jeudi 28 mars 2019

Hello Sunshine de Laura Dave

Auteur: Laura Dave 
Maison d'édition: Belfond 
Genre:   contemporain, chick-lit   
Prix: 20.00€
Pages:  362
Date d'édition: 2019




Résumé 

Quand une top chef made in YouTube devient le plus gros bad buzz de l’histoire de la cuisine ! Tout en émotion et en humour, un roman savoureux qui prône le retour au vrai, à la famille et au goût des bonnes choses.
À trente-cinq ans, Sunshine Mackenzie est à la tête de la chaîne YouTube la plus trendy du moment. Entre sa célèbre émission de cuisine « A Little Sunshine », ses millions de followers, son loft à Tribeca et son amoureux parfait, la vie de la jeune femme a tout d’un conte de fées. Jusqu’au jour où la chantilly retombe : un troll révèle que la belle est une usurpatrice, une « chef » tout juste capable de faire cuire un œuf. Pire encore : des photos d’elle occupée à tromper son époux enflamment la toile…

Bye-bye les followers, les sponsors, le mari, le loft à crédit ! Devenue persona non grata à New York, Sunshine n’a plus qu’à rentrer piteusement au bercail, dans les Hamptons, et à entamer sa quête de rachat. Apprentissage auprès d’un chef aussi étoilé qu’intransigeant, mea culpa familial, tentative de reconquête amoureuse : Sunshine trouvera-t-elle enfin la recette magique






15/20 

Ce que j'en ai pensé : 

  
 Dans l'ensemble "Hello sunshine" n'est pas un mauvais roman. J'ai passé un plutôt bon moment de lecture. C'était agréable et drôle à la fois mais c'était pas non plus remarquable, et marquant. C'est un roman à lire, mais qui ne restera pas gravé dans votre mémoire je pense. 



Qui sont les personnages 

    La plupart des personnages sont quand même pas mal clichés. J'ai souvent levé les yeux au ciel en les voyant. Ce qui m'a le plus déçu, c'est le personnage de Sunshine que j'ai trouvé tellement insupportable. J'ai pas du tout aimé son personnage. 

      Le personnage de Sunshine est tellement insupportable. Égoïste, narcissique, imbus de sa personne, menteuse et j'en passe. Tout doit tourner autour d'elle et de sa petite personne. Elle a des réactions, des actions et elle fait des choix que je n'arrive pas à comprendre et qui m'énerve particulièrement. Son mari Danny, j'ai eu aussi beaucoup de mal à le cerner, surtout car son personnage manque sincèrement de profondeur. 

     J'ai par contre apprécié la sœur de Sunshine, Rain, qui est le total opposé de Sunshine. Elle est bien plus appréciable, moins égoïste, plus terre à terre. Sa fille Steph est une petite touchante, drôle et agréable à découvrir. 

    Quelques personnages secondaires sont aussi importants mais ce sont de véritables clichés sur pattes. Il y a les autres youtubeuses, l'agent de Sunshine, son équipe de production. 


Quelle est l'histoire de ce livre?


    Hello Sunshine est vraiment un roman chick-lit. Je pense que c'est un roman qu'on peut facilement lire l'été pour passer le temps sans se prendre la tête. L'histoire est plutôt drôle, et selon comment on prend le roman je pense qu'on peut voir un message derrière cette histoire, une critique de la société actuelle et des réseaux sociaux. Mais je ne sais pas si c'était ça le message de l'auteur ou plutôt pour elle une histoire de rédemption. 

     Sunshine est une jeune femme à qui tout souris. Elle a un super mari, un grand appartement, et surtout la popularité. En effet la jeune fille est à la tête d'une émission culinaire YouTube, et Autrice de livre de cuisine, ce qui fait qu'elle possède des millions de fans, sur les réseaux sociaux. 

     Mais le jour de son trente- cinquième anniversaire, tout bascule. Un troll révèle toute la vérité sur la jeune femme. Elle a menti sur presque tout. Elle ne sait même pas cuisiner, a crée aucune de ses recettes, elle a menti sur qui elle était, et elle trompe son mari. 

     Sunshine va alors tout perdre. Son mari, ses contacts, ses sponsors, son appartement. Elle va devoir retourner dans la ville de son enfance. Et essayer de reprendre sa vie en main, et surtout de ressortir la tête de sous l'eau. 



