mardi 26 juillet 2016

Juste une ombre de Karine Giebel

Auteur :   Karine Giebel
Maison d'édition :  Fleuve noir (grand format)  pocket (poche)
Genre : Thriller
Prix : 20,00€  (grand format) 8,00€ (poche)
Pages  501 (grand format) 606 (poche)
Date d'édition  : 2012  (grand format) 2013  (poche) 




Résumé  Tu domines ? Tu deviendras une esclave. Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t'imposer dans ce monde, y trouver ta place. Et puis un jour... Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi. À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche. Juste une ombre. Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré. On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres. On t'observe jusque dans les moments les plus intimes. Les flics te conseillent d'aller consulter un psychiatre. Tes amis s'écartent de toi. Personne ne te comprend, personne ne peut t'aider. Tu es seule. Et l'ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos. Ou seulement dans ta tête ? Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard... Tu commandes ? Apprends l'obéissance. Tu méprises ? Apprends le respect. Tu veux vivre ? Meurs en silence...





j'avais beaucoup aimé "purgatoire des innocents" de la même auteur alors quand je lai vue a la bibliothèque je n'ai pas hésité.


Note 4/5



 
Avis :  J'ai plutôt bien aimé ce livremême si au début j'ai eu un peu de mal avec le personnage principal, Cloé
Mais dans l'ensemble ce livre a su me faire ressentir l'angoisse et la peur. En effet, l'ambiance est très angoissante et se ressent beaucoup. J'ai aussi trouvé quelques clichés et je n'étais pas toujours d'accord avec les choix de l'auteur, mais j'ai beaucoup aimé, ce roman.

     On retrouve ici une histoire un peu particulière, avec une ambiance angoissante et terrifiante, qui peux nous rendre un peu parano. J'ai trouvé l'histoire passionnante, malgré quelques longueur et répétitions, toute l'histoire reste prenante et palpitante.

     Par contre j'ai eu un peu de mal avec les personnages. Le gros point noir de ce côté, pour moi, c'est Cloé, qui selon moi, est énervante au possible et loin d'être attachante. Ce qui m'a empêché de ressentir de l'empathie pour elle, par moment je me disais même quelle avais ce quelle méritais.

     La plume de l'auteur est très agréable à lire. Elle est fluide, agréable et prenante.

    En bref, c'est un livre qui m'a bien plu. J'ai passé un moment agréable, même si par moment j'ai trouvé que ça n’avançais pas beaucoup.



Les personnages :  


Nous retrouvons ici principalement Cloé d'un côté et Alexandre de l'autre.


     On découvre  dans un premier temps Cloé , une femme absolument abjecte et désagréable. Hautaine, sur d'elle, méchante, mesquine, manipulatrice, elle se croit toujours supérieur aux autres et pense que tout lui est du. Avec ses amis et amour elle est odieuse. Elle se comporte comme une garce avec les autres, n'hésitant pas a les écraser, les humilier, de plus elle est possessive. Je l'ai juste détestée.

On retrouve également Carole, la meilleure amie de Cloé, depuis des années. C'est une femme patiente, gentille, douce, attentionnée, qui n'a pas confiance en elle, tout le contraire de Cloé. En couple depuis peu avec Quentin elle reprend du poil de la bête.

Il y a aussi, Bertrand, Le petit ami de Cloé, un homme attentionné avec elle, il peut être mystérieux par moment. Je l'est trouvé intéressant, dans son évolution.

    Puis on a  La famille de Cloé, que j'ai trouvé bien trop absente du livre, mais qui sont des personnages intéressants et importants, à leur échelle.

 On a aussi Alexandre, c'est un peu le stéréotype du flic déchu, mais qui a été le personnages le plus intéressant à suivre pour moi. Un homme drôle, cynique, un peu timbré, avec une très lourde épreuve à traverser, il est attachant. Il est accompagné de Laval "le gamin" qui est son binôme, le duo marche bien malgré leur caractère très opposé.

   Les collègue de travail de Cloé,  on une place très intéressante et pertinente dans le livre. Avec leur caractère propre et leur développement intéressant malgré qu'il soit secondaire, ils devienne très intéressants à suivre. 


