samedi 27 février 2016

Blacklistée de Cole Gibsen

auteur: Cole Gibsen
maison d'édition: Hugo roman
genre: Drame/jeunesse
prix: 17€
page: 336


Résumé : En apparence, Regan Flay a tout ce dont on peut rêver. A 17 ans, elle est populaire, étudie dans l'un des meilleurs lycées du monde, et ses parents ont les moyens de satisfaire le moindre de ses souhaits. Mais sa vie bascule le jour où, en arrivant en cours, Regan découvre ses textos et messages privés Facebook placardés sur les murs du lycée. Vacheries, mensonges, insultes, manipulations : tout est là, exposé aux yeux de chacun. En une seconde, elle passe du statut de princesse à celui de véritable paria. Ses amis lui tournent le dos, et les autres élèves du lycée commencent à lui faire vivre un véritable enfer.





note 4/5


   avis : J'ai frôlé le coup de cœur avec ce livre. 
Cependant j'ai regretté d'avoir deviné la fin bien avant les dernières pages, et le changement de personnalité de Regan est, pour moi, trop rapide .

les personnages :

   Regan : C'est une jeune fille populaire au début du roman. En apparence tout lui réussit, elle est belle, intelligente.... Mais les apparences peuvent être trompeuses. Derrière cela se cache une jeune fille timide, qui manque de confiance en elle et qui est régulièrement prise de crise de panique. Sa mère qui est député la pousse à réussir dans tout les domaines. Quand regan est passée de harceleuse à harcelée on suit sa descente aux enfers. Je l'ai beaucoup aimée même si j'ai trouvé qu'elle changeait trop vite.


    Amber : C'est une des meilleures amies de Regan. Quand celle-ci devient une paria, Amber la laisse tomber et retourne rapidement sa veste, ne voulant pas de tâche à sa réputation. Elle l'enfonce même, afin de protéger son secret à elle. Au début je l'ai clairement détestée mais à la fin elle m'a vraiment touchée.


    Payton : Elle est la meilleure amie de Regan depuis des années. Elle est aussi amie avec Amber. Quand Regan commence sa descente aux enfers, suite à ce que Amber a fait, elle lui tourne aussi le dos. Mais très vite, elle revient vers elle. Je l'ai beaucoup appréciée aussi.

    Nolan : C'est le frère de Payton. Il a un caractère très difficile à cer. Il fais partie des Looser. Il assiste à toute cette histoire au premier plan. Au début, il suit Regan pour l'embêter  mais très vite il s'attache à elle et se rend compte que les apparences peuvent être trompeuses. Il cache des secrets. J'ai eu du mal à le cerner mais j'ai adoré son humour.


      l'histoire : Elle est centrée sur le harcèlement scolaire. La chute d'une populaire dans le monde des parias du lycée. Lorsque les messages privés échangés entre Regan Payton et Amber sont affichés dans tout le lycée avec seulement le nom de Regan de divulgé. Tout le monde se retourne contre elle.

    On accompagne Regan dans son évolution, qui comprend petit à petit le mal qu'elle a pu faire autour d'elle. Elle change énormément, même si je trouve qu'elle change trop vite. On ressent énormément son angoisse face à cette situation. Les crises d'angoisses et ce que peuvent retenir les harcelés sont très bien retranscrits.
     
      On suit aussi l'évolution de l'histoire entre Nolan et Regan. Au début ils se détestent vraiment, mais petit à petit ils apprennent à se connaitre et à s'entraider.





    l'auteur : J'ai beaucoup apprécié l'écriture qui pour moi, retranscrit à merveille la réalité du harcèlement scolaire. Les crises d'angoisse sont aussi très bien décrites. Le sujet est très bien traité et la fin laisse un message très fort.


    conclusion : Un très bon roman, particulièrement bien écrit. Les personnages sont très réalistes. Et le harcèlement scolaire est vraiment très bien abordé dans ce roman, avec un message de fin très fort. C'est un roman à mettre entre toute les mains des harceleurs ou des harcelés, cela peux faire réagir et réfléchir sur les conséquences de nos paroles.



