lundi 20 septembre 2021

Nil, tome 1 de Lynne Matson

Auteure: Lynne Matson
Maison d'édition: pocket jeunesse 
Genre:  jeunesse/ science fiction 
Prix: 17,90 € / 7,95 €
Pages: 456
Date de 1er édition: 2016


Résumé

 Charley se réveille sur une île somptueuse qui n’est sur aucune carte. Seule, perdue, elle survit tant bien que mal jusqu’à ce qu’elle rencontre Thad, le leader d’un clan regroupant les seuls humains présents sur l’île de Nil. Charley va vite comprendre que quitter cet enfer paradisiaque sera plus difficile qu’elle ne le pensait : la seule issue, ce sont les rares portes qui apparaissent au hasard sur l’île… Il n’y en a qu’une par jour, et une seule personne peut l’emprunter. Pire encore : on n’a qu’un an pour s’échapper. Sinon, on meurt. Le compte à rebours a déjà commencé…



15/20

1ère impression:

 J'ai apprécié le premier tome de cette saga très prometteuse, malgré quelques petits bémols. C'est mystérieux et entraînant. Comme souvent avec les premiers tomes c'est assez introductif, il me reste encore tellement d'interrogation j'ai hâte de découvrir tous les mystère que Nil a à me fournir.

Parlons des personnages 

 Les personnages sont dans l'ensemble plutôt intéressants à découvrir. J'ai surtout apprécié  les voir évoluer. Ils sont assez bien travaillés, bien que par moment ils soient clichés. Ils sont avant tout très attachants.

  Charley est très terre à terre et débrouillarde. J'ai aimé son côté déterminé et aventurier. Elle réfléchit avant d'agir. J'ai aimé la manière dont elle évolue et essaie de s'en sortir sur Nil.

   Thad à un côté très loyal et protecteur. Il fait tout son possible pour prendre soin des autres quitte à s'oublier par moment. C'est un peu le cliché du  héros qui est prêt à tout pour aider son équipe.

   Les personnages secondaires sont tous aussi intéressants et attachants. On voit petit à petit comment cette société s'est organisée grâce aux connaissances de chacun. 

Passons à l'histoire de ce livre

 J'ai apprécié découvrir cette histoire. J'ai aimé voir se dévoiler les secrets de Nil petit à petit en même temps que Charley. On découvre une île au premier abord paradisiaque mais qui regorge en réalité de dangers et de mystères.  Chacun doit se démener pour survivre et s'échapper, mais ils n'auront qu’un an pour cela. C'était palpitant de suivre les protagonistes dans leur survie et leur périple pour retourner à la vie normale. Les informations nous sont distillées au compte goûte pour créer une illusion d'être aussi perdue que nos personnages. Un roman palpitant et entrainant.

   Certaines ficelles étaient un peu grosses ce qui rend le roman prévisible. La romance a pris trop le dessus sur le côté fantastique et mystérieuse de l'île. Il y avait également quelques longueurs.
 
    N'oublions pas de parler du style d'écriture

 Gros points positifs pour la plume de Lynne Matson. Elle a une plume entraînante, rythmée et fluide. J'ai également trouvé sa plume très visuelle. J’arrivais parfaitement  à m'imaginer Nil.

 Pour conclure 

 J'ai beaucoup apprécié ce premier tome de Nil bien qu'il soit très introductif et malgré quelques petits bémols  qui ont un peu gâché ma lecture. Cependant cela reste une lecture divertissante et palpitante. J'ai hâte de lire la suite de la saga et de découvrir ce que Nil réserve encore.  C'était un bon « page turner » j'ai dévoré les pages. C'est simple et efficace, les rebondissements, le mystère et l'ambiance étaient au rendez-vous.

les +:

* L'histoire était vraiment très prenante! J'avais envie de découvrir les secrets de cette île paradisiaque. Mais aussi de voir comment chacun allait s'en sortir.

* Les personnages sont vraiment très attachants. Bien que par moments ils soient un peu clichés, je les ai trouvés plutôt bien construits. Leur évolution était plaisante à découvrir. 

