mardi 4 août 2020

Ce rêve bleu de Liz Braswell

Autrice: Liz Braswell
Maison d'édition: hachette (heroes)

Genre: réécriture de conte 
Prix: 16,90€ 
Pages:  323
Date d'édition: 2019



Résumé 

Aladdin est un vaurien.

Comme les autres habitants d'Agrabah, un pays pauvre, le jeune homme tente tant bien que mal de survivre. La princesse Jasmine, quant à elle, est sur le point de subir un mariage arrangé. Elle ne désire qu'une chose: échapper à son destin, découvrir ce qui se cache derrière les murs du palais.

Mais tout bascule lorsque le conseiller du sultan, Jafar, prend subitement le pouvoir. À l'aide d'une lampe étrange dotée de pouvoirs extraordinaires, l'effrayant personnages tente de briser les lois de la magie, de l'amour, et de la mort. Désormais, Aladdin et la princesse déchue doivent unir le peuple d'Agrabah et mettre au point une rébellion pour faire tomber un dictateur avide de pouvoir, qui menace de déchirer le royaume...

Ceci n'est pas l'histoire d'Aladdin telle que vous la connaissez. C'est une histoire de pouvoir. De révolution. D'amour. Une histoire où un seul détail peut tout changer.







16/20 

Ce que j'en ai pensé : 

  
   J'ai passé un bon petit moment de lecture avec cette réécriture de conte. Aladdin est un Disney que j'apprécie beaucoup, et là j'ai aimé voir une version plus sombre, plus angoissante et plus portée sur la politique d'Agrabah.


Qui sont les personnages .


     Les personnages sont très intéressants à redécouvrir. Alors certes ils manquent toujours un peu de profondeur mais j'ai adoré les voir d'une autre façon.

    Aladdin n'est pas juste le roi des voleurs : il est aussi loyal, déterminé, fort, malin et a de belles valeurs. Jasmine est beaucoup plus déterminée, combative et téméraire. Jafar, lui, est complètement fou, avide de pouvoir, mesquin et manipulateur.

   J'ai également apprécié découvrir les personnages secondaires, notamment les amis de Aladdin.



Quelle est l'histoire de ce livre?

    
  
Beaucoup de monde connaît l'histoire d’Aladdin. Mais que se serait-il passé si c'était Jafar qui avait trouvé la lampe magique? Dans cette révision de conte nous abordons ce sujet. Jafar a trouvé la lampe magique et souhaite l'utiliser pour prendre le pouvoir et semer la terreur à Agrabah. Une version plus portée sur la politique, une version plus sombre et moins édulcorée.

   Par contre, j'ai trouvé que c’était un peu trop long à démarrer et la fin un peu trop abrupte. Au début je me suis légèrement ennuyée.


Le style d'écriture. 

La plume de l'autrice est très, simple et abordable. Mais malgré sa simplicité, l'autrice a réussi à m'immerger complètement dans son univers. Elle a également parfaitement réussi à me faire ressentir de nombreuses émotions tout au long de ma lecture.



Conclusion 



J'ai apprécié ma lecture : une révision du Disney Aladdin que j'ai presque préférée a l'original. Une version plus sombre, qui porte plus sur la politique du pays. Une histoire qui parle ici de pouvoir, de manipulation, de bravoure, d'amour, de haine, de vengeance, de politique et encore de beaucoup d’autres choses. Certains points sont malgré tout un peu bâclés.

Les + :

* J'ai apprécié redécouvrir les différents personnages autrement.
Jafar au-delà de son côté manipulateur et mauvais a un réel besoin d'être aimé. Jasmine est beaucoup moins naïve et une réelle combattante ; Aladdin possède de vraies valeurs et c'est un homme bon et loyal.

* L'histoire en elle-même était prenante et passionnante. Je suis vraiment rentrée dans l'histoire une fois que la lampe a été trouvée par Jafar. J'ai apprécié voir comment Agrabah change après que Jafar ait pris le pouvoir.

* J'ai aimé la plume de l'autrice tout en simplicité. J'ai aimé que cela soit une réécriture plus sombre et plus adulte.

Les - :

* J'ai trouvé que le début était beaucoup trop lent. Je me suis légèrement ennuyée au début.

* La fin était légèrement trop abrupte et bâclée




Une Citation pour se faire une idée de la plume?



.
- Chers élèves, voici les règles fondamentales de la magie. Règle numéro un : je ne peux assassiner personne. Règle numéro deux : je ne peux pas obliger les gens à tomber amoureux. Il regarda fixement Jafar et adressa un clin d'oeil à Jasmine. Et règle numéro trois - bien que je doute qu'elle s'adresse à toi, tu n'es pas le genre de type à se dire "J'ai fait une terrible erreur, il faut le ramener à la vie" : je ne ressuscite pas les morts.

samedi 1 août 2020

Les Lumières de Tel Aviv de Alexandra Schwartzbrod

AutriceAlexandra Schwartzbrod
Maison d'édition: Rivage noir

Genre: policier  
Prix: 20,00€ 
Pages:  288
Date d'édition: 2020



Résumé 

Les ultrareligieux ont pris le pouvoir à Jérusalem pour former le Grand Israël. Les Résistants, composés de laïcs juifs et arabes, se sont regroupés à Tel-Aviv pour vivre selon les préceptes des premiers kibboutzim. Signe de la division, un nouveau mur a fait son apparition, entre Jérusalem et Tel-Aviv cette fois.

Un mur surveillé par des robots tueurs fournis par la Russie, le parrain du Grand Israël.

Ils sont six à devoir franchir cette frontière au péril de leur vie : Haïm, un ultra-orthodoxe en cavale ; Moussa et Malika, deux jeunes Palestiniens en exil ; Ana, la femme d'un religieux éprise de liberté ; Isaac, un conseiller du Premier ministre en proie au doute ; et Eli Bishara, un ex-commissaire de police à la recherche de son amour perdu. Tous n'y parviendront pas.







Merci à la maison d'édition ainsi qu’à BePolar pour leur confiance et l'envoi de ce livre

17/20 

Ce que j'en ai pensé : 

  
   Je suis agréablement surprise par ce livre : un roman d'anticipation qui paraît tellement réaliste. J'ai passé un moment de lecture agréable et enrichissant. C'était à la fois beau, fort, percutant, émouvant et scandaleux.


Qui sont les personnages .

     Les personnages sont très intéressants à découvrir. Ils possèdent une assez grande profondeur et je me suis beaucoup attachée à eux. C’est une palette de personnages très complète. Nous avons ici six personnages principaux qui possèdent chacun leurs rêves et leurs espoirs d'un monde meilleur. J'ai apprécié les découvrir et suivre leurs différents périples.



Quelle est l'histoire de ce livre?

    
  
On se retrouve dans un futur plus ou moins proche. Israël a été séparé en deux : d'un côté le grand Israël dominé par les Russes où les ultra-orthodoxes ont créé leur propre communauté ; de l'autre côté Tel-Aviv regroupe un groupe de résistants composé de laïcs, musulmans et juifs opposés au régime du grand Israël. Haïm, Moussa, Malika, Ana, Eli et Isaac ont tous des motivations pour changer ce nouveau monde ou le fuir.

   Par contre, j'ai trouvé que c’était un peu trop court. J'aurais apprécié notamment que la fin soit légèrement plus aboutie.


Le style d'écriture. 

  La plume de l'autrice est très belle et très poétique. Elle a réussi à me faire ressentir énormément d'émotions. J'ai également apprécié l'alternance de points de vue à chaque chapitre même si les chemins de certains personnages se croisent.