La plume de Laura Dave 
 ca donne quoi. 
   
     La plume de Laura Dave, est fluide, simple mais agréable à lire. C'est une écriture très fraîche, mais j'aurai aimé sans doute des dialogues plus poussés et ressentir plus d'émotions durant ma lecture. 


En conclusion hello Sunshine 
  ça donne quoi? 




Pour moi, Hello Sunshine n'était pas la lecture de l'année, mais ce n'était pas non plus une mauvaise lecture. C'est un roman qui se laisse lire très facilement, j'ai passé un bon moment de lecture, mais ce livre restera pas des années dans ma mémoire. C'était bien mais pas renversant. 

* J' ai beaucoup aimé le côté critique des sociétés actuelles, et surtout la critique des réseaux sociaux et surtout de comment on les utilise. 

* L'histoire en elle-même, est sympa bien que pas renversante non plus. Mais j'ai apprécié de voir Sunshine tout perdre à cause de ses nombreux mensonges. 

* La plume de l'auteur reste tout de même agréable à lire. 

Les - : 

* Le personnage de Sunshine que j'ai détesté. Pour moi c'était une peste. 

* Le fait que Sunshine ne change presque jamais, et qu'elle ne retient aucune leçon de ce qu'il lui est arrivé. 

* Une écriture par moment trop simple. 

* Certains personnages bien trop clichés ou pas assez aboutis. 

Dans l'ensemble c'était un assez bon livre. Il se lit rapidement sans prise de tête. Mais il ne restera pas gravé à jamais dans ma mémoire. Je vous conseille malgré tout. Un bon livre pour l'été.

mardi 26 mars 2019

Primal : Ouverture de Mignar Adamson

Auteur: Mignar Adamson 
Maison d'édition: autoedite 
Genre:   fantastique   
Prix: 7.91€ 
Pages:  250
Date d'édition: 2017




Résumé 

Jean, trentenaire, en couple avec Caroline depuis 8 ans fera la rencontre d’une femme, Rhodia. Elle lui révélera ses origines et bouleversera sa vie et le monde tel qu’il le perçoit. Il se retrouvera impliqué dans la lutte antédiluvienne du bien contre le mal, à laquelle sa famille participe depuis de nombreux siècles. Le temps est venu pour Jean de prendre sa place! Il devra se montrer digne de l’héritage de ses ancêtres et de la confiance de ses compagnons. Êtes-vous prêt à découvrir le monde impitoyable de Primal, peuplé de Gardiens, de démons et autres chimères ? Bon voyage.




13/20 

Ce que j'en ai pensé : 

   
Je dois bien avouer que je suis très mitigée suite à la lecture de ce livre. Mais je pense sincèrement que le livre n'est pas mauvais, bien au contraire. C'est moi qui suis passée à coté de ce livre. L'univers est sympa, les personnages aussi, c'est plutôt bien écrit, l'histoire bien que longue à se mettre en place est sympa à lire. Mais je sais pas, je suis pas rentrée dedans. 


Qui sont les personnages 

    Les personnages du roman sont plutôt intéressants. Dans l'ensemble, je dois bien avouer qu'ils sont bien travaillés, nuancés et bien construits. Mais personnellement je n'ai pas aimé ces personnages. J'ai eu du mal à les cerner également. Je n'ai pas aimé les relations qui se mettent en place entre eux. 

    Jean est le personnages avec qui j'ai eu le plus de mal. J'ai eu énormément de mal à comprendre ses choix et réactions. Mais Jean reste un homme intéressant à suivre, bien travaillé. 

    Caroline, la petite amie de Jean, est plutôt intéressante. J'ai plutôt bien aimé sa personnalité, même si j'aurai aimé la voir encore un peu plus mise en avant et développée. Le personnage que j'ai adore par contre c'est Rhodia, qui est un personnage original et intéressant. 


Quelle est l'histoire de ce livre?


    Ici je vais être objective dans un premier temps. En soit l'histoire est bonne. L'univers est original, il y a toutes les clefs d'un bon roman fantastique, de l'action, du rebondissement, du suspense, des créatures mystérieuses. Mais moi je suis passée un peu à côté de l'histoire même si dans l'ensemble j'ai passé un assez bon moment en la lisant, il m'a manqué un petit quelque chose.  