* L'écriture est fluide, rythmée et agréable. Une plume prenante et très visuelle.

* L'univers dans son ensemble était plaisant à découvrir même s’il me reste encore beaucoup de questions sans réponse concernant Nil. J'ai aimé cette île qui fait à la fois rêver et cauchemarder. 

Les - : 

* Quelques retournements de situation un peu faciles et prévisibles.  

* Quelques longueurs.

* La romance prenait trop de place.

Une Citation pour se faire une idée de la plume !

La chance, c'est quelque chose de personnel. On a tous la nôtre, même si elle revêt parfois l'apparence de la malchance. Ça fait partie de nous et ça nous suit où qu'on aille. Même sur Nil. La chance pouvait tourner, car comme le disait ma mamie, la chance, c'est un état d'esprit.

mardi 14 septembre 2021

Plus fort qu'elle de Jacques Expert

Auteur: Jacques Expert 
Maison d'édition: Calman Levy
Genre:  Thriller 
Prix: 19,90 €
Pages: 402
Date de 1er édition: 2020


Résumé

 Cette nuit-là, dans la banlieue chic de Bordeaux, Cécile, 44 ans, est réveillée par une voix familière : « Debout, il faut qu’on parle. »
Quelques instants après, elle est précipitée dans l’escalier de marbre de sa maison et tuée sur le coup.

Aux origines du meurtre, la police le comprend très vite, il y a la liaison passionnée entre le mari de Cécile et son assistante, Raphaëlle. Liaison pour laquelle Raphaëlle a tout quitté, y compris ses enfants, métamorphosée par cet amour plus fort qu’elle.
Qui a tué Cécile ?
Le mari, la maîtresse ? Les deux ensemble ?


17/20

1ère impression:

 Encore une fois Jacques Expert a fait carton plein. J'ai passé un excellent moment de lecture avec ce thriller psychologique. Au début je me disais que c'était assez banal et prévisible mais très vite tout devient consistant et déroutant. Je n’avais qu'une envie le finir pour démêler le vrai du faux. Un livre qui m'a tenue en haleine, par un expert du thriller. 

Parlons des personnages 

 Les personnages sont un gros point fort du roman. Ils sont extrêmement bien travaillés, complexes, mystérieux et approfondis. Leurs personnalités sont intéressantes à découvrir et surtout leurs évolutions au fil du roman.

  Raphaëlle a, au début, un côté très touchant de par sa naïveté et son côté fleur bleu. Mais elle est devenue très vite pénible, j'avais du mal à la comprendre à cause de ses choix et de ses actes.

   Patrick, lui, dès le début apparaît comme un mégalo. Il est arrogant, prétentieux, manipulateur, intelligent et sournois. J'ai aimé le contraste entre leur deux personnalités.

   Les personnages secondaires sont tous aussi intéressants, entre le patron qui veut être attentionné envers ses employés et Juliette, la meilleure amie, qui perd petit à petit le contrôle de la situation et qui ne sait plus comment aider son amie. 

Passons à l'histoire de ce livre

 J'ai apprécié découvrir cette histoire. Très rapidement on sait qui a tué Cécile, mais on cherche à comprendre ce qui les a entraîné ici et comment ils vont tomber. Une histoire de passion, de manipulation et de perversion. J'ai aimé qu'on enchaîne les différentes parties en se concentrant sur chacun des protagonistes. Grâce à cela on a plusieurs perceptions de l'histoire et on  découvre petit à petit les différentes pièces du puzzle.

   J'aurais juste apprécié que l'auteur utilise un peu moins la facilité pour certains cliffhangers
 
    N'oublions pas de parler du style d'écriture

 En ce qui me concerne je suis une grande fan de cet auteur. La plume de Jacques Expert est très agréable à lire. Il a une plume fluide, très rythmé, incisive et imagée. J'arrive facilement à m'imaginer tout ce qu'il décrit. J'ai apprécié qu'il y ait différentes parties sur les différents points de vue.  Les passages des auditions des protagonistes qui agrémentent le récit apportent encore plus de profondeur à cette histoire.