   Citation : Au lycée, verser des larmes revenait à verser son sang : toute blessure, si petite fût-elle, était signe de faiblesse. Et le lycée détruisait les faibles.

mardi 23 février 2016

la voleuse de livres Markus Zusak

auteur: Markus Zusak
maison d'édition: Pocket
genre: Drame/historique
prix: 8,10€
page: 633


Résumé : Leurs heure venue, bien peu sont ceux qui peuvent échapper à la Mort. Et, parmi eux, plus rares encore, ceux qui réussissent à éveiller sa curiosité. Liesel Meminger y est parvenue. Trois fois cette fillette a croisé la Mort et trois fois la Mort c'est arrêtée. Est - ce son destin d'orpheline dans l'Allemagne nazie qui lui a valu cet intérêt inhabituel ou bien sa force extraordinaire face aux événements ? A moins que ce ne soit son secret... Celui qui l'a aidé à survivre. Celui qui a même inspiré à la Mort ce si joli surnom : "la Voleuse de livres"





note 5/5

avis: Ce livre est un ÉNORME COUP DE CŒUR ! Des personnages forts, percutants et attachants, une histoire rudement bien menée. Une ode à la littérature, une histoire belle, forte, poétique, tendre, mais dure à la fois. Un thème de la seconde guerre mondiale abordé de façon incroyable


les personnages:

   Liesel : C'est une jeune fille qui est abandonnée au début du roman par sa mère à des parents nourriciers. Son frère est décédé. C'est une jeune fille vraiment très forte, timide, douce, rebelle, attendrissante, blessée par la vie. Elle est analphabète au début du roman. Mais au fur et à mesure, grâce à Hans son père adoptif, elle découvre la joie de lire et le pouvoir des mots, ses cauchemars permanents lui ont permis de se lier avec lui. Elle aime voler des livres, ce qui lui a valu ce surnom par notre chère narratrice/narrateur? Je l'ai totalement aimée, elle m'a bouleversée et touchée.

       Rosa Hubermann: c'est la mère nourricière de Liesel. Une femme aux apparences durs et sévères, elle cache derrière cette façade un cœur vraiment énorme, c'est une femme un peu grossière, mais tellement forte et généreuse. Elle se bat pour tous les gens qu'elle aime. Elle m'a vraiment touchée.

      Hans Hubermann. (je le veux comme père) : Alors lui, c'est un homme merveilleux. C'est le père de Liesel. Il est tellement doux, tendre, attentionné, généreux, c'est un homme de parole. Il adore jouer de l'accordéon. Je l'ai complètement adoré : sans aucun doute, un personnage qui me marquera pour longtemps.

     Rudy : C'est le meilleur ami de Liesel. C'est un jeune garçon, rebelle mais tellement naïf à la fois.

      Max : Un jeune boxeur juif. Il a été caché chez les Hubermann. C'est un homme courageux, rêveur, combattif , malgré tout ce qui a pu lui arriver, il reste optimiste et fort. Il m'a touchée en plein cœur.


    l'histoire : On suit la seconde guerre mondiale du côté allemand. On voit et ressent la peur qu'inspire le régime nazi. On suit la vie des Hubermann, de Liesel, de leurs amis et voisins. On ressent leur peurs, leurs difficultés....

      Tout cela raconté par la mort qui est notre narrateur /narratrice (personnellement, je m'imagine une femme)

    Voir les Hubermann cacher Max, l'amitié qui se noue entre lui et Liesel, la passion dévorante de la jeune fille pour la lecture, qui la pousse à voler des livres, leurs incompréhensions et leurs jugements du régime nazi m'ont beaucoup touchées.