Conclusion 


Les lumières de Tel-Aviv était une très belle lecture, intéressante et enrichissante. C'est un roman d'anticipation, mais qui pourrait totalement être réaliste. Ce livre est riche en émotions : j'ai ressenti de la haine, de l'espoir, de la peur, et de la joie. Une nouvelle aire pour Israël qui pourrait s'annoncer tout autant dévastatrice.

Les + :

* J'ai apprécié découvrir les différents personnages.
Six personnages aux désirs, rêves et ambitions différents mais peut-être pas si éloignés les uns des autres.

* L'histoire en elle-même était prenante et passionnante. Une histoire qui parle de guerre, d'amour, de haine, d'espoir, de domination et de religion.

* J'ai aimé l'alternance de points de vue à chaque chapitre, même si parfois les chemins des uns et des autres se croisent.
J'ai aussi trouvé la plume fluide, belle et poétique.

Les - :

* J'ai trouvé que parfois les choses allaient un peu trop vite, surtout pour la fin qui était trop abrupte.

* Quelques petits points pas assez approfondis.



Une Citation pour se faire une idée de la plume?


.
Un souffle d’air brûlant balayait la terre. Sous les derniers rayons du soleil, les arbres rescapés du khamsin avaient des allures d’épouvantails. Haïm Müller avança à pas lents vers 
l’ombre de la muraille qui faisait office de frontière. Si Moshe ne lui avait pas raconté d’histoire, c’était là que la surveillance 
avait été allégée. Depuis que le rabbin Arie Golan avait pris le contrôle du Grand Israël avec l’aide des nationalistes russes, 
les crédits militaires avaient été divisés par dix, il fallait bien  dégager des moyens pour favoriser l’étude de la Torah. 

jeudi 23 juillet 2020

La Dictatrice de Diane Ducret

Autrice: Diane Ducret
Maison d'édition: Flammarion

Genre: contemporain 
Prix: 21,90€ 
Pages:  560
Date d'édition: 2020



Résumé 

Depuis des années, on entend grogner la révolte sur le Vieux Continent. Un sentiment de rejet généralisé, l'impression pour beaucoup d'avoir été débarqués du progrès. Quand soudain, un violent orage éclate. Une femme se lève parmi la foule. Munich, novembre 2023, une manifestation populaire. Aurore Henri se saisit d'un pavé et le lance au visage d'un chef d'Etat. Derrière son regard bleu magnétique, une volonté d'acier, un espoir fou, guérir les hommes de leurs tendances destructrices, bâtir une société nouvelle où règnent la paix et l'harmonie. Diane Ducret nous livre une vision infiniment romanesque d'un Occident qui sombre dans le chaos et trouve son nouveau guide en une femme aux motivations aussi secrètes que son ambition est démesurée.





14/20 

Ce que j'en ai pensé : 

  
 Je suis, dans l'ensemble, assez mitigée après la lecture de ce roman. Il y avait de très bonnes choses, mais aussi des éléments qui m'ont largement moins emballé. La dictatrice reste une lecture très intéressante et elle m'a glacé le sang à certains moments.


Qui sont les personnages .

     Les personnages sont très intéressants à découvrir. Ils possèdent une assez grande profondeur et changent énormément au fil du temps. J'ai apprécié les découvrir et surtout les détester tous autant qu'ils sont. 

     On découvre principalement Aurore Henri une jeune femme remplie de plein de bonne intention. Mais très vite, son envie d'offrir un monde meilleur particulièrement aux femmes se transforme en obsession.

    J'ai trouvé les personnages secondaires assez intéressants également. On découvre plusieurs personnes qui gravitent autour d'Aurore, pour la seconder dans son rôle et son accession au pouvoir.  



Quelle est l'histoire de ce livre?

    
  L'histoire est vraiment très intéressante à découvrir. Aurore Henri est une jeune femme pleine de conviction et elle rêve d'un monde meilleur surtout pour les femmes. En novembre 2023, elle lance une pierre au visage d'un chef d'état. Elle va alors faire naître dans de nombreux esprits un nouvel espoir pour un monde meilleur. Mais entre une idéologie et une dictature, la frontière est très mince.

