide, même si le rythme met du temps à se mettre en place, un début longuet qui s'accélère petit à petit. Elle a néanmoins réussi à me plonger dans son univers et à me faire ressentir des émotions contradictoires.


Conclusion 


J'ai pris du plaisir avec cette lecture. C'était très divertissant. Un bon premier tome qui introduit parfaitement cet univers riche et complexe. Je pense que cela apporte du très bon pour la suite. Il y avait tout ce qu'il faut pour un premier tome de saga de fantasy. Un bon univers, de nombreux personnages qui offrent une palette riche, mais également du mystère, de l'action et des rebondissements. J'ai hâte de découvrir la suite de cette saga !

Les + :


* J'ai vraiment apprécié cet univers qui se révèle être très riche et complexe même si par moments, cela m'a vraiment fait penser à Harry Potter.

* Il y a beaucoup de personnages, ils forment un ensemble riche et complexe. Même si pour moi certains manquaient légèrement de développement. Ils sont malgré tout attachants et passionnants.

* L'histoire est très bonne. Certes, il manque peut-être un peu d'action. Cependant, j'ai apprécié voir comment la jeune fille essaie de s'en sortir dans son nouveau monde. Mais aussi tous les thèmes sous-jacents qui en ressortent, par exemple la différence.


Les - :


* Le rythme est assez inégal. Heureusement dans la deuxième moitié tout s'accélère.

* Par moments, la jeune Sophie m'a vraiment tapé sur les nerfs.



Une Citation pour se faire une idée de la plume?



Elle aurait voulu disparaître… Exactement le genre d’attention qu’elle s’efforçait à tout prix d’éviter ! La raison pour laquelle elle portait des couleurs ternes et restait toujours à la traîne ou au fond de la classe, dissimulée par les autres élèves, qui la dépassaient d’au moins une tête. Quel autre moyen avait-on de survivre quand, à douze ans seulement, on se retrouvait en terminale ?

jeudi 19 mars 2020

La fille qui n'existait pas de Natalie C. Anderson

Auteure: Nathalie C.Anderson 
Maison d'édition: pkj 
Genre: jeunesse  
Prix: 21€
Pages:  405
Date d'édition: 2018 





Résumé 

Tina ne vit pas, elle survit sur le toit d’un immeuble des bas-fonds de Sangui. Cambrioleuse la plus habile d’un gang kényan, elle ne pense qu’à une chose : venger sa mère assassinée par son ancien employeur, le nabab blanc M. Greyhill. L’occasion se présente enfin quand on lui demande de s’introduire dans la luxueuse villa de ce dernier. Prise sur le fait par Michael, le fils Greyhill avec lequel elle a grandi, Tina commence à douter. Submergés par les souvenirs de leur enfance, les deux jeunes gens décident de passer un marché… Entre les rues inquiétantes de Sangui et la guerre qui menace son village natal, Tina voit sa vengeance prendre un tournant qu’elle n’aurait jamais pu imaginer...





15/20 

Ce que j'en ai pensé : 

  
 Dans l'ensemble, j'ai passé un assez bon moment de lecture. Un thriller jeunesse plutôt bien travaillé et intéressant. Cependant par moments j'ai trouvé qu'il manquait de rythme et d'action. En revanche j'ai trouvé le sujet de base super intéressant, et vu que l'auteure connaît la situation et la violence sociale en Afrique tout est donc très réaliste.




Qui sont les personnages .


 J'ai apprécié les personnages. Ils sont très intéressants. Des personnages captivants, à la psychologie plutôt complexe. Même les personnages secondaires sont plutôt bien travaillés et approfondis. Tina est passionnante. Une jeune fille à la fois forte et fragile. Maligne et impulsive. Son personnage est épatant et touchant.



Quelle est l'histoire de ce livre?

    
  J'ai apprécié tout le côté immersif du roman. L'ambiance du roman montre parfaitement la réalité des choses en Afrique, la misère sociale et les difficultés au milieu de la corruption et de la violence. J'ai également apprécié le chemin traversé et les obstacles franchis par Tina afin de découvrir la vérité sur la mort de sa mère et de mener à bien sa vengeance. J'ai juste regretté que le rythme soit inégal et que vers la moitié du roman il y ait un peu un temps mort et un manque d'action.



Le style d'écriture. 

   La plume de Nathalie C.Anderson est assez agréable à lire. C'est simple et fluide même si cela manque de rythme. Elle réussit par contre à bien faire ressortir les émotions et à immerger le lecteur en Afrique.


Conclusion 


J'ai pris du plaisir avec cette lecture. Un thriller jeunesse abouti et bien travaillé. Par contre j'ai déploré un manque d'intensité dans le rythme et je me suis un peu ennuyée vers le milieu du roman. Cependant ce roman mérite vraiment d'être lu, surtout pour montrer la réalité de ce que vit la population en Afrique. Les personnages aussi méritent d'être découverts. Tout est intelligemment traité et je vous le recommande vivement !


Les + :

* L'histoire est passionnante. Tout est bien travaillé et réfléchi. J'ai apprécié cette histoire de vengeance.


* J'ai particulièrement apprécié que le roman se déroule en Afrique. Et surtout que cela soit si immersif et réaliste. Cela dépeint avec justesse, la mystère social, la violence et la corruption.


* J'ai beaucoup aimé les personnages. Ils sont intéressants et très attachants. Tina est un personnage qui va me marquer. Elle est à la fois forte et fragile.  Elle essaie surtout de s'en sortir et de découvrir la vérité sur la mort de sa mère.