   C'est une histoire poignante, bouleversante, forte, dure. Une vrai ode aux mots et à la littérature et surtout une belle leçon de vie.

    auteur : Sa plume m'a carrément hypnotisée, la mort en narrateur apporte selon moi un énorme plus au livre, son côté parfois cynique, parfois douce et tendre est tellement fort. Elle aime nous spoiler à l'avance. Le récit est construit d'une manière désordonnée et poétique. J'ai vraiment adoré.


conclusion : Vous l'aurez compris, j'ai vraiment tout aimé dans ce livre même si parfois il y a quelques longueurs.  Cela n'alourdit pas vraiment le récit qui est tellement fort, bouleversant et poétique qu'on est transporté dedans. Je ne pouvais plus fermer mon livre. Il m'a fait rire, pleurer, il m'a réchauffé le cœur pour ensuite me le briser en mille morceaux.  Je suis sortie de cette lecture bouleversée et marquée.



Citation : Comme vous voyez, je suis revenue dans votre bibliothèque et j'ai mis l'un de vos livres en pièces. C'est la colère et la peur qui m'ont poussée. Je voulais tuer les mots.


samedi 20 février 2016

le cycle d'Avalon : les dames du lac - Marion Zimmer Brad

auteur: Marion Zimmer Brad
maison d'édition: Le livre de poche
genre: Fantaisie
prix: 6,90€
page: 408

Résumé La légende du roi Arthur et des chevaliers de la 
Table ronde n’avait, depuis longtemps, inspiré un roman 
d’une telle envergure. Merlin l’Enchanteur, Arthur et son 
épée fabuleuse, Lancelot du lac et ses vaillants compagnons
, tous sont présents. Mais ce sont ici les femmes qui tiennent
 les premiers rôles : Viviane, la Dame du Lac, Ygerne, 
duchesse de Cornouailles, la mère d’Arthur, son épouse 
Guenièvre et Morgane la fée, sœur et amante du grand roi.
Cette épopée envoûtante relate la lutte sans merci de deux 
mondes inconciliables: celui des druides et des anciennes 
croyances, et celui de la nouvelle religion chrétienne qui 
supplante peu à peu les rites ancestraux de la Grande-
Bretagne avant qu’elle ne devienne l’Angleterre.





note 3/5



    avis: Malgré quelques points qui m'ont particulièrement énervés et contrariés, j'ai quand même apprécié cette lecture, adorant la légende arthurienne.  J'ai aimé qu'elle soit racontée par des femmes.

    les personnages

 dans un premier temp, on suit Ygerne, mère d'Arthur et de Morgane, la fée. Au début du roman, c'est une femme soumise et manipulée par l'homme à qui elle a été mariée de force (le duc de Cornouailles) puis quand elle rencontre Uther Pendagron, elle devient une femme à part entière, plus forte, indépendante, sûre d'elle, folle amoureuse et très croyante dans le christianisme sans renié qu'elle vient d'Avalon et qu'elle est la fille de Merlin. C'est un personnage qui évolue énormément, ce qui la rend intéressante.

       On suit aussi Viviane, la sœur de Ygerne. C'est la grande prêtresse d'Avalon. C'est une femme forte, avec un caractère bien trempé. Elle est très attachée à ses valeurs, ne se laisse jamais influencer. C'est une des femmes que j'ai préférée.

     Ensuite,  on suit Morgane la fée, la fille d'Ygerne avec son premier mari. C'est une jeune fille perdue, elle ne sait pas vraiment où est sa voie, elle est indécise. Elle est très intéressante, je l'ai beaucoup aimée, de mon point de vue, c'est le personnage le mieux développé et le plus intéressant. Elle reste fidèle à elle-même.

    Enfin, on suit Guenièvre, la femme qui a été donnée au roi Arthur. Au début, je la trouvais timide et reculée mais très touchante. Pourtant, malheureusement, elle m'a rapidement énervée. Elle est tellement indécise, égoïste... Bref, je ne l'ai pas appréciée



    l'histoire: On suit la légende arthurienne, retranscrite par les femmes. C'est un point de vue très intéressant. Cependant j'ai été parfois perdue dans le temps, on n'a aucun marqueur temporel
J'ai beaucoup apprécié tous les passages à Avalon, très intéressants :  on découvre une autre partie de ce monde. 