    Par contre, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup trop de similitudes avec le règne de Hitler, ce qui fait que beaucoup de choses ne sont pas surprenantes. Il y a aussi pas mal de sujets abordé seulement en surface ce qui rend le livre très (trop) long.


Le style d'écriture. 

  La plume de Diane Ducret est fluide et agréable à lire. J'ai apprécié découvrir ce livre grâce a un narrateur omniscient qui nous donne un regard extérieur. Les chapitres sont très courts et donnent du rythme au roman.


Conclusion 


Une lecture un peu mitigée pour ce roman d'anticipation. Dans l'ensemble, j'ai passé un super moment de lecture et j'ai trouvé cette lecture très intéressante et passionnante. Mais je me suis par moments un peu ennuyé, j'ai trouvé cela trop long. Il y avait des idées très intéressantes qui m'ont glace le sang. Ce livre semble à la fois tellement surréaliste, mais aussi plausible.

Les + :

* J'ai apprécié découvrir le personnage de Aurore. Cette jeune femme féministe, aux idéaux louables. Mais peu à peu, elle perd pied. Les personnes qui l'entourent sont aussi appréciables à découvrir.

* L'histoire en elle-même était prenantes et passionnante. J'ai aimé découvrir le parcours d'Aurore vers la création d'un nouveau monde.

* Les idéologies de Aurore étaient louables. Elle souhaitait un monde meilleur notamment pour les femmes. Mais son règne se transforme vite en chaos et la dictature prend le dessus.

Les - :

* On nous donne énormément d'informations. Toutes les idées ne sont donc pas approfondies.

* Je me suis légèrement ennuyée par moments. J'ai trouvé que c'était trop long.

* J'ai regrette la trop grosse avec le règne de Hitler. Cela rend le livre prévisible avec une impression de déjà vu. J'aurais apprécié qu'Aurore suive plus sa propre trajectoire.



Une Citation pour se faire une idée de la plume?


.
J'ai vu des hommes se hisser au pouvoir en promettantune richesse nouvelle, et s'y maintenir en limitant la liberté individuelle. Excitant la colère des masses,détruisent la vie culturelle, ils font de chacun l'ennemi de son propre frère 

lundi 20 juillet 2020

Wonderland de Jennifer Hillier

Autrice: Jennifer Hillier 
Maison d'édition: Hugo thriller/ points 
Genre: thriller
Prix: 19,95€ / 8,20€
Pages:  356
Date d'édition: 2016



Résumé 

Vanessa Castro pensait avoir fait le choix de la tranquillité en rejoignant les forces de police de Seaside, sur la côte ouest des États-Unis. Mais quand des employés du parc d’attraction qui fait la fierté de la ville, Wonderland, disparaissent les uns après les autres, elle comprend que le parc est loin d’avoir livré tous ses secrets. Et qu’elle a peut-être jeté sa propre famille dans un piège diabolique. Car à Wonderland, les attractions peuvent être véritablement mortelles.









15/20 

Ce que j'en ai pensé : 

  
 Dans l'ensemble, c'était un thriller sympathique bien que peu original. J'ai aimé l'ambiance lorsqu'on se retrouve dans le parc d'attraction. La révélation finale était surprenante et quelques retournements de situation ont su me surprendre.


Qui sont les personnages .

     Les personnages sont plutôt sympa à découvrir et assez attachants. En revanche, les personnages manquent d'originalité. Ils sont tous nuance personne n'est tout blanc ou tout noire.

     Vanessa Castro est une flic au passé tourmenté, mère de deux enfants, veuf, solitaire, accro à son travail. Sa fille Ava est l'adolescente typique, rebelle et elle vit son premier job et son premier flirt.

    J'ai aussi apprécié découvrir les employés du parc. Ils cachent tous de lourds secrets. J'ai particulièrement apprécié Oz et Bianca qui dirige le parc.

