mardi 31 mai 2016

Nos adorables belles-filles d'Aurelie Valognes

Auteur :   Aurélie Valognes
Maison d'édition :  Michel Lafon
Genre : contemporain/comédie
Prix : 17,95€
Pages : 270
Date d'édition  :  04 mai 2016


Résumé  Pour une comédie familiale irrésistible, il vous faut:
 Un père, despotique et égocentrique, Jacques.
 Une mère, en rébellion après 40 ans de mariage, Martine.
 Leurs fils. Matthieu, éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants. Nicolas, chef cuisinier le jour et castrateur tout le temps. Alexandre, rêveur mou du genou.
 Et surtout… trois belles-filles délicieusement insupportables !
 Stéphanie, mère poule angoissée. Laura, végétarienne angoissante. Jeanne, nouvelle pièce rapportée, féministe et déboussolée, dont l’arrivée va déstabiliser l’équilibre de la tribu.
 Mettez tout le monde dans une grande maison en Bretagne. Ajoutez-y Antoinette, une grand-mère d’une sagesse (bien à elle) à faire pâlir le dalaï-lama, et un chien qui s’invite dans la famille et dont personne ne veut.
 Mélangez, laissez mijoter… et savourez !



Merci au site Livraddict et aux éditions Michel Lafon pour leur confiance et l'envoie de ce livre. 


Note 4/5



Avis :  J'ai vraiment passé un très bon moment de lecture. C'est une lecture drôle, fraiche, pleine de bonne humeur. Elle m'a donné le sourire et même fait rire à certains moments. J'ai passé un moment très agréable en compagnie des "Le Guennec". Une lecture pep's qui donne la banane.
     Il y a pas vraiment une histoire palpitante. On suit juste une famille normale, dans des situations tout à fait plausible. Mais, avec une famille aussi déjantée, on ne s'ennuie jamais ! Entre les gaffes, les querelles, les blagues. On peut très facilement se retrouver dans cette histoire.
     Les personnages sont très drôles. Ils sont aussi très réalistes, en effet on dirais une famille tout à fait banal un peu caricaturale certes, mais très appréciable et surtout hilarante.
     La plume de l'auteur est très agréable a lire. Très fluide et fraiche.
     En bref, c'était une excellente lecture, j'ai ris, j'ai souris, je me suis offusquée en même temps que les membre de cette petite famille. Une petite lecture qui se lit vraiment très vite et facilement et qui vous fera passer un super moment.



Les personnages :  


Nous retrouvons ici la famille Le Guennec. En partant de l'arrière grand mère jusqu'au arrières petits enfants en passant par les grands parent, les parents et surtout, leurs femmes... 

     Pour commencer il y a Jacques, Le père de famille. C'est un bourreau de travail. Il est un peu égoïste, il ne prend pas vraiment soin des autres. Il est aussi très gaffeur, ce qui lui vaut les foudres de sa femme et surtout il blesse facilement les autres, sans jamais s'excuser. C'est sans aucun doute un de mes personnages préférés. Il est tellement drôle. 
     On retrouve aussi   Martine . C'est la femme de Jacques et donc la mère de famille. Elle fait sa petite crise existentielle des 60 ans. Elle se rebelle contre son mari, elle commence à prendre en assurance et à s'affirmer. C'est un peu le tampon de la famille elle essaie toujours de rattraper les bourdes de son mari. C'est une femme pétillante et adorable.


     Puis il y a Matthieu, Stéphanie et leur 2 enfants. Matthieu lui reste un grand enfant. Il prend un peu tout a la légère et aime beaucoup s'amuser, il est drôle et un peu décalé. 

Sa femme Stéphanie, elle, en revanche est très sérieuse. Elle est sans arrêt en train de s’inquiéter pour ses deux bout de choux. Elle en deviens presque étouffante. De plus, elle est enceinte et ses hormones la travaillent, ce qui la rend légèrement susceptible. 
Leurs deux petit garçon ne manque pas non plus de repartie, ils sont toujours entrain de reprendre les adultes et de faire des petites réflexions mignonnes et rigolotes.

On a aussi Nicolas et Laure. 
Nicolas est chef cuisinier, il est aussi terriblement drôle, il aime bien charrier les autres. 
Laure, elle est végétarienne et intransigeante. Elle n'hésite pas à imposer ses idées et ses convictions. Ce qui peut parfois énerver un peu les autres membres de la famille. Elle aime aussi énormément les animaux, et n'hésite pas a promener son chien partout, malgré les allergies de Jacques.