     Nous faisons la connaissance de Jean un trentenaire qui mène une vie ordinaire avec sa copine Caroline.

    Mais un jour il va recevoir un appel étrange d'une personne dont il ignore tout. Il décide d'aller au rendez-vous, où il fait la connaissance d"une femme  très mystérieuse. 


   La jeune femme fait des révélations fracassantes à Jean. Ces découvertes remettent en doute tout ce en quoi le jeune homme croit. Il découvre donc tout un univers et il est impliqué dans un mystérieux combat auquel sa famille participe depuis de nombreuses années. Jean sera-t-il à la hauteur ? Arrivera-t-il à gagner la confiance de ses compagnons ? Il devra faire face à de nombreux obstacles pour atteindre de sombres secrets. 




La plume de Mignar Adamson ca donne quoi. 
   
    La plume de l'auteur est plutôt agréable à lire, il a une plume assez visuelle, et fluide. C'est bien écrit, ce qui permet de s'immerger dans l'univers de Primal Mundi. 



En conclusion primal 
  ça donne quoi? 


Primal : Ouverture est une lecture plutôt mitigée. En soit, c'est un bon livre je dois le reconnaître, mais personnellement il m'a manqué un petit quelque chose, je suis passée à côté. Je pense que c'est surtout car je n'ai pas aimé les personnages. L'histoire et l'univers étaient très sympathiques malgré un manque de profondeur. Le roman se lit vite, il y a de l'action, du suspense, du rebondissement, du mystère, des créatures monstrueuses, d'étranges rituels sataniques. 

Les + : 
* L'univers, bien que manquant légèrement de profondeur, est super sympa. 

* Une histoire qui possède ce qui faut. 

* La plume de l'auteure est plutôt très agréable à lire. C'est fluide. 

Les - : 

* Les personnages auxquels je n'ai pas réussi à m'attacher et qui ne m'ont pas spécialement plu, même s'ils étaient bien travaillés. 

*Un manque de profondeur. 

*Quelques lenteurs au début du roman. 

En soit, c'est un bon roman et je pense sincèrement qu'il peut plaire à beaucoup de monde. C'est juste moi qui suis passée à côté. Faites-vous votre propre avis.

dimanche 24 mars 2019

L'essence du mal de Luca D'Andrea

Auteur: Luca D'Andrea 
Maison d'édition: Denöel/folio policier 
Genre:   thriller   
Prix: 21.90€ / 8.30 
Pages:  464
Date d'édition: 2017




Résumé 

En 1985, dans les montagnes hostiles du Tyrol du Sud, trois jeunes gens sont retrouvés morts dans la forêt de Bletterbach. Ils ont été littéralement broyés pendant une tempête, leurs corps tellement mutilés que la police n’a pu déterminer à l’époque si le massacre était l'œuvre d’un humain ou d’un animal. Cette forêt est depuis la nuit des temps le théâtre de terribles histoires, transmises de génération en génération. Trente ans plus tard, Jeremiah Salinger, réalisateur américain de documentaires marié à une femme de la région, entend parler de ce drame et décide de partir à la recherche de la vérité. À Siebenhoch, petite ville des Dolomites où le couple s’est installé, les habitants font tout – parfois de manière menaçante – pour qu’il renonce à son enquête. Comme si, à Bletterbach, une force meurtrière qu’on pensait disparue s’était réveillée.







17/20 

Ce que j'en ai pensé : 

  
 Dans l'ensemble j'ai adoré ma lecture. Il y a peut-être quelques longueurs, et quelques passages que j'ai trouvé pas forcément essentiels au roman. Mais j'ai adoré l'ambiance générale de cette histoire. J'ai adoré me retrouver dans cette ambiance glaciale. J'ai été tenue en haleine tout le long du roman, j'avais qu'une envie avoir le fin mot de l'histoire. 


Qui sont les personnages 

    Dans l'ensemble la plupart des personnages sont aboutis, bien travaillés, nuancés et plaisants à suivre. Je me suis beaucoup attachée à eux. Un seul petit bémol au niveau des personnages, certains étaient un peu cliché. 