    J'ai trouvé les personnages secondaires assez intéressants également.



Quelle est l'histoire de ce livre?

    
  L'histoire est plutôt sympathique. J'ai apprécié me retrouver dans ce parc d'attraction ou un tueur en série semble menacer les employés. Mais dans la petite ville de Seaside, le parc de Wonderland gouverne. Entre corruption, serial killer, faux semblant, secret et non dit le parc semble être très dangereux.

L'histoire n'est pas super original, mais elle est reste agréable à découvrir. C'est également un peu long à démarrer, je me suis légèrement ennuyé au début.


Le style d'écriture. 

  J'aime bien la plume de Jennifer Hillier. Elle a réussi à m'immerger dans son parc d’attraction. Elle a une plume très fluide, visuelle et addictive. Elle a réussi à me captiver du début à la fin.


Conclusion 


Wonderland est un thriller très sympathique. J'ai adoré l'ambiance de cette petite ville et de ce parc d'attraction. On est immergé dans cet univers pleine de noirceur. J'ai été balladée. Entre la corruption, les mensonges, la trahison, la manipulation et les secrets. Il y a beaucoup d'action, de surprises et de rebondissements.

Les + :

* J'ai bien aimé les personnages. Ils sont tous complètement tordue.

* L'histoire en elle-même était prenantes. J'ai adoré essayer de deviner ce qui se passe dans ce parc d'attraction et découvrir tous les mystères.

* La plume de l'auteur est très simpliste et tout se met en place très facilement. Mais c'est fluide et immersif.

Les - :

* Cela manquait un peu d'originalité dans l'histoire et les personnages.

* Je me suis légèrement ennuyée au début.

* Un petit peu prévisible par moments même si je n'avais pas deviné tous les tenants et aboutissants.



Une Citation pour se faire une idée de la plume?



Aussitôt que le Dragon à crinière rousse sortit de son champ de vision, Ava s'appuya contre son chariot ; elle n'arrivait pas à déterminer ce qui la dérangeait chez cette femme.

mercredi 15 juillet 2020

Shades of Magic, tome 3 : Shades of Light de Victoria E. Schwab

Auteure: Victoria E. Schwab 
Maison d'édition: Lumen 
Genre: fantasy jeunesse 
Prix: 16 €
Pages:  761
Date d'édition: 2018




Résumé 

Kell est un magicien de sang, un sorcier capable de voyager d'un monde à l'autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l'âme. Le nôtre est gris. Le deuxième, rouge, déborde de magie. Dans le blanc, elle s'est faite bien trop rare quand, dans le noir, elle a tout dévoré. Et le fléau s'apprête à contaminer chacun des univers jusqu'au dernier – ce n'est plus qu'une question de temps...

Car les ténèbres ont déjà commencé à s'étendre sur le flamboyant Londres rouge. Les habitants en sont réduits à choisir entre céder aux sirènes dévastatrices de la magie et entamer contre elle une lutte désespérée jusqu'à la mort. Si Kell semble immunisé contre le poison qui gangrène son royaume, la fin le guette, lui aussi... à moins que des alliés inattendus ne le rejoignent dans la bataille À commencer bien sûr par Lila, qui ne raterait pour rien au monde une occasion de partir à l'aventure et faire étalage de sa puissance. Mais, aussi intrépides qu'ils soient, comment de simples magiciens pourraient-ils faire le poids face à l'incarnation même de la magie ?






18/20 

Ce que j'en ai pensé : 

  
 Ce troisième tome est mon favori. Quel plaisir de retourner dans cet univers pour cette épopée finale. Il y a de nouveaux rebondissements et des mystères qui se mettent en place. Dans ce dernier tome on a le droit à une bataille finale de folie et à de nombreuses réponses à mes interrogations, même s’il me reste des questions non élucidées.



Qui sont les personnages .