       J'ai regretté cependant certains passages :  par exemple, pour Excalibur, trop différent pour moi de la légende que je connais et apprécie. J'ai aussi regretté le fait que l'on ne voit pas beaucoup les combats et la guerre. Et le livre contient parfois certaines grandes longueurs. Il manque pour moi un peu d'action. Et de fantaisie. Le monde n'est pas énormément décrit. 


        J'ai aussi déploré le mélange amoureux : Guenièvre aime Lancelot mais doit aimer Arthur, Lancelot et Arthur qui aiment Guenièvre, Morgane qui aime Lancelot ... L'histoire était malgré tout intéressante même si elle avait des longueurs et quelques points qui m'ont déplu.




l'auteurJ'ai beaucoup aimé l'écriture de  Marion Zimmer Brad malgré quelques lourdeurs, j'ai apprécié le développement des personnages, mais j'ai regretté le manque de développement du monde
Et surtout un gros point négatif: les dialogues amoureux niais au possible, qui m'ont fait lever les yeux au ciel.



conclusion: Vous l'aurez compris, j'ai eu quelques points qui m'ont dérangés avec cette lecture. Malgré tout cela, j'ai réellement apprécié redécouvrir la légende arthurienne différemment. Je vous le conseille malgré tout.



citation: Car il y a une chose que les prêtres ignorent, avec leur Dieu unique, leur Vérité unique :

c'est qu'une histoire véridique n'existe pas.
La vérité a plusieurs visages.

mercredi 17 février 2016

Nos âmes jumelles Samantha Bailly

auteur: Samantha Bailly
maison d'édition: Rageot
genre: Jeunesse, contemporain
prix: 12,90€
page: 312



    résumé : L'une est blonde, l'autre brune. L'une solaire et populaire, l'autre timide et solitaire. Sonia dite Yuna écrit pour une association, Trames, qui publie un fanzine. Elle y rencontre Lou-Tiamat, qui s'affirme dans l'art du dessin suite au divorce brutal de ses parents. Leur amitié virtuelle se double d'échanges sur leurs créations et leur vie affective



note 4/5


   avis: Ce livre me tentait beaucoup de par son histoire de base. Je me reconnaissais beaucoup dedans car j'ai rencontré une de mes meilleures amies par internet et notre passion pour l'écriture nous a réunies
J'ai adoré ce livre, très bien écrit et qui retranscrit très bien les amitiés virtuelles.


    les personnages
 
     Lou : une jeune fille timide, qui subit le divorce de ses parents. Sa mère est fréquemment sur son dos. C'est une fille très intelligente qui subit les moqueries de ses camarades. Elle a très peu confiance en elle . Elle se passionne pour le dessin, elle rêve de devenir professionnelle et intègre une école de dessin mais sa mère n'est pas tout à fait d'accord avec cela. Je me suis totalement retrouvée en elle, elle m'a touchée, je l'ai beaucoup aimée. 

     Sonia, une fille populaire, belle, intelligente; en bref : tout lui réussit. De son côté, ses parents la laissent faire tout ce qu'elle veut. Pourtant, elle connait des souffrances, elle aussi... Elle adore l'écriture, sur ce côté-là, je me suis plus identifiée à elle. Elle rêve de devenir auteur mais n'ose pas partager ses écrits, elle n'a pas confiance en elle pour son écriture. Je l'ai aussi beaucoup aimée, je l'ai trouvée touchante.



     l'histoire: on suit donc Lou et Sonia sur une année scolaire, mois par mois avec une alternance de point de vue. On suit leur vie quotidienne, leurs amours, leurs vies sociale, leurs vies familiale, tout ce qui peut préoccuper une adolescente à cet âge. 