    Le personnage de Jeremiah est super intéressant. J'ai adoré la psychologie de cet homme, sa peur de perdre pied, son amour pour sa famille, son obsession pour trouver la vérité de ce qui s'est déroulé en 1985. Un personnage très attachant. J'aurais aimé voir un peu plus sa femme qui est son pilier. J'ai adoré sa petite fille Clara même si j'ai trouvé qu'elle n'était pas très cohérente par rapport à une fillette de 5 ans. Trop adulte pour une enfant par moment. 

    Les autres personnages clef de cette histoire sont les habitants de cette petite ville. J'ai adoré le personnage de Werner, le beau-père de Jeremiah. Un vieille homme plein de sagesse, de gentillesse. J'ai aimé aussi Max le shérif de ce petit village qui est super intéressant. D'autres personnages sont tout aussi intéressants mais je peux pas trop vous en parler sans spoiler le livre. 


Quelle est l'histoire de ce livre?


    L’histoire de ce livre est peut-être pas la plus originale, mais elle est super agréable à lire. Ce que j'ai le plus aimé c'est l'ambiance glaciale de ce roman, et le côté très ferme dans ce petit village d'Italie ou tout le monde se connait, et où l'on n'aime pas trop les étrangers. C'était une histoire toute en lenteur, qui prend son temps mais c'était haletant, rempli de mystères, de secrets, de rebondissements. 

     Jeremiah un journaliste, retourne avec sa famille, a Siebenhoch, en Tysol du Sud, un village montagneux et reculé d'talie, la région d'origine de sa femme. Il veut tourner un documentaire sur le sauvetage en montagne, un sujet qui le passionne. 

    Après un terrible accident Jeremiah commence à perdre pied. Au même moment il prend connaissance d'un massacre qui a eu lieu trente ans auparavant, et qui a marqué le petit village de Siebenhoch. D'autant plus que depuis 1985 personne n'a jamais trouvé le coupable de ce triple homicide. 

   Rapidement le jeune homme va devenir, obsédé par cette histoire et va vouloir trouver la vérité à tout prix. Mais de nombreux obstacles vont se mettre en travers de son chemin. Personne dans le village ne semble vouloir que Jeremiah remue cette histoire. Pourquoi les habitants semblent si réfractaires? Qui y a-t-il a découvrir derrière tout ça? 



La plume de Luca D'Andrea ca donne quoi. 
   
     La plume de Luca D'Andrea est super agréable à lire. C'est une plume très fluide, j'aime beaucoup quand les chapitres sont très courts comme ici. L'auteur a su me plonger dans l'ambiance de son roman, et également me faire ressentir pas mal d'émotions durant ma lecture. 



En conclusion l'essence  du mal 
  ça donne quoi? 


Pour moi, l'essence du mal a tout d'un bon thriller. Il y a du suspense, des rebondissements, des mystères. Mais ce que j'ai le plus aimé c'est l'ambiance glaçante et le côté un peu huis clos de ce roman. J'ai apprécié être  au cœur de ce petit village reclus, au milieu des montagnes l'Italie. J'ai aimé le mystère derrière un meurtre qui a eu lieu, trente ans en arrière, la détermination de Jeremiah à trouver les réponses malgré tous les obstacles qui se dressent devant lui. Une super histoire que j'ai adorée. 

Les + : 

*  Les personnages de cette histoire sont très intéressants, bien travaillés, nuancés. Ils évoluent au fil des pages. Je me suis pas mal attachée à eux. J'ai principalement adoré Jeremiah et son beau-père 

* L'histoire en elle-même. J'ai adoré que cet homme, fasse tout pour savoir la vérité trente ans après. C'était très bien mené, et jusqu'au bout j'étais happée et surprise par celle-ci. 

* La plume de l'auteure est plutôt agréable à lire. C'est fluide et j'ai ressenti quelques émotions durant ma lecture. 

* J'ai adoré me retrouver dans le petit village de Siebenhoch. J'aime les villages, où tout le monde se connait et où tout le monde parle sur tout le monde. Où il y a également pas mal de non dit et de secrets. 

* J'ai également apprécié me retrouver, dans les montagnes, ça donne une ambiance glaçante. 

Les - : 

* Les longueurs et des moments "inutiles"  qui alourdissent légèrement  le roman. 

* Les personnages secondaires manquent légèrement de profondeur, ou de cohérence. Notamment celui de Clara qui est sensée avoir 5 ans, mais qui parle et pense comme une adulte. 