Les - :

* Le rythme est assez inégal.

* Par moment j'ai trouvé que l'histoire manquait d'action.

Une Citation pour se faire une idée de la plume?



J'ai toutes ces règles en tête et je me comporte comme une je-sais-tout mais eux ont compris qu'en vrai je suis paumée. 

dimanche 15 mars 2020

L'Homme aux murmures de Alex North

Auteur: Alex North 
Maison d'édition: Seuil
Genre: thriller 
Prix: 21€
Pages:  400
Date d'édition: 2020






Résumé 

Si tu laisses la porte entrebâillée, les murmures viendront se glisser...
Un écrivain veuf, Tom, et son fils de 8 ans, Jake, emménagent dans une nouvelle ville.
Featherbank. Si charmante et calme en apparence.
Où vingt ans plus tôt, un serial killer a été arrêté après avoir tué plusieurs enfants.
On l'appelait l'Homme aux murmures.
Des murmures que Jake a entendus. A la porte de sa maison.
Et si tout recommençait ?




18/20 

Ce que j'en ai pensé : 

  
 Dans l'ensemble, j'ai passé un excellent moment de lecture. Un thriller comme je les aime. Il est rudement bien mené et terriblement addictif. Tout est assez bien équilibré. De bons twists sans trop en faire, une bonne dose de mystère, des personnages percutants, un serial killer glaçant. L'ambiance est anxiogène. Pour un premier thriller, c'est vraiment excellent.



Qui sont les personnages .


 J'ai apprécié les personnages. Ils sont tellement passionnants. Des personnages captivants, puissants, à la psychologie riche et complexe. Mais ils sont avant tout très attachants. J'ai particulièrement aimé les liens qui unissent les personnages et la complexité de leurs relations respectives.

    Tom est un écrivain veuf. Il se sent terriblement seul et essaye de tout faire pour être un bon père pour son fils Jake, un jeune garçon solitaire, qui préfère être avec les fantômes qu'il voit plutôt qu'avec les jeunes de son âge. La relation entre le père et le fils est passionnante et donne chaud au cœur.

    J'ai également bien aimé découvrir Pete, ce flic, ancien alcoolique, qui se bat pour ne pas rechuter. Il est hanté par l'homme aux murmures : Frank Carter, depuis vingt ans. Le retour de ce serial killer fait vaciller Pete.

   D'autres personnages secondaires sont aussi intéressants et attachants. Comme par exemple Amanda la policière qui enquête sur cette nouvelle vague de disparition.



Quelle est l'histoire de ce livre?

    
  J'ai été happée dans cette histoire, du début à la fin. D'ailleurs, j'ai énormément apprécié cette fin qui colle parfaitement au roman. Tout était mené avec brio et parcimonie. Une bonne part de mystère, une pointe de rebondissement, une pincée de fantastique, une dose de sujets plus intéressants les uns que les autres, par exemple le deuil, la reconstruction, la famille. Tout se mélange à merveille.

    Suite au décès de sa femme Rebecca, Tom décide d'essayer de refaire sa vie avec son petit garçon Jake dans la petite ville de Featherbank. Ils habitent une petite maison étrange et mystérieuse. Un jeune garçon disparaît, le petit Jake entend quelqu'un murmurer son prénom, tout cela rappelle étrangement l'homme aux murmures, un serial killer enfermé et arrêté depuis vingt ans. Et si tout recommençait ? Qui est ce nouvel individu qui semble vouloir copier l'homme aux murmures ? Jusqu'où Tom est-il prêt à aller pour protéger son fils ? 



Le style d'écriture. 

   La plume d'Alex North est excellente. Honnêtement, pour un premier roman, je suis plutôt impressionnée et ravie. Tout est bien ficelé. J'ai apprécié le rythme enivrant du roman, et les changements de voix d'un chapitre à l'autre. Il a également réussi à créer une atmosphère anxiogène et à faire ressentir de nombreuses émotions.


Conclusion 


J'ai pris beaucoup de plaisir avec cette lecture. Un thriller assumant entre le thriller noir, le thriller fantastique et le thriller psychologique. Il y a juste ce qu'il faut d'action, de mystère, de rebondissement et d'angoisse. J'ai particulièrement apprécié les sujets traités comme la parentalité, le deuil, la reconstruction ou encore le poids du passé. J'ai également aimé tout le mystère autour de ce serial killer et de ces enquêtes. Tout est intelligemment traité et travaillé.


Les + :

* L'histoire est passionnante. Tout est bien travaillé et réfléchis. C'est échappant et glaçant. J'ai été totalement happé du début à la fin. 

* J'ai beaucoup aimé les personnages. Ils sont complexes et très attachants. J'ai particulièrement apprécié, voir les relations qu'ils entretiennent les uns avec les autres, c'est ce qui apporte un vrai plus au roman.

* La plume de l'auteur est vraiment prenante. Un superbe rythme grâce au changement de voix, une ambiance anxiogène et énormément d'émotions qui ressortent de ce roman.


Les - :


* Avec cette petite dose de fantastique, parfois j'avais du mal à savoir où l'auteur voulait en venir.

Une Citation pour se faire une idée de la plume?



Enlèvement d'un enfant par un inconnu et le pire cauchemar de tout parent, mais statistiquement, c'est extrêmement rare. Il y a plus de risque un enfant soit maltraité ou abuser au sein de sa propre famille, derrière les portes closes. Le monde extérieur paraît menaçant, mais en vérité, la plupart des inconnus sont d'honnêtes gens, alors que le foyer soit l'endroit le plus dangereux qui soit