 Pour conclure 

 J'ai une nouvelle fois passé un super moment de lecture avec un roman de Jacques Expert. Il a vraiment un don pour nous offrir des thrillers haletants et bien ficelés. J'ai retrouvé tout ce que j'aime : de l'action, des retournements de situation machiavéliques, du suspense et un récit bien travaillé. Une lecture agréable, divertissante et entraînante.

les +:

* L'histoire était vraiment très prenante! J'avais envie de découvrir comment  avait été vraiment tuée Cécile, comment les protagonistes ont fait pour en arriver là et comment ils allaient essayer de s'en sortir.

* Les personnages sont terriblement efficaces. Ils sont très bien travaillés avec une grande profondeur. Ils évoluent beaucoup au fil des pages. J'ai pris plaisir à les découvrir et les voir évoluer.

* L'écriture est fluide, rythmée et agréable. Une plume prenante et très visuelle. J'ai apprécié trouver différentes parties sur les différents protagonistes et des extraits des procès verbaux.

Les - : 

* Quelques retournements de situations un peu faciles.

* Quelques longueurs.

Une Citation pour se faire une idée de la plume !

Raphaëlle a été l'arme de son crime.

mercredi 25 août 2021

Cupcakes & Co, tome 1 : Cupcakes & Co(caïne) de Fleur Hana

Auteure: Fleur Hana 
Maison d'édition: France loisirs 
Genre:  Chick-lit
Prix: 16,90 €
Pages: 414
Date de 1er édition: 2021


Résumé

 Comment suis-je passée de la farine à la cocaïne ?
Au départ, je voulais juste vendre mes cupcakes.
Ils sont délicieux, vous savez.
J’avais même prévu une version glacée pour l’été. Un cupcake spécial Côte d’Azur.
Tout devait se dérouler sans accroc.
Enfin ça, c’était la théorie.
La pratique ? Aujourd’hui, me voilà en cavale avec un flic sexy, des mafieux russes, un poney nain et un trafic de drogue dure !



16/20

1ère impression:

 J'ai passé un très bon moment de lecture avec ce roman. Une Chick-lit parfaite pour un moment de détente. C'était drôle, divertissant, rythmé et parfois un peu loufoque. Les pages défilent très vite aux côté de Maxence et Charlotte. 

Parlons des personnages 

 Les personnages sont terriblement attachants. Ils sont certes par moments un peu clichés, mais ils restent tout de même bien construits et intéressants à découvrir.

   J'ai aimé le côté très maladroit, tête en l'air et imprévisible de Charlotte. J'aime sa façon de parler et de gaffer, je me suis pas mal retrouvée en elle par moment. Elle a un côté assez paradoxal, d'un côté elle manque beaucoup de confiance en elle mais en même temps c'est une fonceuse.

   Maxence est tout aussi attachant bien qu'un peu plus cliché. C'est le flic beau, intelligent, provocateur, rustre, solitaire qui ne vit que pour son boulot. Mais je me suis tout de même attaché à lui.

   Les personnages secondaires n'ont rien à envier aux personnages principaux, notamment Gina la grand-mère de Maxence que j'ai adorée. 

Passons à l'histoire de ce livre

 Il faut bien avouer que ce n’est pas le genre d'histoire que j'ai l'habitude de lire, mais je dois bien avouer que ça à fait mouche. J'ai adoré suivre Maxence et Chalotte dans leurs aventures rocambolesques. Comment une simple petite boutique de cupcake a pu devenir un repère pour trafiquant de drogue dure. Nos deux protagonistes vont se lancer dans une cavale toujours plus folle contre la mafia russe.

   J'aurais juste aimé que cela soit un peu moins prévisible par moments. C'était aussi parfois un peu trop gros pour être plausible.
 
    N'oublions pas de parler du style d'écriture

 Fleur Hana à une plume rudement efficace. C'est drôle, léger, fluide et rythmé. Elle a parfaitement réussi à me plonger dans son histoire et à me faire m'attacher aux personnages. Les dialogues sont très piquants, remplis de sarcasmes.

