mercredi 11 mai 2016

Comme un livre ouvert de Liz Kessler

Auteur :   Liz Kessler
Maison d'édition : Hugo & cie (new way)
Genre :  romance /jeunesse
Prix : 17€
Pages : 312
Date d'édition  : 4 février 2016
 


Résumé  Ashleigh Walker est amoureuse. Au sens le plus intense et bouleversant du terme. Un amour inconditionnel qui la consume. De quoi oublier de s’inquiéter pour ses mauvais résultats scolaires. De quoi lui faire oublier le mariage de ses parents qui s’effondre. Il y a juste une chose qui la perturbe… Pourquoi n’est-ce pas Dylan, son petit ami qui la met dans cet état, mais plutôt Mademoiselle Murray, sa prof d’anglais ?








note 3,5/5




     Avis :  J'ai dans l'ensemble apprécié ma lecture, mais plusieurs chose mon dérangées. 

J'ai trouvé les personnages un peu clichés et légèrement énervants par moment, mais il reste attachant malgré tout. L'idée de base sur la recherche d'identité était génial, mais pour moi, elle est abordée trop tard dans le roman
L'histoire reste cependant intéressante. 
L'écriture de l'auteur m'a aussi un peu dérangée, mais elle est addictive.

     Les personnages :  Dans l'ensemble, je les ai trouvé un peu clichés, énervants mais malgré tout attachants.

     Ashleigh  : C'est une jeune fille paumée.  Ses parents divorce et ne se soucie pas d'elle. 
Elle sèche les cours, aime faire la fête, boire, et faire les magasins. Elle est un peu clichés, mais elle deviens plus intéressante au fils des pages avec sa recherche d'identité se qui la rend intéressante et touchante.

      Cat  C'est la meilleure amie d'Ashleigh. Elle aime sortir avec des mecs, fumer, boire, faire la fête et ne se soucis absolument pas de ses études et de son avenir. C'est une fille vraiment très clichée de la jeunesse américaine. Elle reste une excellente amie pour Ashleigh

     Robyn    C'est une jeune fille qui n'a pas vraiment d'ami jusqu'à ce quelle rencontre Ashleigh. C'est une fille du genre première de la classe, qui ne sort pas. C'est une fille touchante et une bonne amie. Malgrés tout il y a certaines de ses réactions que je n'ai pas vraiment comprises.

     Dylan   : C'est le petit ami de Ashleigh. C'est un garçon sympa, mais un peu égoïste. Il reste intéressant.


     Madmoiselle Murray : C'est la professeur de littérature d'Ashleigh. C'est une jeune femme très proche de ses éleves. Voir même parfois un peu trop proche ce qui la rend peu crédible. Son caractère est aussi assez spécial. J'ai eu du mal à la comprendre par moment. 

 On a aussi des personnages secondaires comme la mère de Ashleigh une bonne avocate qui est détruite après son divorce, le père de Ashleigh un homme gentil et adorable. Eleine la belle mère de Ashleigh et son fils Jayce que j'ai adoré.


     L'histoire :  Le roman commence de façon tour a fait banal. 
On retrouve Ashleigh une jeune adolescente un peu paumée dans sa vie. Ces parents divorces et elle ne sait pas quoi faire de son avenir. 
On vois sa relation avec Dylan, son petit ami, sa première fois, ses histoire avec ses amies. Enfin, une vie d'ados banal. Ce que j'ai regretté, c'est que ce passage prend presque 150 pages, alors que ce n'ai pas l'intrigue principal du roman.



     Puis viens toute la partie intéressante du roman. Madmoiselle Murray, une nouvelle prof de littérature arrive dans le lycée d'Ashleigh, qui est une de ses élèves
La jeune fille commence alors à ressentir des émotions qu'elle n'a jamais ressentie auparavant pour sa prof, ce qui va complètement la déstabiliser
Elle va alors essayer de les comprendre. 
J'ai beaucoup aimé cette partie qui a tardé à arriver
J'ai aussi trouvé dommage que la relation "prof/élève" comme marqué dans le résumé ne soit pas plus approfondie.


Puis on a une dernière partie, sur l'acceptation de soit, sur l'homosexualité, le regard des autres, de sa propre famille, de ses amis etc. Ce qui est très intéressant



      L'auteur  J'ai trouvé la plume de l'auteur addictive, mais pas super développée. Parfois, sans aucune raison Ashleigh s'adresse maladroitement à nous ce que je n'ai pas aimé. Malgré cela, la plume reste sympa, mais un peu trop simple. Elle ne creuse pas assez profondément les  sentiments de ses personnages






Conclusion : C'est un roman qui, par son sujet, reste intéressant, même si, il manque un peu de développement. 
Il peux aider les ados qui se cherche. 
C'est un peu dommage que le résumé ne soit pas vraiment raccord avec le livre et que les personnages soit un peu clichés. 
Malgré ma chronique mitigé, je le conseil, car c'est un bon roman sur la recherche d'identité, qui passe un excellent message sur l'acceptation de soi et sur l'homosexualité.




Citation : Il serait temps que le monde cesse de porter un jugement sur les gens à cause de la personne que le hasard a voulu qu'ils aiment.

2 commentaires: