jeudi 19 mai 2016

la dyslexie / dysorthographie / dyscalculie : Mon experience

Aujourd'hui, j'ai décidé de vous faire un article sur quelque chose qui est encore trop peu connu et qui peut être, malgré tout, handicapant pour certaines personnes 


Ces troubles sont très souvent moque car malheureusement trop méconnue. Beaucoup de personnes ignores que se sont de réelle maladie et que malgré touts nos efforts le soigner et casiment impossible. Certaines chose comme l'orthophonise peuvent aide mais jamais le faire totalement disparaître. Ce 1er article d'une série est la pour aide les personnes atteintes et faire connaître et comprendre aux autres.




Alors qu'est ce que la dyslexie / la dysorthographie la dyscalculie ?


Il s'agit d'une altération significative de la lecture (dyslexie) et/ou de la production d'écrits et de l'orthographe ( dysorthographie) et/ou de calcul (,la dyscalculie)

 Ce sont des troubles appelées"troubles scolaire"
Ils apparaissent souvent durant l'enfance et touchent aussi bien les filles que les garçons. 
Ils peuvent aussi apparaître suite à des problèmes graves, comme des AVC, la maladie de Parkinson ou d'autres maladies neurologiques.


Quels en sont les symptômes ?


- Difficultés à identifier les lettres.
- Difficultés à lire sans erreur et de manière fluide.
- Difficultés à découper les mots dans une phrase.
- Difficultés de compréhension des textes.
- Écriture lente et difficile, parfois illisible 
- Nombreuses fautes d’orthographe, certaines phonétiquement plausibles, certaines totalement aberrantes.
- Fatigabilité importante liée à l’activité de lecture ou d’écriture ou lors de calcul.
- Difficultés à évaluer les quantités.
- Difficultés à dénombrer
- Difficultés à écrire les chiffres et lire les nombres
- Difficultés à lire et retenir une suite de nombre 
- Difficultés à comprendre le sens des nombres et à réaliser des calculs arithmétiques simples.
- Difficultés à mémoriser les tables et à distinguer les différents symbole mathématiques



Mon expérience :

Très jeune  j'ai été identifiée dyslexique, plutôt à tendance dysorthographique.
J'ai appris à lire en maternelle, mais rapidement on a découvert un problème. En effet je confondais certaines lettres , elles se mélangeaient dans ma tête 
(Exemple : Le s et le c ; le m et le n ; le b et le p)

Cela ne m'a cependant jamais empêché de lire énormément et de prendre du plaisir ä lire (même lorsque j'étais enfant )   
Au début je lisait lentement, mais surtout j'avais beaucoup de mal à lire à voix haute. 
Je butais sur les mots, et les prononçais mal à cause du mélange des lettres, ce qui m'a valut des moqueries. 
Mais il faut savoir qu'avec beaucoup de travail, je me suis grandement améliorée

 À présent, je lis beaucoup plus vite et je ne confond plus les lettre.  Mais cela m'a demandé beaucoup de travail d'ailleurs , il faut toujours que je me concentre lorsque   je lis un livre.
 J'ai un bon rythme de lecture, car je lis beaucoup de livre, mais contrairement à ce qu'on peut penser, je ne lis pas vite.
Avec la dyslexie cela a été "facile" et "rapide", en effet j'étais bien plus dysorthographique que dyslexique. Je ne veux pas dire que la dyslexie est plus facile à vivre ou à soigner car ce n'est pas vrai dans mon cas seulement sa a étais plus simple .

La dysorthographie m'a posé bien plus de problèmes, encore aujourd'hui j'en souffre beaucoup. Dans mon cas (car il faut savoir que chaque cas est différent) j'écrivais très mal, mon écriture étais peu lisible et les fautes que je fessais étais juste énorme. Malgré d'excellents résultats , mon écriture me posais problème. 

 Tout au long de ma scolarité, les professeurs me fessaient toujours des remarques déplacées à voix haute sur mon écriture et je le vivais mal.
Il pensaient que je ne fessait aucun efforts, sauf que j'en fessais énormément !
Cependant la dysorthographie est un trouble réel

On a beau faire des efforts monstre se relire encore et encore, apprendre par cœur nos règles de conjugaison, d'orthographes et de grammaire. On a beau s'appliquer  autant qu'on le voudrais pour écrire cela ne change rien à ce trouble en question.



Un petit mot pour la fin ?