     Puis on a Alexandre et Jeanne.  
Alexandre  est un gros rêveur, il prend un peu tout trop à la légère, ce qui a le dont d'agacer Jeanne. Il est souvent dans la lune. 
Jeanne, elle est la dernière pièce rapportée dans la famille. Une jeune femme très intéressante, un peu déjantée sur les bords, elle essaie de tout faire pour plaire, elle a très peur de ne pas être à la hauteur mais petit à petit elle prend en assurance. Je l'ai également adorée.

Pour finir on a Antoinette. C'est l'arrière grand-mère de la famille. Elle est tellement drôle, elle est à la fois gentille mais aussi très décalée. Elle a un humour bien à elle et n'hésite pas à mettre son petit grain de sel partout.





L'histoire :

     Tout commence par un diner de réveillon de noël en famille. Martine, la mère de famille angoisse. Elle a peur que tout se passe encore mal, à cause de Jacques, éternel gaffeur. Elle le met à l'épreuve. Soit, il se tient à carreaux soit, elle le quitte. En effet, elle en à par dessus la tête de ses gaffes et  veut à tout prix éviter de se fâcher avec ses belles-filles et ses fils. 
     Malheureusement pour lui, Jacques ne sait pas tenir sa langue. Il fais une grosse bourde en plein dîner. Il subi alors les foudres de sa femme. C'est décidé, il ne viendra pas au vacances en famille. Martine en profite alors pour se lâcher, elle fais sa petite crise de la soixantaine. On la vois se lâcher. Mais elle reste avec Jacques malgré leur relation électrique.

      Elle offre alors une dernière chance à Jacques. S'il ne se comporte pas bien, cette fois-ci, ce sera la fin. Il fait alors des efforts, mais ses mauvais travers reprenne facilement le dessus. On les suit alors durant pâques et les grande vacances.

Une bonne dose d'humour, de gaffes, de prises de bec, de joutes verbales, de petits pic, nous rythme notre lecture. Une bonne dose de bonne humeur et de fraîcheur. J'ai vraiment passé un super moment avec cette histoire même si l'intrigue n'étais pas exceptionnelle. 


l'auteur:


J'ai trouvé la plume de l'auteur très agréable. En effet Aurélie Valognes nous livre une plume très fluide et légère, pleine d'humour et de tendresse. L'histoire se lis toute seule, et j'ai vraiment passé un agréable moment avec la plume d'Aurélie.



Conclusion : 

Je ne peut que vous le conseiller. C'est un livre qui nous fait passer un excellent moment de détente. A la fois décalé et réaliste on ne peut que sourire.

Les personnages sont réalistes et possèdent vraiment tous une grosse dose d'humour, ils sont certes un peu caricaturaux, mais je pense qu'on peut tous ce retrouver dans chacun d'eux. On peut facilement reconnaitre notre belles-familles.

L'histoire n'est peut être pas remplis d'action, mais on passe un super moment avec cette petite famille, leur quotidien et leurs réunions de famille. On peut aussi facilement reconnaître un repas de famille typique.

En bref c'est un très bon roman, certes ce n'est peut être pas de la grande littérature, mais c'est un roman qui détendra et surtout vous apportera une bonne dose de bonne humeur .



Citation :Quand on se met en couple, chacun vient avec un sac à dos pleins de pierres. Les pierres représentent notre passé et conditionnent qui nous somme aujourd'hui. Pour certains, le sac à dos pèse plus lourd à porter que pour d'autres. Nous n'avons pas tous vécus les même chose, ni même eu la même relations avec notre père, notre mère, nos frères et sœur.

lundi 30 mai 2016

c'est lundi que lisez-vous (10)

Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Gaellane, en France.



On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?




En 1er lieu je vous laisse mon article sur les maladie dys qui j'espère vous apprendra des chose 

 1. Qu'ai-je lu la semaine passée?



1) Le garçon en pyjama rayé de John Boyne


     Un petit roman sur la seconde guerre mondiale, vue au travers des yeux d'un enfant. Un roman bouleversant et une leçon de vie.
Chronique ici =>




 2) Reagan hamingway, de Christy Nemiroff

     Un roman que j'ai eu la chance de lire en avant-première. Un bon moment de lecture malgré quelques petits défauts 
Chronique ici =>



 3) Marked men Tome 2
Jet de Jay Crownover 

    Un deuxième tome que j'ai un peu moins aimé que le premier. Malgré tout, cela reste une agréable et une excellente lecture. L'histoire est cool et les personnages sont attachants.