     Mais on suit aussi leur amitié qui se développe, leurs craintes dans cette amitié à distance... Et aussi leur collaboration dans le forum trames où elles se sont rencontrées. Leur évolution en amitié et dans leur vie de tous les jours montre parfaitement cette génération d'adolescents et les amitiés qui peuvent découler d'internet.

     Cette histoire est très réaliste, est vraiment très bien retranscrite, avec leurs craintes, leur joies, leurs peines.... J'ai adoré cette histoire qui est dans l'air du temps.


     l'auteur: C'est mon premier roman de Samantha Bailly et je n'ai pas été du tout déçue. Son choix d'écrire ce roman à la troisième personne m'a beaucoup plu. J'ai aussi adoré les petits extraits en début de chaque chapitre les filles reviennent sur des passages de leur amitié. Malgré le fait que ce livre, soit un livre jeunesse, il n'est pas niais. Il est très bien écrit et totalement addictif . .


conclusion: Un excellent roman, j'ai hâte de lire le tome 2. Une très belle histoire, très bien menée. Des personnages attachants, et bien développés. Un roman très réaliste qui peut parler à beaucoup de monde : adolescents comme parents qui veulent comprendre les amitiés virtuelles. Je le conseille au plus grand nombre.



citation: Si on m'avait dit que, ce jour-là, je venais de t'ouvrir une fenêtre sur ma vie, que nos histoires seraient liées aussi longtemps, je ne l'aurais pas cru

samedi 13 février 2016

boys don't cry Malorie Blackman

auteur: Malorie Blackman
maison d'édition: Milan (macadam)
genre: Drame, jeunesse
prix: 12,50€
page: 286



résume: Dante attend les résultats de ses examens, le courrier qui lui ouvrira les portes de l'université. Les portes de sa future vie, celle dont il a toujours rêvé. Mais quand on sonne enfin à la porte, ce n'est pas le facteur, c'est Mélanie. Son ex-copine, dont il n'a plus entendu parler depuis des mois. Avec un bébé, le sien, le leur. Être père à 17 ans ? Il y a de quoi pleurer, mais les garçons ne pleurent jamais...



note 4/5


    avis: J'ai été réellement surprise par ce livre. C'est un roman à la fois drôle, émouvant et plein de tendresse. Mais aussi un roman plein d'espoir et de remises en question.

   Les personnages: 

     Dante, un jeune garçon de 17 ans qui attend son diplôme pour aller à l'université. Pour lui, tout son avenir est déjà réfléchi. Jusqu'au jour où son ex, Mélanie, revient avec un bébé qu'elle prétend être celui de Dante, et disparaît. À partir de ce moment, il doit apprendre à se débrouiller avec son enfant. On le voit évoluer mentalement et affectivement tout au long du roman. Au début je l'ai trouvé égoïste, mais je me suis rapidement attachée à lui, il a vraiment bien été développé. 



       Adam, il est le petit frère de Dante. Il a 16 ans. C'est un garçon très sûr de lui. Il doit de battre pour sa différence, subir le regard des autres, les moqueries... Il est très à l'aise avec cela malgré tout. Je l'ai aussi beaucoup apprécié, il est attendrissant.
     

     Le père, un homme célibataire qui se bat pour élever ses deux fils, seul. C'est un homme fort et réservé. Il est toujours présent pour aider ses fils dans leurs difficultés.


    l'histoire. On suit les deux frères et leur père avec une alternance de points de vue des deux frères. On les accompagne dans leur vie, suite aux bouleversements faits par l'arrivé d'un bébé dans celle-ci. On suit leur développement personnel dans cette nouvelle vie et les problèmes qu'ils rencontrent. 