Beaucoup de personne jugent sans connaître la dyslexie, la dyscalculie, la dysorthographie. On nous confond souvent avec les analphabète, sauf qu'on sait lire et écrire on a juste des difficultés .
C'est un trouble trop souvent moqué et beaucoup trop méconnu, beaucoup en ignore les conséquences, en effet il est très dur d'écrire avec une bonne orthographe,  lire ou calculée normalement 
(Exemple : pour ma part, pour que les articles ne comportent pas de GROSSES fautes d'orthographes,  je suis obligée d'avoir une correctrice) 
 
On subit les moqueries, les remarques par des gens qui se sentent supérieurs à nous, car eux savent écrire, lire ou calculée sans GROSSES erreurs, .  On peut souffrir de ce trouble sans pour autant être des imbéciles, comme je l'ai souvent entendu.  Il faut apprendre à connaitre ce trouble et à aider les personnes qui en souffre au lieu de les juger et les descendre. Car ces maladie peuvent réellement handicapé dans la vie .

18 commentaires:

  1. Coucou :)
    En tant qu'étudiante en psychologie je ne peux qu'encourager ce genre d'articles! En effets, ces troubles sont très handicapant et source de moqueries qui peuvent engendrer d'autres troubles.
    Bravo pour ton article :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou merci a toi pour ton passage sur mon article c'est intéressent d'avoir lavis d'une personne étudiant en psychologie. Oui en effet cela peux entraine beaucoup d'autre trouble.

      Merci sa me fais vraiment plaisir car il me tien a Coeur

      Supprimer
  2. Un article très intéressant et instructif sur un handicap méconnu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup j'ai bien travaillé dessus pour essaye de le faire un maximum complet

      Supprimer
  3. Ton article est super intéressant et très instructif. Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup j'ai vraiment travailler dessus ça mz fais plaisir de voir de super retour

      Supprimer
  4. C'est un article très intéressant! Je connaissais ces maladies, mais uniquement de nom, sans réellement savoir exactement ce qu'elles impliquaient... Et, je ne peux que te féliciter de ne pas t'être découragée, d'avoir, malgré tout persévéré dans ton amour de la lecture, d'avoir créé ce blog! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci énormément ton commentaire me touche beaucoup. Merci a toi aussi de.me suivre

      Supprimer
  5. En tant qu'enseignante, je connais bien les troubles dont tu parles.
    Bravo à toi d'être devenu une grande lectrice, malgré ces difficultés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup (au passage tu fais un beau métier) j'espère que si tu as des élèves atteint tu arrivera a les encourage a ne jamais désespéré.
      Merci beaucoup, en effet j'en suis fière

      Supprimer
    2. J'ai déjà eu des élèves avec ces troubles d'apprentissage, la difficulté est souvent de le faire comprendre aux parents. Il faut souvent passer par des séances d'orthophonie et certaines familles sont démunies (je travaillais en zone difficile avec des gens qui ne parlaient pas souvent français). Actuellement je suis en maternelle et j'essaie de faire des exercices de rythme pour essayer de repérer les enfants dys (pas évident à cet âge là).

      Supprimer
    3. Oui souvent les parents sont difficile a convaincre malheureusement . (c'est tout a ton honneur bravo) c'est un très bon exercice on men fesais beaucoup plus jeune sa aide bien. (oui c'est sur courage et bravo a toi )

      Supprimer
  6. Un article bien écrit et super intéressant :) !!

    RépondreSupprimer
  7. En découvrant ton article aujourd'hui, je découvre le cauchemar qu'on du vivre certains de mes camarades de classe dans les années 1960, j'avais mal pour eux de les voir railler et exposés aux moqueries à cause de leurs difficultés d'apprentissage, bien sur on ne parlait pas de ces maladies et à 10 ans tu ne comprends pas certaines choses, mais je savais et je sentais que mes camarades faisaient de véritables efforts pour réussir et ils échouaient toujours. Cet article m'éclaire sur ce qu'était leur mal.
    Merci pour ce témoignage
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui a cette époque c'était très différents je pense. Et encore aujourd'hui ces maladies sont trop peu connue malheureusement. Jai subit ces moqueries et ça fais mal car oui on fais mille efforts pour réussir mais on ni peux rien c'est une maladie.
      Si mon article peux éclairé c'est le principal. C'était le but rechercher justement faire sortir ces troubles de l'ombre a ma petite échelle.
      Avec plaisir il ma beaucoup aide aussi moi.
      Amicalement

      Supprimer
  8. coucou
    très joli article que tu nous met là et je suis certaine que beaucoup en apprendront plus sur ces troubles qui gâche la vie de nombreuses personnes et enfants en particulier, je connais bien car je travaille dans un collège et énormément d'enfants en souffre beaucoup plus qu'avant en tout cas mais heureusement cela commence a être reconnu et plus accepté qu'avant mais il reste encore beaucoup de progrès dans la tête des gens pour avoir une grande avancé en tout cas bravo pour ce joli témoignage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou merci q toi pour ce jolie commentaire. En effet il y a plus en plus d'enfants atteind. Mais aussi c'est mieux reconnue et il sont mieux encadré.
      Merci encore

      Supprimer