Chronique ici =>



 4) Perdue et retrouvée de Cat Clarke 

     Un roman qui ne l'a pas fait avec moi... J'ai pas vraiment apprécié ma lecture. L'histoire est mal construite et les personnages agaçants.
Chronique ici =>



 5) Le vide de nos cœur de Jasmine Warga 

     Un roman sur le suicide que j'ai trouvé bouleversant et criant de vérité. Il m'a terriblement touchée. Je le recommande fortement.
 Chronique ici =>



 6) Nos adorables belles-filles de Aurélie Valognes 

    Un roman drôle et tellement frais, une bonne lecture feel-good que j'ai eu la chance de recevoir grâce à livreaddict.com. J'ai passé un excellent moment de lecture.
Chronique à venir... 




 2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

  J'ai commencé Á la croisée des monde Tome 1 Les royaumes du Nord de Philip Pullman
Un roman de fantaisie et d'aventure que j'aime vraiment énormément pour le moment.





 3. Que vais-je lire ensuite ?

Je pense lire:

- Maybe someday de Collen Hoover
- Lpreuve tome 2 : La terre brûlé de James Dashner
 

Wonder de R.J Palacio







et vous ?


1. Qu'avez vous lu la semaine passée ?
2. Que lisez vous en ce moment?

samedi 28 mai 2016

Le vide de nos coeur de Jasmine Warga

Auteur :   Jasmine Warga
Maison d'édition :  Hugo&cie (new way)
Genre : jeunesse/contemporain
Prix : 17€
Pages : 303
Date d'édition  :  15 mai 2015


Résumé  À 16 ans, Aysel n'a qu'une obsession : planifier sa propre mort à la perfection. Entre sa mère qui la regarde à peine, ses camarades de lycée qui l'évitent, et son père responsable de l'accident fatal qui a marqué sa petite ville à jamais, pour Aysel la vie est devenue trop lourde à supporter. Seul problème, elle n'est pas sûre d'y arriver seule. C'est alors qu'elle découvre "Suicide Partners", un site qui lui permettra de trouver le compagnon idéal. Et c'est "FrozenRobot", alias Roman, victime d'une tragédie familiale, sur qui elle jette son dévolu. Aysel et Roman n'ont rien en commun, mais ils commencent à apprivoiser leurs failles. Alors que la date fatidique approche, Aysel va devoir choisir entre son envie de mourir et celle de convaincre Roman qu'il ne devrait pas se sacrifier. Et Roman n'est pas du genre facile à persuader...




Note 4,5/5



Avis :  Waouh ! A la fin de ce livre je suis juste abasourdie. 
     Le sujet de suicide est vraiment bien abordé. C'est un livre à faire lire aux adolescents. Le thème de ce livre est important et bien abordé.
     Les personnages sont très bien construits et très réalistes. Ils vont parler selon moi aux adolescents qui vivent le même mal-être.
     L'histoire se met tranquillement en place, mais elle est a la fois forte, belle, pleine d'émotions, de sentiments, de réalismes et surtout elle est poignante.
     L'écriture de l'auteur est très belle et poétique, mais à la fois tellement parlante. L'auteur sait trouver les mots juste pour nous toucher en plein cœur
     En bref, c'était une excellente lecture, très parlante et surtout criante de réalismes et de sentiments.




Les personnages :  

Nous retrouvons ici Aysel et Roman essentiellement, mais aussi leurs familles.

     Pour commencer il y a Aysel, une jeune fille turc ( ce qui change vraiment) déprimée. Elle a vécu des choses horribles dans le passé. Elle se sent exclus de la société. Elle a peur de ses sentiments, mais aussi de ce qu'elle peut devenir. Elle a peur d'être comme son père, qui est colérique et un meurtrier. On se moque régulièrement d'elle car elle est fan de musique classique. Elle n'a plus aucune envie de vivre. C'est une fille à la fois gentille mais terriblement réservée.

     On retrouve aussi  Roman. Il est tout l'opposé d'Aysel, la seule chose qui les unies c'est cette envie de mourir. Lui est sportifs, fan de musique pop, de fonds sous-marin et de tortues. C'est un jeune garçon perdu, il se sent coupable et pense qu'il ne mérite plus de vivre.

     Puis il y a La famille de Aysel.
Sa mère qui est une femme un peu paumée. Elle en veut à sa fille des agissements passés de son père. Elle est à la fois froide et distante. Je ne l'est pas toujours comprise. Je l'ai trouvée injuste par moment, même si elle évolue avec le temps.  
Georgina, est la demi-sœur d'Aysel. C'est une fille populaire, pom-pom girls. On peut la trouver cynique et méchante avec sa sœur, mais elle souhaite juste être aimé par celle-ci. 
Et enfin, on a Mike. le petit frère d'Aysel, c'est un petit garçon gentil, mignon, affectif, et attendrissant. Il a une belle relations avec sa sœur, il ne la juge jamais et l'accepte malgré tous les jugements des autres.

     Puis on a la famille de Roman.   
Sa mère est une femme aimante, mais trop protectrice, elle est toujours sur son dos, elle cherche absolument à tout faire pour son fils. Elle est attentionnée, gentille, protectrice. 
Son père est moins présent, mais il est tout aussi protecteur et gentil. Ils aiment terriblement leur fils malgré l'accident


L'histoire :

     On découvre, Aysel, une jeune fille déprimée. Elle a vécu des choses difficiles. Son père est un monstre, elle est constamment jugée, et sa famille la délaisse. Elle ne veux plus qu'une chose, se suicider. Sur un forum consacré au suicide, elle va alors découvrir une section "partenaire de suicide";

     Elle rencontre alors "Frozenrobot" qui a mis une annonce de recherche de partenaire. Ils commencent à communiquer. Il s'appelle Roman et veux la rencontrer avant de choisir si elle sera sa partenaire. Roman accepte que ce soit sa partenaire à deux conditions : le suicide doit avoir lieu le 7 avril et il doivent mourir de la façon qu'il aura choisi.

      A partir de là, ils vont essayer de s’apprivoiser l'un l'autre, car malgré leurs différences, cette profonde tristesse les unis. Au fil des pages on découvre leurs histoires à chacun. On les comprends, on les plaints, on a de l’empathie pour eux, et surtout, on veut que sa aille mieux pour eux. Il y a énormément de descriptions des sentiments. Petit à petit, un lien fort se noue entre eux.

Puis viens la fin, certes un peu prévisible, mais elle donne un très beau message. J'ai trouvé cette fin très belle et pleine d'espoir.




L'auteur 

J'ai trouvé sa plume magnifique. Elle est à la fois poétique, fluide, belle. Elle décrit à merveille les sentiments, on voit qu'elle connais la dépression et ce que sa implique. Elle sais parler et toucher en plein cœur. Elle a su trouver les mots justes. C'est une auteur que je suivrais de près.





Conclusion : 

Je ne peut que vous le conseiller. C'est un livre tellement fort, bouleversant, poignant et réaliste. L'auteur a su mettre les mots justes sur le mal-être que l'on peut ressentir à l'adolescence. Le suicide est un thème très délicat, mais elle a su le traiter avec intelligence, délicatesse et brio. 
Il y a un message d'espoir dans le fond de ce livre. Il pourrait aider les adolescents à se sentir moins seuls. 
Les personnages sont également très bien travaillés et intéressants. 
 En bref, une excellente lecture forte et sublime, à lire absolument !




Citation : La dépression, c'est comme un poids dont on ne peux se défaire. Un poids qui vous écrase et vous donne l'impression que la moindre tâche, comme nouer ses lacets ou lâcher une tartine, est une marche de trente kilomètres en montée. La dépression fait partie intégrante de vous.

vendredi 27 mai 2016

Perdue et retrouvée de Cat Clarke

Auteur :   Cat Clarke
Maison d'édition :  Robert Laffont (collection R)
Genre : drame/contemporain
Prix : 17,90€
Pages : 405
Date d'édition  :  23 avril 2015


Résumé  PERDUE
 Quand Laurel Logan, 6 ans, a été kidnappée, seule sa petite sœur en a été témoin. Toute l'enfance de Faith a été façonnée par la disparition de Laurel : de la séparation de ses parents à la présence constante des médias, en passant par celle de ces soi-disant amis qui ne veulent que lui parler de sa sœur.
 RETROUVÉE
 Treize ans plus tard, une jeune femme est retrouvée dans le jardin de l'ancienne maison des Logan, totalement déboussolée et serrant dans ses bras l'ours en peluche avec lequel Laurel a disparu.
 Laurel est enfin de retour chez elle, saine et sauve. Faith avait toujours rêvé de revoir sa sœur, sans oser vraiment croire que cela arriverait. Mais, une série troublante d'événements isole Faith et la pousse à la paranoïa : ce que l'on a perdu peut-il réellement être retrouvé ?






Note 3/5



Avis :  Alors, pour être honnête c'est mon premier roman de l'auteur dont j'entends beaucoup parlé. Malheureusement, avec moi ça ne l'a pas vraiment fait..
     En effet, j'ai trouvé les personnages un peu fade et carrément énervants. 
     L'histoire met un temps fou à se mettre en place, je me suis même un peu ennuyée par moment, 
     Malgré tout, l'écriture permet de lire se livre très vite et facilement. 
     Le résumé promet beaucoup de chose, qui, selon moi ne sont pas a la hauteur. 
     En bref, ce n'étais pas non plus une lecture horrible, mais j'ai été un peu déçu dans l'ensemble. 

 
Les personnages :  


Nous retrouvons ici la famille de Faith le personnages qui donne son point de vue à cette histoire.

     Tout d'abord, il y a Faith  c'est une jeune fille, qui a eu l'habitude de grandir dans l'ombre de sa sœur, Laurel,  disparue 13 ans plus tôt. C'est une fille légèrement égoïste, elle m'a vraiment beaucoup énervée avec ses caprices, son nombrilisme, en effet elle ramène toujours tout à elle. Elle a des réactions exagère. Je ne lai pas du tout aimé. Elle ma juste touché á la fin.
     On retrouve aussi  Laurel. elle a disparue 13 ans plus tôt, à l'âge de 6 ans . Elle à vécue des choses juste horribles...
Par moment, elle se révèle quand même très capricieuse. Je n'ai pas toujours compris ses réactions surtout face au projecteurs... Elle aime se mettre en avant et qu'on la regarde. Elle ne m'a pas vraiment touché ce que j'ai réellement regretté.

     Puis il y a la mère des filles
c'est une femme gentille, mais durant de nombreuses années, elle n'était que l'ombre d'elle-même. Elle aime aussi se mettre en avant devant la presse, lorsqu'elle retrouve Laurel elle laisse légèrement de côté Faith.

Leur père, en revanche, est un homme adorable. Il est toujours là pour ses deux filles. Il a mieux geré la disparition de sa fille, lui et sa femme on divorcé. Le papa, qui est bisexuel (ce que j'ai beaucoup aimé voir en jeunesse) a rencontré Michel, un homme adorable, gentil, à l'écoute, protecteur, patient, c'est les deux personnages que j'ai préfèré dans l'histoire.

     On a aussi Martha. La meilleure amie de Faith. Elle est très patiente avec elle. Elle est toujours là pour elle. J'ai trouve Faith injuste envers elle. Elle l'abandonne carrément et après se plaint qu'elle se rapproche d'autre personne.

Puis on a Thomas C'est le copain de Faith, je l'ai beaucoup aimé, c'est un peu l'ado cliché de l'artiste torturé. Il est patient avec Faith aussi. Je lai dans l'ensemble apprécié.

L'histoire :


     Tout commence par un appel de la police. Une jeune fille viens d'être retrouvée, il s'agît de Laurel disparut 13 ans plus tôt, à l'âge de 6 ans. Ces parents et sa sœur, Faith, n'en reviennent pas et ses parents vont à sa rencontre.

     Puis par la suite on suit toute cette petite famille. On voit comment il essaie de s'apprivoiser les un les autres. 
On découvre aussi comment Faith vit la réaction de ses parents. D'ailleurs, je l'ai trouvée très égoïste dans ses réactions. 
On les suit aussi la presse et toute la médiatisation autour du retour de Laurel. 
     J'ai trouvé ces passages longs et ennuyants. 
     Petit à petit, Laurel a des attitudes étranges, Faith se pose alors des questions sur elle. Vient alors le moment des révélations et du twist final. Et là, j'ai été extrêmement déçue, déjà car, dans un premier temps c'est prévisible, dans un second temps, c'est trop vite bâclé alors que c'est le moment le plus intéressant de l'histoire... 