     On voit également tout ce qu'implique d'avoir un bébé non prévu et tout ce qu'il faut pour subvenir aux besoins de celui-ci Dans un deuxième temps on suit aussi ce que ressent Adam d'être différent et ce qu'il subit à cause de cette différence.
    l'auteur: La plume de Malorie Blackman est vraiment très jolie. Elle est fluide, et malgré le fait que ce soit un roman jeunesse, elle parle à tout le monde. C'est une écriture pleine de tendresse. Elle a réussi à me faire passer du rire aux larmes en même pas 5 minutes.


    conclusion: C'est vraiment un très bon roman, l'histoire est très belle et vraiment réaliste. Elle montre la vie avec des différences ou encore la vie avec un bébé quand on est encore nous-même un enfant. Un roman jeunesse très bien écrit qui se lis vraiment tout seul. Il fait réfléchir, il est beau, attendrissant, tendre, plein d'humour et de sentiments. Je vous le conseil grandement. Une excellente découverte.


Citation : les garçon ne pleurent pas, mais les hommes si.

jeudi 11 février 2016

avant la haine Thierry Cohen

auteur: Thierry Cohen
maison d'édition: Flammarion
genre: Contemporain/religion
prix: 20,90€
page: 660 pages



résumé : Deux enfants, un juif, un musulman, deviennent amis.
 Ils grandissent, apprennent, se découvrent, s'intègrent. Ils ont des rêves, des espoirs, des luttes communes. Des amours aussi.
 Puis apparaissent les fissures, naissent les désaccords, s'expriment les ressentiments, s'insinue la violence.
 Jusqu'où ?
 Jusqu'à la haine ?
 Avant, Raphaël et Mounir se voyaient comme des frères.
 Peuvent-ils renouer avec l'amitié dont ils étaient si fiers... ou bien est-il déjà trop tard ?





note: 4/5


     avis : J'ai vraiment adoré ce roman. Tout d'abord, le roman est très bien écrit, Thierry Cohen a une très belle plume, très agréable à lire, même si parfois, il peut être un peu vulgaire mais ça colle parfaitement aux personnages je reviendrai sur ça dans quelques lignes. J'ai vraiment adoré sa plume très poétique.


    les personnages

     Mounir : un jeune musulman arrivé en France à l'âge de 5 ans avec ses parents et son frère. On voit son évolution en France, de l'enfance jusqu'à l'âge adulte. On suit son développement intellectuel et culturel en tant que musulman immigré en France, j'ai beaucoup aimé suivre ses développements, ses incertitudes, ses doutes... 

       Raphaël : un jeune juif qui, lui, est né en France. On le suit aussi de l'âge de 6 ans jusqu'à l'âge adulte, environ l'âge de 50 ans. Son développement personnel est différent de celui de Mounir car ils n'ont pas le même passé, la même religion, le même parcours en France. J'ai aussi beaucoup apprécié Raphaël bien qu'ils soient tous les deux différents. 


        On suit aussi des personnages secondaire qui nous montrent différents points de vue sur leurs situations d'immigrés en France, différentes histoires, différents ressentis. Il y a juste la femme de Mounir que j'ai trouvé absolument énervante.




    l'histoire: On suit nos deux personnages principaux tout au long de l'histoire, il nous raconte leurs aventures pour s'intégrer en France. On commence par l'enfance avec leur rencontre. Puis l'adolescence avec leur entrée au lycée, leurs différentes aventures subies en France, leurs engagements politique et religieux commence vraiment à se montrer, on les suit dans leurs quêtes d'identité. Puis vient l'âge adulte, la séparation, et à ce moment-là, le contexte historique, sur les différents évènements arrivé en France et la guerre entre les pays de leur religion.

    Une alternance de points de vue nous fait voir leurs ressentis à tous les deux sur les différents événements politiques qui arrivent en France et dans le monde. Le côté religieux est très présent, on voit leurs évolutions religieuse. Les différences de ces deux religions. Il y a aussi un fort attrait politique dans le livre. Il y a aussi un réel impact historique, avec les différentes guerres, les différents attentats, les embrigadements religieux, le racisme est aussi très présent tout au long du livre.

   L'auteur : pour moi la plume de Thierry Cohen est excellente. Il réussit à parlé de religions sans en faire trop, il a manié ce thème à la perfection malgré les  quelques longueurs 


conclusion: C'est  vraiment un excellent roman ! On en apprend beaucoup sur les religions musulmanes et juive. L'évolution des personnages est tellement bien menée que l'on dirait une histoire vraie. La plume est magnifique et vraiment très bien ficelée. Le contexte historique est très bien retranscrit. Je le conseille à tout le monde. Il est bouleversant, instructif, beau. En bref jetez-vous à l'eau même s'il y a quelques longueurs c'est  vraiment un beau roman avec une Ode à la tolérance.


citation : Entre deux douleurs, choisis celle qui provoque les cris les plus supportables.

lundi 8 février 2016

l'attirance des contraires Adèle Parks

auteur: Adèle parks
maison d'édition: France loisir
genre: Romance contemporain
prix : 17€
Page: 544


résumé Quelles sont les chances pour qu'un étranger assis à côté de vous dans un avion puisse bouleverser votre vie ? Presque aucune.
 Surtout quand il est votre exact opposé. Joanna est une jeune femme optimiste qui pense trouver l'âme sœur dans chaque homme qu'elle rencontre. 
Dean, lui, est un vrai cynique, de douloureuses expériences lui ayant appris à ne faire confiance à personne, mais les humains sont pleins de surprises...





note: 2,5/5



   avis : Mon avis est très mitigé sur ce livre. 

La plume de l'auteur est très agréable, l'histoire se lit toute seule, ce qui est positif. 

Le personnage de Dean est un peu antipathique, macho, et pas vraiment attachant
Celui de Johanna est carrément insupportable, elle m'a énervée tout le long du livre avec sa mentalité. 
Le personnage de la mère de Johanna est attachant mais à la fois parfois irréfléchi et égoïste. 
Le père de Dean est un vrai égoïste méchant.

Les différents point de vue donnent un peu de fraîcheur au livre, qui est très bien écrit. 

Mais voilà :  des personnages peu attachants, une romance pas très crédible et bien trop rapide ont fait que ma lecture a été en demi-teinte



conclusion: 

je vous le conseille si vous cherchez une romance pas très développée et si les personnages agaçants ne vous dérangent pas. Malgré tout, l'auteur a une très belle plume.

jeudi 4 février 2016

elle & lui Marc Lévy

auteur: Marc Lévy
édition: Pocket
genre: Romance contemporaine
prix: 21.50€
Page 
    résumé : Un site de rencontres les a réunis. Ils ne sont pas devenu amants, mais amis. Et ils comptent bien en rester là... Elle est actrice, lui écrivain. Elle s'appelle Mia, lui Paul. Elle est anglaise, lui américain. Elle se cache à Montmartre, lui vit dans le Marais. Elle a beaucoup de succès, lui pas vraiment. Elle est même une star, mais lui ne le sait pas. Elle se sent seule, lui aussi. Il la fait rire, elle enchaîne les maladresses. Elle ne doit pas tomber amoureuse, lui non plus.




note 4/5

Avis :

      Les personnages :  Mia, malgré le fait que ce soit une star, est attachante. Bien que parfois un peu égoïste et centrée sur elle-même, c'est une fille douce, agréable, généreuse et attendrissante. 

      Paul, lui, est un écrivain que j'ai adoré. Son côté cynique, son humour, sa réserve, l'amour qu'il a pour les mots m'ont transportés son intégrité, sa façon de voir la vie aussi.
     Les personnages secondaires sont très bien exploités aussi et agréables.


     L'histoire

Elle est en elle-même très bien écrite, pleine d'humour et de tendresse, avec un petit flash sur la vie d'auteur vraiment très agréable. Leur relation est douce, tendre. Cela m'a mis du baume au cœur. Et le style de Marc Lévy est agréable et fluide.

   Conclusion :
  j'ai aimé voir leur histoire évoluer, j'ai beaucoup souri devant ce roman, une touche d'humour, de tendresse tout en finesse et légèreté. Une belle histoire d'amour.




citation : Un jour j'irai vivre en théorie, parce qu'en théorie tout se passe bien.