 J'ai adoré retrouver les personnages. On a ici une belle palette de personnages. Ils sont complexes, intrigants, attachants, mystérieux et fascinants. Des personnages atypiques qui sortent des sentiers battus, qui évoluent énormément dans ce tome ci, ils sont beaucoup plus nuancés et torturés. J'ai adoré découvrir plus en profondeur Hollande par exemple.

   


Quelle est l'histoire de ce livre?

    
  
Quel plaisir de retrouver cet univers tellement riche et complexe, qui tient la route, bien travaillé, et fascinant. L'ambiance devient beaucoup plus sombre et mystérieuse pour cette bataille finale de folie contre Osaron et les ténèbres. Ce tome-ci m'a fait traverser un ascenseur émotionnel. De l'action à en revendre, énormément de noirceur et un combat épique.

   Comme dans les 2 autres tomes, le rythme est assez inégal. C'était parfois un peu trop lent avec de longues descriptions même si elles sont utiles pour être immergée dans cet univers. Parfois c'était également un peu trop prévisible : j'avais deviné certains des rebondissements et grosses révélations.


Le style d'écriture. 

  La plume de V.E. Schwab est enivrante. Elle a su me plonger à corps perdu dans son univers, j'ai été totalement conquise et happée. Elle a également su me captiver tout le long de son roman et me faire ressentir énormément d'émotions, parfois contradictoires. C'était très bien écrit. C'est très agréable, fluide et bien travaillé.




Conclusion 

C’est avec un petit pincement au cœur que je referme le dernier tome de cette saga. Ce dernier tome était palpitant. Malgré tout, cela est quand même très long. Ce dernier tome est beaucoup plus sombre. Une bataille finale qui m'aura fait vivre un tourbillon émotionnel. Malgré quelques défauts qui m'ont dérangée dans cette saga j'ai passé un super moment dans cet univers qui m'aura marqué.


Les + :

*  J'ai été plongée dans cet univers tellement riche et complexe. J'ai aimé la noirceur de cet univers mais aussi son originalité et sa densité.

* L'histoire en elle-même est vraiment prenante. J'ai adoré le combat final contre Osaron. Il y a de nombreuses péripéties, de l'action et des rebondissements.

* J'ai beaucoup aimé retrouver les personnages. Ils ont tellement évolué. J'ai adoré en apprendre plus sur certains personnages, notamment Ray et Hollande.

* La plume de l'auteure est dingue. Elle a su me plonger à fond dans son univers et me faire ressentir énormément d'émotions !

Les - :

* Il y a beaucoup de longueurs et parfois j'avais l'impression que l'on tirait trop en longueur pour ne pas conclure cette saga.

* C'était aussi légèrement prévisible. J'ai deviné pas mal de rebondissements.

* Il me reste des questions sans réponse c'est légèrement frustrant.

Une Citation pour se faire une idée de la plume?




Je n’ai jamais su quoi faire de toi, depuis le jour de notre rencontre. Cette réalité me terrifie. Tu me terrifies. Mais c’est l’idée que tu puisses repartir et disparaître de ma vie qui me terrifie plus que tout.

lundi 13 juillet 2020

L'inconnu de la forêt de Harlan Coben

Auteur: Harlan Coben 
Maison d'édition: France loisir  
Genre: thriller
Prix: 19,99 € 
Pages:  414
Date d'édition: 2020


Résumé 

Une lycéenne victime de harcèlement scolaire
Wilde, un enquêteur pas comme les autres
Quand elle disparaît, il est le seul à pouvoir la retrouver

Au lycée, Naomi ne connaît que la solitude et l'humiliation.

Matthew, son ami a toujours laissé faire, mais la disparition soudaine de la jeune fille l'inquiète.

Sa grand-mère, avocate renommée et médiatisée, met sur l'affaire un certain Wilde, au profil atypique.







16/20 

Ce que j'en ai pensé : 

  
 Encore une fois, avec Harlan Coben, j'ai passé un super bon moment. C'est un thriller très soft, parfait pour l'été au bord de la plage par exemple, ou encore pour débuter dans le genre. Tout était bien ficelé et j'ai été happée du début à la fin.


Qui sont les personnages .


Les personnages sont présentés très rapidement. Ils sont très attachants. Ce sont des personnages assez lambdas mais intéressants à découvrir. Une bonne palette de personnages.

   J'ai beaucoup apprécié le groupe d'adolescents qui représentent très bien la réalité : Crash le populaire, Naomie la bouc émissaire, et Matthew le témoin qui préfère fermer les yeux face au harcèlement de Naomie.

   J'ai également apprécié Wilde, ce jeune homme au passé douloureux. Il a été retrouvé dans la forêt lorsqu'il était enfant. Il aime y vivre seul et en marge de la société.

   Hester la grand-mère de Matthew est une grande avocate reconnue. Elle est très souvent sur les plateaux de télévision.

  J'ai trouvé les personnages secondaires assez intéressants également. J'ai apprécié les parents des adolescents, que ce soit ceux de Crash ou de Naomie par exemple.



Quelle est l'histoire de ce livre?

    
  L'histoire est passionnante. On parle ici de harcèlement scolaire, la disparition de deux adolescents, de manigances, une avocate déterminée et l'histoire du mystérieux Wilde. Je me suis laissé prendre au jeu au fil des rebondissements et des révélations. Tout est bien ficelé.


   Le seul petit point négatif de cette histoire est peut-être le fait qu'elle met un peu de temps à se mettre en place. La deuxième partie m'a beaucoup plus emballée que la première.


Le style d'écriture. 

  J'aime bien la plume de Harlan Coben. Elle est très simple mais terriblement efficace. Il réussit à mettre parfaitement tout en place pour que les pièces du puzzle nous apparaissent petit à petit. Ici on a énormément de dialogues et très peu de description, ce qui m'a fait défiler les pages à une vitesse folle.


Conclusion 


J'ai une nouvelle fois, avec Harlan Coben, passé un super moment de lecture. Un thriller très soft sans scènes choquantes, parfait pour cet été. Une histoire qui parle de harcèlement scolaire, de disparition et de petits secrets. Tout va très vite et les pièces du puzzle s'emboîtent parfaitement, pour un thriller simple qui tient la route.

Les + :

*  J'ai bien aimé les personnages. Ils n’étaient certes pas très originaux, mais ils sont très attachants et agréables à découvrir.

* L'histoire en elle-même est passionnante. J'ai adoré enquêter auprès de Wilde et Hester pour essayer de découvrir ce qui était arrivé à ces deux adolescents.

* La plume de l'auteur est agréable à lire. C'est très simpliste mais tout se met en place très facilement.

Les - :

* Une première partie qui m'a un peu moins emballée de par son rythme moins soutenu.

* Un petit peu prévisible par moments même si je n’avais pas deviné tous les tenants et aboutissants.


Une Citation pour se faire une idée de la plume?



Je crois qu'il me fascine. C'est plutôt une mauvaise nouvelle, et ce pour plusieurs raisons. D'abord, s'est mon manager. Ensuite, pour ne rien arranger, il est fiancé à la fille du PDG. Enfin, s'est une sorte de monstre. Mais j'aime cela. Je crois que j'ai moins peur de lui du fait qu'il échappe à mon pouvoir. Au contraire, cela en fait une insolente exception. 

lundi 6 juillet 2020

Ce qui nous lie de Samantha Bailly

Auteure: Samantha Bailly
Maison d'édition: Milady 
Genre: Fantastique
Prix: 15,20 € / 5,99 €
Pages:  293
Date d'édition: 2013


Résumé 

Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu’elle a appris à dissimuler... et à utiliser pour démasquer les hommes infidèles et venger les femmes trompées. Mais au fond, Alice aspire à retrouver une vie «normale», celle du bureau, des collègues et des relations simples. Son nouveau job dans un cabinet de recrutement semble lui offrir tout cela, et plus encore.
Parmi les personnalités variées qui cohabitent dans l’open space, elle rencontre Raphaël, chasseur de têtes et de cœurs, un homme inaccessible qui ne la laisse pas indifférente. Le seul dont Alice n’arrive pas à percevoir les liens.