 Pour conclure 

 Ce n'est  pas forcément mon genre de prédilection, mais je dois bien avouer que j'ai adoré cette Chick-lit. C'était drôle, rafraîchissant, et divertissant. J'ai adoré suivre les aventures loufoques de Maxence et Charlotte. J'avais sans cesse envie de savoir comment les deux allaient se sortir du bourbier dans lequel ils se mettaient. Un livre qui a très bien fait le job, il m'a procuré de la joie et de la bonne humeur.

les +:

* L'histoire était très étonnement très prenante! J'avais envie de découvrir comment la boutique de cupcake de Charlotte était devenue un repère de mafieux. Mais également comment Maxence, ce flic ténébreux et mystérieux, allait réussir à la sauver des mauvaises situations dans lesquelles Charlotte se fourrait.

* Les personnages sont terriblement attachants. Ils sont  certes un peu clichés mais tout de même bien travaillés. J'ai pris plaisir à les découvrir et les voir évoluer.

* La plume de l’auteur est excellente, c'est fluide, percutant, rythmé. Fleur Hana arrive parfaitement à faire ressentir des émotions fortes et à me faire rire grâce à ses dialogues qui sont de vraies joutes verbales.

Les - : 

* J'aurais apprécié que ce soit un peu moins prévisible. 

* Quelques scène un peu improbable. 

Une Citation pour se faire une idée de la plume !

Il me repend sèchement ses papiers d’identité des mains et lâche un grognement que je déchiffre vaguement : “mêlez-vous de votre cul”. Après je peux me tromper, je n’ai pas pris LV2 connard au lycée, j’aurais dû.

jeudi 19 août 2021

L'Œil du chaos de Jean-Marc Dhainaut

Auteur: Jean Marc Dhainaut 
Maison d'édition: Taurnada 
Genre: Thriller 
Prix: 9,90 €
Pages: 256
Date de 1er édition: 2021


Résumé

 Tandis qu'une canicule sans précédent frappe l'Europe, Théo, un jeune lycéen de 17 ans, est terrifié quand il réalise que les photos qu'il vient de faire dévoilent l'horreur et le chaos 21 jours à l'avance… Mais personne ne le croit. Et lorsque, partout dans le monde, le courant disparaît, les avions s'écrasent et que toutes les cloches des chapelles et des églises se mettent à sonner inexplicablement, il est déjà trop tard. Théo est alors loin d'imaginer l'incroyable mission de survie et d'espoir que le destin lui réserve.


17/20

1ère impression:

 Un excellent thriller d'anticipation avec une petite touche de fantastique.  Ce livre a réussi à me happer. Je l'ai dévoré en très peu de temps, je n'arrivais pas à le lâcher. Malgré quelques petits points négatifs c'était un roman très bien réalisé. Il est très réaliste, et parle du dérèglement climatique (même si cette année par chez moi on est loin de la canicule. )

Parlons des personnages 

 Les personnages sont terriblement attachants. Ils ont dans l'ensemble une bonne profondeur. Ils sont bien travaillés, subtils et passionnants.

   Théo est un jeune adolescents de 17 ans passionné de photographie. Il est déterminé, loyal, intelligent, courageux et survivaliste. J'ai aimé le voir évoluer dans ce monde qui sombre petit à petit dans le chaos.

   Drazic est un ancien militaire, suite à de nombreux drames personnels il a décidé de vivre reclus de la société. C'est un homme rustre, intelligent, débrouillard et combatif. Depuis de nombreuses années il alerte sur les catastrophes à venir.

   Les protagonistes secondaires sont tous aussi intéressants à découvrir. 

Passons à l'histoire de ce livre

 L'histoire m'a passionnée, c'était prenant, j'ai dévoré les pages. Par moment cela sonne tellement réaliste que ça en étaient effrayant. Lors d'une grande canicule, Theo fabrique un appareil photo, qui lui permet mystérieusement de voir 21 jours à l'avance. Il découvre la catastrophe à venir. Il essaie alors de prévenir le monde mais en vain. Malgré lui, il voit sombrer le monde sombre dans un chaos total. Theo devra tout faire pour survivre.

   J'aurais juste aimé que cela dure encore et que certains éléments soit encore plus développés.