Dans l'ensemble c'était un très bon livre, j'ai été prise dans l'histoire, j'avais sans cesse envie d'y retourner, pour avoir le fin mot de cette superbe histoire très riche et bien écrite. Je vous le recommande vivement.

vendredi 22 mars 2019

Rien de plus grand de Malin Persson Giolito

Auteur: Malin Persson Giolito 
Maison d'édition: presses de la cité 
Genre:   thriller   
Prix: 21.00€
Pages:  487
Date d'édition: 2018




Résumé 

La pièce empeste les oeufs pourris. L'air est lourd de la fumée des tirs. Tout le monde est transpercé de balles, sauf moi. Je n'ai même pas le moindre bleu.

Stockholm, sa banlieue chic. Dans la salle de classe d'un lycée huppé, cinq personnes gisent sur le sol, perforées de balles. Debout au milieu d'elles, Maja Norberg, dix-huit ans à peine, élève modèle et fille de bonne famille. Son petit copain, le fils de la plus grosse fortune de Suède, et sa meilleure amie, une jolie blonde soucieuse de la paix dans le monde, figurent parmi les victimes, ainsi que Samir, brillant fils d'immigrés décidé à s'affranchir de sa condition. Neuf mois plus tard, après un battage médiatique qui a dépassé les frontières suédoises, le procès se tient. Mais qui est Maja ? Qu'a-t-elle fait, et pourquoi ?







16,5/20 

Ce que j'en ai pensé : 

 
 Dans l'ensemble c'était une super bonne lecture mais quelques trucs m'ont légèrement dérangée, notamment les longueurs et les répétitions. Mais d'un autre coté, j'ai adoré l'histoire en elle-même, la plume de l'auteur et les personnages. Le livre s'est lu également très vite. Une lecture qui reste agréable. 


Qui sont les personnages 

    Dans l'ensemble la plupart des personnages sont aboutis, bien travaillés, nuancés et plaisants à suivre. Mais j'ai eu énormément de mal à m'attacher à eux, plus particulièrement au personnage de Maja avec qui j'ai rencontré des difficultés. Les autres personnage sont découverts à travers ses yeux à elle, selon son propre ressenti, il est donc difficile de se faire une vraie opinion sur eux. 

    Le personnage de Maja est bien travaillé, une jeune femme pleine de nuances. J'ai malgré cela eu du mal avec son tempérament. Elle m'a particulièrement énervée. Elle est plutôt hautaine, prétentieuse, imbus d'elle-même. J'ai eu du mal à la cerner. 

    Les autres personnages clefs de cette histoire sont les amis et le petit ami de Maja. Sa meilleure amie Amanda est un cliché sur pattes : belle, intelligente, riche, populaire, derrière cela rien de très intéressant. Samir, fils d'immigré, est un des personnages les plus intéressants. Sébastien, le petit ami de Maja, reste le personnages que j'ai trouvé le plus passionnant, le mieux exploité et travaillé. Un jeune homme qui a craqué psychologiquement, qui est descendu dans l'enfer de la drogue, au point de perdre pied petit à petit. 

    Quelques personnages secondaires intéressants : comme les parentes de Maja ou encore ces avocats ou bien la procureur de l'affaire. 


Quelle est l'histoire de ce livre?


    L’histoire de ce livre est plutôt intéressante. J'ai trouvé original de nous situer après le massacre, d'être au cœur du procès de Maja. J'ai aimé aussi que l'on revienne dans le passé, pour comprendre comment on en est arrivé là. Des petites pièces de puzzle qui s'emboîtent progressivement, même si pour moi il manquait quelques réponses. 

     Quand le roman commence, on découvre Maja, une adolescente soupçonnée de complicité dans une fusillade au sein de son lycée. On la retrouve au premier jours du procès. 

    Au fils des pages, on découvre les différents indices, les versions, les spéculations sur le déroulement de la tuerie. On suit le procès aux côtés de Maja. Par moment je doutais, à d'autres moments j'etais en colère, ou encore triste pour elle ou les victimes. 

   On va aussi revenir dans le passé et la jeune fille va revenir sur l'année précédant le drame. Cela va nous permettre de comprendre ce qu'il s'est passé. Sa relation avec son petit ami Sébastien, qui est le responsable principal de la tuerie, une relation toxique, ou se mêlent drogue, alcool, mensonges. 