L'histoire:


     Cloé, est une jeune femme a qui tout réussit, elle est belle intelligente et bientôt directrice général d'une grande boite de pub. Un jour, alors quelle sort de soirée seule, un mystérieux homme en noir sans visage la suit. Elle est prise de panique.

    Elle commence à voir cette ombre partout, elle voit des objets bouger et disparaître, on la suit partout, on rentre chez elle sans aucune effraction, beaucoup de chose suspecte lui arrive. Personnes ne la croit, on la prend pour une paranoïaque, tout le monde lui tourne le dos et lui conseille de se faire soigner. 

 On va alors découvrir son quotidien au fur et a mesure.On va voir la peur et l'angoisse se mettre en place. Tout cela donne une grosse ambiance au livre, même si j'ai eu du mal a plaindre Cloé, j'avais même l'impression que c'était un peu la monnaie de sa pièce...

    Parallèlement on se retrouve avec Alexandre, un flic déchu. Il traverse une très mauvaise passe, qui prend une grande place dans le roman. Il est solitaire et impulsif.

    Puis viens la fin que j'ai plutôt beaucoup aimé. Je ne m'y attendais pas du tout pour ma part. La fin est bien amenée et l'angoisse monte crescendo.

   En bref, l'histoire peut paraitre un peu longue et répétitive par moment, mais je l'ai adoré ! Et l'ambiance sombre, angoissante est totalement prenante.



L'auteur:


   J'ai trouvé la plume de Karine Giebel très agréable à lire. Je l'ai trouvé fluide, rapide, remplie d'émotions, elle a su me faire ressentir l'angoisse de la situations et les sentiments des personnages. Le tout donne vraiment l'impression de vivre le roman ce qui est très agréable, j'ai adoré sa plume. J'ai aussi aimé l'alternance de points de vue. 


Conclusion : 

Je vous le conseil, même s'il peut être un peu long par moment avec quelques répétition
Mais, quand le roman commence vraiment il part en apothéose et il devient impossible de le lâcher, en tout cas ça à été le cas pour moi. 
Il est prenant, additif nous fait ressentir à merveille les sensations et sentiments.

Les personnages, surtout Cloé, sont par moment un peu clichés et agaçants, mais il reste aussi attachants, et surtout intéressants à suivre. 
J'ai beaucoup aimé certains et détesté d'autres.

L'histoire est vraiment prenante, et entraînante. L'ambiance est vraiment angoissante et se ressent très bien, tout est ficelé à la perfection jusqu'à la fin.

En bref, c'est un bon roman. Malgré tout, j'ai préféré purgatoire des innocents du même auteur, car là, j'ai eu beaucoup de mal avec Cloé et l'histoire m'étais du temps à se mettre en place, mais quand tout est mis en place je n'ai plus su le lâcher. Je vous le conseil, un thriller haletant, sans hémoglobine.



Citation : Tu pensais pouvoir m'échapper? Tu croyais avoir la choix ?
Encore une erreurs, mon ange...
Mais tu n'arrêtes pas d'en commettre, de toute façon !
Il faudra du temps pour que tu comprenne. Du temps pour que tu accepte.
Ce jeu à des règles. Elles sont simple
je commande, tu obéis.



6 commentaires:

  1. Je ne lis pas beaucoup de livres de ce genre, mais j'ai bien envie d'essayer celui-ci au vue de ton avis globalement positif. Merci pour la découverte :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est "soft" pour le genre pas de gore pas de sang donc fonce pour tester le genre c'est excellent

      Supprimer
  2. Oh merci pour cette découverte. Entre le résumé et ta chronique j'ai envie de le découvrir vite vite. (ce n'est pas bien de tenter les gens quand ils se trouvent actuellement à moins de 500m d'une grosse librairie! xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais FONCE il est génial mouhaha craque craque craque (oh que je suis vilaine :P)

      Supprimer
  3. a ce que je vois, nos avis se retrouvent. On a le même point de vue concernant cloé!! j'ai le purgatoire des innocents et il parait que meurtre en redemption est génial aussi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha ca me rassure je suis pas la seule :D purgatoire des innocent est un chef d'oeuvre et meurtre pour rédemption pas encore lue

      Supprimer