10/20 

Ce que j'en ai pensé : 

  
 Je dois bien avouer que ce roman ne m'a pas vraiment emballé. Premièrement cela manque de développement, il me reste pleins de questions sans réponses et deuxièmement j'ai trouvé les personnages absolument insupportables ! 



Qui sont les personnages .


 
Je n'ai pas vraiment apprécié les personnages. Ils m'ont plus souvent énervés qu'intéressés. Ils manquaient de consistance. Je ne me suis pas du tout attachée à eux.

   Alice m'a profondément agaçée. Elle est hautaine, égoïste, irréfléchie et elle se croit supérieur aux autres. Le seule truc intéressant avec Alice, c'est son don qui n'est pas assez exploité. Raphaël son chef est la seule personne dont Alice ne peux pas voir les liens. Lui est macho, égocentrique, intolérant et imbu de lui-même.

  J'ai trouvé le personnage secondaire pas beaucoup plus intéressant ou attachant. Ils sont pour la plupart clichés et manque de profondeur.



Quelle est l'histoire de ce livre?

    
  
L'histoire aurait pu avoir un bon potentiel, car le don que possède Alice est intéressant. La jeune fille voit les liens qui unissent les personnes entre elle. Cependant elle ne voit pas ceux de Raphaël son énigmatique patron. Elle souhaite absolument découvrir pourquoi. 

   Cependant le sujet de ces liens est justement pas assez approfondie. On n'a pas énormément d'explications et cela est vite mis de côté au profit de romance et d'une prise de conscience de Alice sur son comportement.


Le style d'écriture. 

  J'apprécie Samantha Bailly. C'est fluide et agréable à lire. Cependant dans ce roman je n'ai pas apprécié les changements de temporalité. Je n'ai pas compris pourquoi au début on voyage entre le présent et le passé et que d'un coup on se retrouve dans le futur. Cela m'a totalement sortie de ma lecture.


Conclusion 


Je dois bien avouer que je suis passée à côté de ce roman. Pas qu'il soit mauvais mais beaucoup de choses m'ont dérangées durant ma lecture. Par contre il se lit facilement et  très rapidement. Il me reste malgré tout un goût d'inachevé. Il y a de bonnes idées, mais pas assez exploitées à mon goût.

Les + :

*  J'ai bien aimé comment Alice prend enfin conscience qu'elle est imbuvable et essai de se remettre en question. Au final j'ai l'impression que le roman est plus sur cela que sur son don.

* La plume de l'auteure est agréable à lire, ce qui a pas mal rattrapé le roman.

Les - :

* Je n'ai pas apprécié les différentes temporalités. Passé/ présent/ futur. Les passages au futur m'ont totalement sortie de ma lecture.

* Les personnages étaient vraiment le gros point noir de ce roman. Ils manquent de consistance, de profondeur et surtout je n'ai eu aucun attachement pour eux. Ils m'ont même profondément agacée.

* J'ai trouvé le sujet du don de Alice pas assez exploité ni assez approfondi !


Une Citation pour se faire une idée de la plume?



Je crois qu'il me fascine. C'est plutôt une mauvaise nouvelle, et ce pour plusieurs raisons. D'abord, s'est mon manager. Ensuite, pour ne rien arranger, il est fiancé à la fille du PDG. Enfin, s'est une sorte de monstre. Mais j'aime cela. Je crois que j'ai moins peur de lui du fait qu'il échappe à mon pouvoir. Au contraire, cela en fait une insolente exception.