L'auteur  


En revanche, j'ai plutôt bien aimé la plume de Cat Clarke. 
Elle est simple et banale, mais elle correspond très bien au point de vue de Faith, qui est une ado. En effet, le vocabulaire est vraiment très adolescent. Cette plume est addictive et fluide, ce qui la rend agréable à lire. 

Conclusion : 

Dans l'ensemble ce n'est pas une très bonne lecture pour moi, l'histoire étais originale et intéressante, mais pour moi, elle est un peu trop bâclée lors des révélations, alors que le roman prenais vraiment une tournure génial. 

Je n'ai pas vraiment aimé les personnages, mise à part certains, mais la plupart était énervants. 

Par contre j'ai apprécié la plume de l'auteur, je testerais donc probablement un autre livre d'elle. 

Malgré tout je vous le conseil, car il pourrais vraiment vous plaire je pense. 
Malheureusement, il n'étais pas fait pour moi, dommage. 

Citation : Désolé ! J'ai oublié qu'on a pas le droit de critiquer les gens comme elle, les "vicitmes". Ça doit être assez cool, en fait, comme statut. C'est un peu comme gagner un pass gratuit pour se comporter comme une conasse jusqu’à la fin de ses jours.

jeudi 26 mai 2016

Marked men tome 2 Jet de Jay Crownover

Auteur :   Jay Crownover
Maison d'édition :  Hugo & cie (new romance)
Genre : romance/contemporain
Prix : 17€
Pages : 412
Date d'édition  :  7 avril 2016


Résumé  Jet, star d'un groupe de métal, est le fantasme de toutes les filles, mais Ayden, jeune femme du Sud et fan de country, c'est déjà trop brûlé les ailes pour succomber à son charme. Ce qui attisera la flamme qui brûle en lui. 
Vont-ils arriver à s'aimer sans se consumer ?





Note 4/5

Avis : Je suis quelqu'un de très difficile niveau romance, surtout quand il s'agît de New Adult. Je suis régulièrement déçue. Mais cette fois ci, avec cette saga là ça la vraiment fait une fois encore pour ce deuxième tome

L'histoire de Jet et Ayden est soit très simple, mais j'ai beaucoup aimé ce tome
Que ce soit le passé torturé d'Ayden, quelle essaie de fuir ou la relation torturée de Jet avec sa famille, cela apporte beaucoup de piquants à leurs relations. 

Les personnages sont tout aussi intéressants que dans le premier tome, j'ai tout de fois préféré Rule à Jet, en revanche, j'ai préféré Ayden à Shaw. Ils ne manquent ni de caractère, ni de nuances.  

J'apprécie toujours autant la plume de l'auteur, ce qui est rare avec du "New adult". Pour moi, c'est une très bonne saga de ce genre. Une jolie romance très intéressante, et agréable à lire. 





Les personnages :  


Nous retrouvons la bande des Marked Men que l'on avais découvert dans le 1er tome. Mais cette fois c'est au tour de Jet le rockeur et Ayden la meilleure amie de Shaw d'y passer


    Tout d'abord, il y a Jet  c'est un jeune rockeur, il est vraiment excellent, mais ne rêve pas de gloire. Il a des relations tumultueuses avec sa famille et surtout avec son père. C'est un jeune homme gentil, attentionné, protecteur. Entre son passé et ses tournées, il est très intéressant.
     On retrouve aussi  Ayden. C'est une fille vraiment torturée par son passé. Elle cherche à tout prix à le fuir. Elle est intelligente, courageuse, un peu indécise, elle cherche à tout prix à changer. Je l'ai trouvé très intéressante et touchante. Je l'ai vraiment adorée.


     Puis il y a la mère et le père de Jet
Sa mère est une gentille femme, mais elle est totalement soumise aux excès de son marie. Elle se laisse totalement faire, sans jamais rien dire. Du coup, elle souffre beaucoup. 
Son père en revanche, est un homme infâme. Il pense seulement à boire, coucher, et faire la fête. Il n'hésite pas à blesser sa femme et son fils pour revivre sa jeunesse.