La plume de Malin Persson Giolito ca donne quoi. 
   
     La plume de l'auteure est agréable à lire. Elle aime prendre tout son temps ce qui a entraîné pour moi quelques longueurs. Malgré tout ça, le style reste fluide, très visuel. Elle arrive à faire ressentir des émotions durant la lecture. J'ai par contre regretté la présence de bon nombre de répétitions de scène, notamment, qui alourdissent le roman. 


En cconclusion rien de plus grand  
  ça donne quoi? 


Rien de plus grand est un bon thriller. C'est un thriller qui prend son temps, et qui pour moi est plus dans la psychologie. J'ai aimé me retrouver au cœur du procès de Maja. Est-elle vraiment complice de cette tuerie ? Mais j'ai aussi adoré revenir dans le passé et découvrir petit à petit la relation malsaine et toxique, qu'elle entretenait avec son petit ami Sébastien, le principal coupable de la fusillade qui a eu lieu dans son lycée. 


Les + : 

* J'ai trouvé cela passionnant de me retrouver au cœur du procès de la jeune Maja et d'avancer dans cette histoire en même temps que le procès. 

* Les personnages de Maja et Sébastien sont passionnants, bien travaillés, très nuancés, surtout dans leur relation, qu'on voie évoluer devenir de plus en plus toxique. 

* La plume de l'auteure est plutôt agréable à lire. C'est fluide et j'ai ressenti quelques émotions durant ma lecture. 

* L'histoire en elle-même m'a plutôt plu, surtout les retours dans le passé et cette relation malsaine, évoluer jusqu'au drame. 

* Des thèmes secondaires vraiment passionnants et plutôt bien traités, comme les addictions par exemple. 


Les - : 

* Les longueurs et les répétitions qui alourdissent grandement le roman. 

* Les personnages secondaires manquent de profondeur. Mais aussi un manque d'attachement global de ma part envers tous les personnages. 

* Il me reste quelques questions sans réponse. 


Dans l'ensemble c'était un très bon livre, que j'ai lu rapidement. J'ai pris beaucoup de plaisir et j'ai ressenti pas mal d'émotions durant ma lecture. Une bonne histoire, de bons personnages, une plume agréable à lire. Je vous le conseille vivement.

lundi 18 mars 2019

L'erreur de Susi Fox

Auteur: Susi Fox 
Maison d'édition: fleuvenoir
Genre:   thriller   
Prix: 19.90€
Pages:  360
Date d'édition: 2019




Résumé 

Sasha a toujours voulu un bébé. Sa grossesse se déroule à merveille, jusqu'au jour où elle se retrouve à l'hôpital pour subir une césarienne d'urgence. À son réveil, elle demande à voir son enfant. Alors qu'elle s'attend à vivre un moment magique, Sasha plonge dans un cauchemar bien réel. Le nourrisson qu'on lui amène n'est pas le sien. La jeune mère n'a aucun doute, même si personne ne la croit. Ni les infirmières qui évitent ses questions, ni son mari qui essaie de la convaincre, ni sa meilleure amie, appelée au secours. Pour tous, Sasha souffre d'un stress lié aux circonstances de la naissance. Mais ce serait oublier combien l'instinct d'une mère est profondément ancré en elle, en dépit des apparences. Si le bébé devant elle n'est pas le sien, où est passé son enfant ? Et qui a pu faire cette erreur ?






15/20 

Ce que j'en ai pensé : 

   
Je dois bien avouer que je suis plutôt mitigée par ce livre. J'ai adoré les 3/4 de l'histoire, puis la fin m'a complètement déçue. Je peux pas vraiment vous expliquer pourquoi sinon ça spoilerait tout le roman, et c'est pas le but. Mais cette fin m'a laissé un goût complètement amer et a changé mon avis sur ce livre qui était très prometteur.


Qui sont les personnages 

    Les personnages du roman sont plutôt intéressants. Dans l'ensemble, j'ai apprécié cette palette de personnages assez variés, nuancés et bien travaillés. Mais à certains moments, ils manquent pour certains de profondeur, et surtout, ils faisaient des choix complètement incohérents. Encore une fois, je ne veux pas vous spoiler donc je ne peux pas vraiment développer... C'est frustrant. 

