vendredi 1 juillet 2016

Maman a tort de Michel Bussi

Auteur :   Michel Bussi
Maison d'édition :  Presses de la cité (grand format)  pocket (poche)
Genre : Thriller
Prix : 21,50€  (grand format) 7,80€ (poche)
Pages  512 (grand format) 544 (poche)
Date d'édition  :  7 Mai 2015  (grand format) 4 Mai 2016  (poche) 




Résumé  Quand Malone, du haut de ses trois ans et demi, affirme que sa maman n’est pas sa vraie maman, même si cela semble impossible, Vasile, psychologue scolaire, le croit. Il est le seul… Il doit agir vite. Découvrir la vérité cachée. Trouver de l’aide. Celle de la commandante Marianne Augresse par exemple. Car déjà les souvenirs de Malone s’effacent. Ils ne tiennent plus qu’à un fil, qu’à des bouts de souvenirs, qu’aux conversations qu’il entretient avec Gouti, sa peluche. Le compte à rebours a commencé. Avant que tout bascule. Que l’engrenage se déclenche. Que les masques tombent. Qui est Malone ?






Je me baladais tranquillement en librairie, et quand j'ai vue que maman a tort étais sortit en poche, j'ai pas hésité

Note 4/5





Avis :  J'ai beaucoup aimé ce livre, malgré quelques points négatifs selon moi. J'ai quand même été emportée dans l'histoire et j'ai passé un super moment de lecture.

     On retrouve ici une histoire un peu particulière, qui peut perdre le lecteur, mais c'est ça qui en fait sa force. Être déstabilisée et complétement dans le flou m'a énormément plu. Dans l'ensemble l'histoire reste palpitante, je n'arrivais plus à la lâcher.
     Les personnages ne sont pas très attachant, pour la plupart. Ils sont également un peu clichés, mais j'ai beaucoup aimé certains personnages que j'ai trouvé intéressants à suivre.
     La plume de l'auteur est très agréable à lire. Elle est fluide, agréable et palpitante.
En bref, c'était un livre qui m'a bien plu. J'ai passé un moment agréable, même si par moment j'étais un peu perdu.



Les personnages :  


Nous retrouvons ici principalement Malone ainsi que sa famille et l'équipe de Marianne.

     On découvre  dans un premier temps Malone , Un petit garçon de 3 ans. C'est un petit garçon très attachant. Il est vif, intelligent, malin, mignon. Il a une créativité énorme. Avec son petit doudou Gouti il créer un lien très fort. C'est aussi un petit garçon attendrissant et attachant. Je l'ai beaucoup aimé.

On retrouve également Dimitri Moulin le père de Malone. Je n'ai pas du tout aimé ce personnage. J'ai trouvé qu'il ne servait un peu à rien. Il est énervant au possible. 
Il y a aussi sa femme Amanda, qui du coup est la maman de Malone. C'est une femme qui reste attachante, avec un passé difficile elle essaie de tout faire pour son fils

    Puis on a Le groupe de policier.
   Marianne, une femme très attachante. Elle commande l'équipe. C'est une femme qui rêve d'être mère. Elle est seule. Elle n'a pas confiance en elle. Son métier est toute sa vie. J'ai trouvé son personnage très intéressant.
   Papy, c'est le doyen de l'équipe. Un homme charmant, malin, intelligent. Mais il est aussi un peu rustre. Il aime charrier les autres et faire cavalier seul.
   Jibé, c'est un jeune père de famille. Il est très doué, mais ce crois souvent supérieur aux autres, ce qui peux le rendre énervant.
 Lucas, est un jeune stagiaire. Il est perspicace, intelligent et malin. Malheureusement il reste trop au second plan et on l'oublie presque parfois.

      On retrouve aussi  Angie. La meilleure ami de Marianne. Elle est gentille et attentionnée avec elle. Petit à petit on découvre son personnage qui reste très intéressant à suivre, mais je n'ai pas réussis à m'attacher à elle malgré son passé difficile.

Il y a également Vasile, le psychologue scolaire qui va suivre Malone. C'est lui le premier, qui va croire Malone et mettre Maianne sur l'enquête. J'ai trouvé bien le fait qu'il soit d'origine roumaine ça change. C'est un personnage gentil, attentionné, tendre. Je l'ai énormément aimé il est très attachant.

 On retrouve également Timo Soler et Alexis Zerda. Ils on commit un braquage quelques mois plus tôt. On va suivre en parallèle l'enquête sur eux et celle sur Malone.



L'histoire:


     Malone, un petit garçon de 3 ans très malin et intelligent vas un jour dire que sa maman n'ai pas sa véritable maman. Le psychologue scolaire, Vasile va le croire. Il va alors ce mettre en contact avec Marianne, et lui demander son aide. Le temps presse, un enfant ne garde pas des souvenirs infiniment à cette âge.

On va alors suivre l'enquête de Marianne sur ce petit. 
En parallèle, Marianne mène une autre enquête, elle recherche des braqueurs en fuite. 
Les deux enquêtes vont être mené en parallèle.

Petit à petit, on va voir les enquêtes avancer. L'auteur nous met sur des fausses pistes et nous perds même complétement par moment. Il nous embrouille l'esprit et nous surprend avec des retournement de situation que j'ai beaucoup aimé. Mais j'ai été un peu déçu de la toute fin.

En bref, l'histoire peut paraitre un peu brouillon et difficile à suivre par moment, mais j'ai adoré cette histoire prenante et palpitante.


 
L'auteur:


J'ai trouvé la plume de Michel Bussi très agréables à lire. J'ai adoré sa plume, je l'ai trouvé fluide, rapide remplie de retournements de situation. J'ai beaucoup aimé les débuts de chapitres avec le site envie-de-tuer. Ces petits + m'ont fait sourire. J'ai aussi trouvé son choix de suivre d'un point de vue extérieur plusieurs des personnages, ce qui aide à mieux comprendre cette intrigue.



Conclusion : 

Je ne peut que vous le conseiller, même s'il peut un peu nous perdre, c'est un roman passionnant et addictif.

Les personnages sont un peu clichés et pas tous très attachantsmais malgré tout très intéressants à suivre. J'ai beaucoup aimé certains et aimé détester les autres.

L'histoire est palpitante. Par moment l'auteur a su me perdre, me mettre sur de fausses pistes. J'ai aimé avoir des informations éparpillés au fils des pages.

En bref, c'est un très bon roman. Il n'étais pas parfait certes, il y avais quelques défauts et la fin m'a un peu déçue, mais j'ai passé un super moment de lecture et je vous le conseil !  


Citation : Je vous l'ai expliqué, la mémoire d'un enfant de moins de quatre
 ans est une pâte à modeler dont les adultes font ce qu'ils veulent.

2 commentaires:

  1. Malgré les avis plutôt positifs que je lis au sujet de ce livre, il ne me tente pas. Je pense que je vais passer mon tour.

    RépondreSupprimer