 

    N'oublions pas de parler du style d'écriture

 J'ai découvert avec beaucoup de plaisir la plume de Jean Marc Dhainaut. Il a une plume très visuelle et percutante. Quand je lisais, j'imaginais parfaitement toutes les scènes. C'était rythmé, fluide et entraînant. Il a également réussi à me faire vivre des nombreuses émotions. 

 Pour conclure 

 Un excellent thriller d'anticipation. La petite touche de fantastique apporte un petit plus. Ce roman semble par moment bien trop réaliste.(bon même si cette année par chez moi on est très très loins de la canicule !) Le tout est très plausible, que ce soit au niveau du climat ou de la nature humaine. Une histoire de survie, de combats,  de résilience et d'espoir. Un thriller que je recommande vivement !

les +:

* L'histoire était passionnante ! C'était intéressant de voir ce que cette catastrophe  climatique a engendré. J'ai aussi apprécié de voir comment les humains se sont organisés pour suivre. On voit comment ils peuvent être égoïstes et sombres quand il s'agit de survivre.

* Les personnages sont terriblement attachants. Ils sont  complexes, forts, tenaces, combatifs, percutants et bien travaillés. Ce sont des  survivants.

* La plume de l’auteur est excellente, c'est fluide, visuel, bien écrit, rythmé et percutant. Il a réussi à me faire vivre un ascenseur émotionnel et à me faire imaginer toutes les scènes de ce chaos.

Les - : 

* J'aurais apprécié que ce soit encore un peu plus long. 

Une Citation pour se faire une idée de la plume !

Vous avez raison sur un point : nous avons un sérieux problème et nous avons mis un beau foutoir sur notre planète, mais nous sommes le 7 juillet, et ce qui est en train de se passer n’a rien à voir avec le réchauffement climatique.

jeudi 5 août 2021

Un joyeux non-anniversaire de Liz Braswell

Auteure: Liz Braswell 
Maison d'édition: hachette 
Genre: réécriture de conte 
Prix:  17,97€
Pages: 470
Date de 1er édition: 2021


Résumé 

 Et si le Pays des Merveilles était en danger et qu’Alice était très très en retard ?

Alice est très différente des autres jeunes filles de 18 ans de Kexford. Elle préfère passer ses après-midis avec son appareil photo ou dans le salon animé de sa tante Vivian, ignorant le souhait de sa sœur de devenir ce qu’elle pense être un membre respectable de la société. Alice adore passer du temps au salon de thé de Mademoiselle Yao ou avec les enfants jouant au parc. Elle souhaite également en savoir plus sur le jeune avocat qu’elle a rencontré là-bas, mais simplement parce qu’elle est curieuse, bien sûr, pas parce qu’il était gentil et charmant. Mais quand Alice développe des photos qu’elle a prises dans la ville, des visages surgis du passé apparaissent à la place de ses sujets habituels : la Reine de Cœur, le Chapelier Fou, la Chenille… Il y a quelque chose d’étrange à leur sujet, même pour les créatures du Pays des merveilles. Alice finit par tomber sur l’image la plus dérangeante de toutes – une jeune fille aux cheveux noirs, blessée, lui demandant son aide d’Alice. Mary Ann. Revenant sur les lieux pleins de non-sens de son enfance, Alice a pour mission d’arrêter le règne tyrannique de la Reine de Cœur et de trouver sa place dans les deux mondes.



16/20

1ère impression: 

Une réécriture de Alice aux pays des merveilles que j'ai fortement appréciée. L'histoire m'a embarquée et j'ai adoré être aux côtés des personnages. On replonge, des années après le premier voyage d'Alice, dans un pays des merveilles plus sombre  et sanglant mais toujours aussi loufoque.

Parlons des personnages 

 Dans cette version, les personnages sont assez différents. Je me suis attachée à Alice qui apparaît plus mature et engagé. Les protagonistes en général  ont plus de profondeur, de nuances et de caractère.

  Ici Alice a  18 ans. C'est une jeune fille assez terre à terre, réfléchie, engagée et déterminée. Elle est passionnée de photographie. On découvre une Alice plus mature, mais toujours aussi touchante.