    J'ai beaucoup aimé le personnage de Sasha, une femme de caractère, sûre d'elle et déterminée. Mais par moments, j'avais aussi très envie de lui secouer le cocotier, de lui dire de redescendre sur terre, qu'elle n'est pas le centre du monde. Très prétentieuse et tête à claque. 

    J'ai eu un peu plus de mal avec son mari. En effet, j'ai pas vraiment réussi à le cerner. D'un côté, il est touchant, on sent que la mort de son frère l'a brisé et qu'il a du mal à s'en remettre. Mais d'un autre coté, je l'ai trouvé légèrement égoïste, et très peu à l'écoute de sa femme. 

    Quelques personnages secondaires intéressants : Bec, la meilleure amie de Sacha, qui a toujours été à ses côtés et a partagé ses galères pour tomber enceinte, et aussi le personnel soignant de l'hôpital, ou encore les femmes qui se trouvent dans le même service qu'elle. 


Quelle est l'histoire de ce livre?


    L’histoire de L'Erreur est plutôt intéressante. Mais attention, pour moi les 300 premières pages ne doivent pas être vraiment considérées comme du thriller. C'est lent, explicatif et plutôt "littéraire", en bref, pas énormément d'action. J'ai aussi noté quelques incohérences, malheureusement. Mais j'ai adoré le thème de l'échange de bébé et surtout, le thème principal pour moi, la dépression post-partum. 

     Quand le roman commence, on découvre Sacha, une jeune femme qui veut être mère depuis longtemps. Après de nombreuses tentatives, elle tombe enfin enceinte. 

    Nous la retrouvons alors qu'elle vient d'accoucher. La naissance ne s'est pas passée du tout comme prévu. Elle n'est pas dans le bon hôpital, l'enfant est arrivé prématurément par césarienne, et surtout c'est un garçon alors que Sacha était persuadée d'attendre une fille. 

   Dès que ses yeux se pose sur son enfant, Sacha ressent que quelque chose ne va pas. Elle n'a pas l'étincelle, elle trouve cette petit créature horrible et ne ressent rien pour elle. Elle en est persuadée, ce n'est pas son enfant. Elle expose ses craintes, mais personne ne veut la croire. Son bébé a-t-il vraiment été échangé? Si oui, pourquoi? Sinon, comment la femme va-t-elle faire face à cette situation ? 



La plume de Susi Fox ca donne quoi. 
   
    La plume de l'auteure est plutôt agréable à lire, malgré une propension à prendre tout son temps, à être beaucoup dans l'explication et les sentiments. Dans l'ensemble, j'ai trouvé que c'était très fluide. L'auteure est aussi très forte pour faire ressentir des émotions. 


En cconclusion l'erreur 
  ça donne quoi? 


L'Erreur est une lecture plutôt mitigée. Un bon début, une fin qui m'a complètement déçue. Quelques points négatifs que je vais vous énumérer plus bas ont gâché mon plaisir de lecture. De bonne intentions, un début prometteur, mais quelques erreurs de parcours qui ont modifié mon avis sur le livre.

Les + : 

* Le thème de la dépression post-partum qui est bien traité. 


* Le personnage de Sacha, à qui je me suis pas mal attachée au fil des pages, malgré qu'elle soit quand même pas mal tête-à-claque. 

* La plume de l'auteure est plutôt très agréable à lire. C'est fluide et j'ai ressenti quelques émotions durant ma lecture. 


* L'histoire en elle-même m'a plutôt plu, surtout les 300 premières pages 


Les - : 

* Les incohérences!! Ça a gâché une partie de mon plaisir de lecture 


* La fin, qui pour moi, est ratée !! Mais je pense sincèrement qu'elle plaira à beaucoup d'autres personnes. 


* Des personnages secondaires trop survolés alors qu'ils ont un rôle important dans l'histoire. 


* Quelques lenteurs au milieu du roman. 


En fait, je pense qu'avec une fin différente, j'aurais adoré ce roman malgré les autres points négatifs. C'est malgré tout un assez bon roman, avec lequel j'ai passé un bon moment de lecture, j'avais envie de savoir la suite. Je ne regrette pas de l'avoir lue. Je vous le recommande dans l'ensemble.