     On a aussi Cora. C'est la colocataire de Jet et Ayden. C'est une fille avec un caractère de feu. Elle est drôle, gentille, attentionnée, loyale. C'est une amie en or. J'adore son humour. (J'ai hâte de plus la découvrir dans le tome 3 qui sera centré sur elle)


Puis on a retrouvé Rowdy. C'est le meilleur ami de Jet. On le voit bien plus que dans le 1er tome. J'ai découvert un garçon doux, gentil et un excellent ami. Il est toujours là pour Jet ! Dans n'importe quelle situation. 
Il y a aussi Nashe un autre amis de Jet et la bande. Cependant on le voit très peu dans ce tome-ci.  

On retrouve également Rule et Shaw les personnages principaux du tome précédent. J'étais très contente de les retrouver, et d'avoir un peu de leurs nouvelles.  
Shaw est vraiment une bonne amie pour Ayden
Quand à Rule il fait tout pour la protéger et mettre nos deux tourtereaux ensemble.

        Enfin il y a Asa le frère d'Ayden , c'est un jeune garçon au passé aussi torturé qu'elle. Il ne fait que des erreurs, ce qui ce répercute sur sa sœur. Il est égoïste, calculateur, manipulateur. Malgré tout, j'ai trouvé son personnages très intéressant.


L'histoire :


     Tout commence par une soirée de concert où Jet est en scène. A la fin du concert il refuse les avances d'Ayden. 

     Puis, on se retrouve immédiatement, plongé 1 an plus tard. Jet à rejoins la collocation d'Ayden et Cora. Il enchaine les filles, Cora et Ayden s'amuse même à les noter.
Ayden, quand à elle, sort avec un autre garçon, pour essayer d'oublier Jet. 
On ressent une vrai tension entre nos deux personnages. Ils sont vraiment attiré l'un par l'autre, mais ils essaient de le cacher.

     Petit à petit, on découvre les raisons de cette distance. 
On découvre le passé d'Ayden, que j'ai trouvé terriblement intéressant. C'est d'ailleurs grâce à cela qu'on comprend pourquoi elle désire avoir une relation plus stable et un avenir rassurant. 
On découvre aussi les relations destructrices de Jet avec ses parents. Il ne veut absolument pas reproduire les mêmes erreurs que ses parents. Ce qui nous aide aussi à mieux le comprendre.

     Cependant, ils n'arrivent plus à résister à leurs pulsions. Ils décident alors de devenir amis, mais... Avec un petit bonus. Cela sera donc uniquement physique entre eux. Mais, dans la vrai vie, rien n'ai aussi simple... Le passé d'Ayden reviens au galop, Jet dois partir en tourné en Europe. Des sentiments mutuels qu'ils renient tout les deux. Une histoire d'amour semée d'embuche, comme je les aime.

     Puis viens la fin, un peu prévisible certes. Mais aussi trop rapide, selon moi, ce qui m'a un peu déçu. Mais dans l'ensemble j'ai trouvé leur relation très intéressante et plaisante a lire.


L'auteur  


Jay Cownover a une plume totalement addictive. J'ai adoré le fait qu'elle utilise l'alternance de point de vue entre nos deux personnages. J'ai aussi beaucoup apprécié que les scènes sexuelles ne soit pas énormément présentes, même si elle le sont un peu plus que dans le premier tome. Cependant, comme dans celui-ci elle ne sont toujours pas vulgaire. 
Elle écrit vraiment très bien, ce livre se lis tout seule. 
J'ai hâte de lire la suite de cette saga !  


Conclusion : 

Dans l'ensemble c'est vraiment un excellent roman. J'ai beaucoup aimé les personnages, l'histoire et la plume de l'auteur. 
Ce qui on peur des scènes de sexe dans le genre "New Adult" sachez que dans ce 2eme tome, elle ne sont pas énormément présentes et pas très vulgaires. 
Je vous le conseille vraiment, il est addictif et on passe un super moment de lecture. Surtout que je suis très difficile en romance New Adult. 
Cependant, je l'est un peu moins aimé que le 1er tome, car j'avais eu un petit coup de cœur pour Rule, mais tout le reste est vraiment très bien et intéressant.




Citation : Je la voulais, je la voulais comme un drogué veut sa dose, mais elle étais beaucoup trop bien pour moi, nous ne volons pas dans la même catégorie, c'était même surprenant que nous ayons réussi à maintenir une certaine forme d'amitié distante.