   Quel plaisir de retrouver les autres personnages emblématiques de cet univers. Le nouveau contexte politique du pays des merveilles les a bien changés, malgré tout on reconnaît bien leurs personnalités délirantes. 
   
Passons à l'histoire de ce livre

  L'histoire était prenante et touchante. C'est plus complexe, plus sombre et plus travaillé que la version de Disney. Bien des années après son premier voyage, Alice qui a désormais 18 ans, se retrouve à nouveau aux pays des merveilles. Là-bas elle découvre que la reine de cœur est devenue encore plus folle et impitoyable. Alice devra braver de nombreux obstacles pour tenter de sauver ses amis et le monde qui la fait tant rêver.

   Le début est un peu mou. Les choses mettent un peu de temps à se mettre en place. Il y a également des longeurs. 

    N'oublions pas de parler du style d'écriture

 La plume de l'autrice est très simple et abordable. Mais, malgré sa simplicité, l'autrice a réussi à m'immerger complètement dans son univers. Elle a également parfaitement réussi à me faire ressentir de nombreuses émotions tout au long de ma lecture.

 Pour conclure 

 J'ai apprécié ma lecture : une réécriture d'Alice aux pays des merveilles qui fait penser à un mélange du Disney et du film de Tim Burtton. Une version plus sombre, avec plus de profondeur. L'aspect politique de l'univers est bien plus présent. On voit bien qu’Alice et les personnages ont vieilli et prit en maturité. J'ai également apprécié tous les va-et-vient entre les deux monde. Une lecture palpitante et touchante, malgré quelques bémols. 

Les + :

* J'ai apprécié redécouvrir les différents personnages. Ils sont bien plus complexes, attachants et intéressants. Les nombreuses années depuis le premier voyage d'Alice à eu un réel impact sur eux, ils ont tous énormément changé. 

* L'histoire en elle-même était prenante et passionnante. Je suis vraiment rentrée dans l'histoire et j'avais hâte de découvrir cette nouvelle aventure de Alice aux pays des merveilles. Le contexte politique fort était plaisant ainsi que les corrélations entre les deux mondes. 

* J'ai aimé la plume de l'autrice toute en simplicité. J'ai aimé que cela soit une réécriture plus sombre, mature et sanglante. 

Les -:

* Le début était un peu mou et la fin un peu trop rapide. Le rythme trop saccadé a engendré des longueurs.

* J'aurai apprécié voir plus la Reine de Cœur. 


Une Citation pour se faire une idée de la plume !

 Pourquoi serait-ce toujours moi qui dois grandir ou rétrécir, d'ailleurs ? Pourquoi serait-ce toujours moi qui doit me souvenir ou oublier ? "Rapetisse pour passer la porte, Alice." "Grandis pour prendre la clé, Alice." Trop grande et j'effraye les oiseaux. Trop petite et je me fais piétiner par ces mêmes oiseaux. J'en ai assez de devoir changer pour faire plaisir à tout le monde. Il est grand temps que ce soit le Pays des Merveilles qui change pour moi !

dimanche 18 juillet 2021

Seule la haine de David Ruiz Martin

Auteur: David Ruiz Martin
Maison d'édition: Taurnada 
Genre: Thriller 
Prix: 9,90 €
Pages: 256
Date de 1er édition: 2020


Résumé

 Persuadé que Larry Barney, psychanalyste spécialisé dans les troubles de l'adolescence, est responsable du suicide de son frère, Elliot, quinze ans, se présente armé dans son cabinet.
Séquestré, Larry n'a d'autre choix que de laisser le jeune homme lui relater les derniers mois. Mais très vite, c'est l'escalade de l'horreur: Larry est jeté dans un monde qui le dépasse, aux frontières de l'abject et de l'inhumanité.
Au fil du récit, tandis que les détails se succèdent, une seule idée l'obsède: celle de s'en sortir, à tout prix...



17/20

1ère impression:

 Un excellent thriller psychologique ! Ce livre a su me happer du début à la fin. J'ai été prise dans l'histoire, j'avais l'impression d'être dans la tête des personnages et de vivre cette histoire à travers leurs yeux. C'était puissant, surprenant, original, glaçant et complexe.

Parlons des personnages 

 Les personnages sont un gros point fort pour ce roman ! Il y a très peu de personnages mais ils sont tellement bien travaillés, développés et  complexes que c'est largement suffisant !

   D'un côté on a le psychanalyste Larry, un homme au premier abord bon sous tous rapports. Mais peu à peu on découvre l'homme derrière le professionnel avec ses faiblesses, ses doutes et ses peurs.

   D'un autre côté on découvre Elliot, un jeune homme intelligent, provocateur et manipulateur. Depuis le suicide de son frère il perd pied petit à petit. Il veut la justice et comprendre pourquoi son frère lui a fait ça.

   Les protagonistes secondaires sont tous aussi intéressants à découvrir, riches et approfondis.

Passons à l'histoire de ce livre

 L'histoire m'a passionnée, c'était prenant, j'ai dévoré les pages. Une histoire de rédemption, de vengeance et de justice. Un thriller en huis clos dont la force repose sur le côté psychologique. L'auteur est machiavélique, il est arrivé à me faire rentrer dans la tête des personnages. Il m'a fait douter de tout et tout le monde. J'avais envie de comprendre tous les tenants et aboutissants, même les choses les plus sombres.

   J'aurais juste aimé que cela dure encore et que la fin soit encore plus développée. C'était également un peu prévisible. 

    N'oublions pas de parler du style d'écriture

 Je pense que David Ruiz Martin sera un auteur à suivre ! Une plume excellente. C'était bien écrit, percutant, addictif  rythmé et captivant. Certaines scènes sont par contre assez dures pour les personnes les plus sensibles.

 Pour conclure 

 Un excellent thriller psychologique. David Ruiz Martin a réussi à me tenir en haleine et à me mener en bateau tout le long de son roman. Le côté psychologique est tellement bien travaillé qu'on rentre parfaitement dans la tête des personnages. L'auteur ne nous épargne que très peu. il n'y a pas de répit entre scène d'horreur, retournement de situation et situation machiavélique, cela laisse peu de temps au lecteur pour se reposer, le rythme est donc dingue.

les +:

* L'histoire était passionnante ! J'avais envie de comprendre pourquoi Elliot en était arrivé à menacer Larry le psychanalyste de son frère suite a son suicide. J'avais besoin de savoir tout ce qui c'était passé pour que ce jeune homme intelligent en vienne à perdre totalement pied. Son récit est glaçant et sombre. J'avais l'impression qu'il me racontait son histoire, que j'étais Larry.

* Les personnages sont un gros point fort de ce roman ! Ils sont tellement, complexes, mystérieux, ambigus et bien travaillés. Elliot et Larry m'auront marquée.

* La plume de l’auteur est excellente, c'est fluide, bien écrit, complexe, rythmé et percutant. Il a réussi à me faire vivre un ascenseur émotionnel.

Les - : 

* J'aurais apprécié que ce soit encore un peu plus long avec une fin un petit peu plus développée.

 * Certains retournement de situation prévisible !

Une Citation pour se faire une idée de la plume !

Ce gosse me trouble. Son comportement, sa manière de parler, à tout réduire au banal, ce ton blasé qu'il use sans arrêt, comme si plus rien ne le surprenait. Comme s'il avait déjà tout vu, tout vécu. Elliot a dû traverser des moments étranges, peut-être atroces, et je commence à craindre ce qu'il est sur le point de me dévoiler.

jeudi 1 juillet 2021

Ce que murmure le vent de Amy Harmon (

Auteure: Amy Harmon 
Maison d'édition: France loisirs 
Genre: romance historique 
Prix: 16,90 €
Pages: 386
Date de 1er édition: 2021


Résumé

 Aujourd’hui romancière à succès, Anne a grandi avec les souvenirs d’Irlande de son grand-père Eoin. Alors que celui-lui a toujours refusé de l’y emmener, il lui fait promettre de répandre ses cendres sur le lac de Lough Gill. Émue de découvrir la terre de ses ancêtres, Anne est aussi intriguée par les photos de famille qu’Eoin lui a dévoilées peu avant sa mort. Pourquoi a-t-il attendu si longtemps pour lui montrer Annie, cette arrière-grand-mère avec laquelle elle partage une ressemblance troublante ?
Sur le lac, tout se précipite : entourée soudain par la brume, Anne se retrouve à l’eau. À son réveil, la situation est aussi folle qu’évidente : elle a été projetée en 1921, et ce petit garçon persuadé qu’elle est sa mère n’est autre qu’Eoin. Recueillie par Thomas Smith, le médecin qui élève ce dernier, Anne découvre un pays déchiré par la Guerre d’indépendance, au plus près du danger, mais aussi de l’amour… Retrouvera-t-elle un jour la vie qui était la sienne ?


17/20

1ère impression:

 Un roman qui m'a fait passer un excellent moment de lecture. Il est captivant et addictif. Je suis une grande fan de l'Irlande donc ce roman était parfait pour moi. Un beau mélange entre une belle histoire d'amour, du suspense et un contexte historique passionnant et instructif. Ce roman m’a fait passer par toutes les émotions !

Parlons des personnages 

 Les personnages sont tous passionnants à découvrir : Des personnages  profonds, complexes et denses. Ils sont touchants, et attachants. J'ai ressenti beaucoup d'empathie pour eux ! Des protagonistes qui évoluent au fils du roman, ce qui les rend encore plus réalistes et humains.

Passons à l'histoire de ce livre

 L'histoire m'a passionné, instruit et touché. Une histoire belle, prenante, complexe  et tragique. Grâce à un mystérieux voyage dans le temps Anne nous plonge dans l'Irlande des années 1920. On est directement projeté  en pleine guerre froide, dans un contexte politique très rude. Malgré le contexte l'auteur nous livre une belle histoire d'amour et de famille. Un roman instructif, poignant et passionnant.

   J'aurais juste aimé que cela dure encore, je n'avais pas envie de quitter Anne, Eoin et Thomas.

    N'oublions pas de parler du style d'écriture

 Dans l'ensemble j'ai apprécié la  plume de Amy Harmon. Elle a une plume fluide et agréable a lire. C'est beau et touchant. Les mots sonnent souvent très juste et sont poétiques. Elle a parfaitement réussi à me faire voyager en Irlande et à me faire ressentir beaucoup d'émotions. 

 Pour conclure 

Un roman qui a été un petit coup de cœur. Il est passionnant, touchant et instructif. Un savant mélange bien équilibré entre une magnifique histoire d'amour, un contexte historique et politique fort, bien documenté et une bonne dose de mystère. C'était à la fois beau, touchant, mélancolique, instructif et entraînant. 

les +:

* L'histoire était passionnante ! J'ai adoré voyager dans L'Irlande des années 1920 en pleine guerre d'indépendance. Le contexte historique était bien traité, documenté et approfondi. L'histoire familiale et l'histoire d'amour de Anne étaient aussi intéressantes. Une histoire riche, complexe et enrichissante. 

* J'ai adoré les différents personnages. Ils sont tellement attachants, complexe et bien travaillés. J'ai aimé les voir évoluer, changer et s'affirmer au fil des pages.

* La plume de l’auteure est touchante, fluide et agréable. Elle a réussi à me faire vivre un ascenseur émotionnel et à me faire voyager. 

Les - : 

* J'aurais apprécié que ce soit encore un peu plus long. J'avais mal au cœur de quitter les personnages ! 


Une Citation pour se faire une idée de la plume !

— Chut, Annie. Calme-toi. Si tu pleures, tu n’entendras pas.
— Entendre quoi ?
J’ai dégluti, un peu détournée de mon angoisse.
— Le vent. Il chante.
Je me suis ressaisie, ai redressé un peu la tête, et j’ai tendu l’oreille pour saisir ce que mon grand-père écoutait.
— Je n’entends rien.
— Écoute mieux. Peut-être qu’il chante pour toi.
Les rafales hurlaient, poussant contre la fenêtre de ma chambre..