lundi 18 juin 2018

Des images et des mots: Nocturno intégral

Auteur: Tony Sandoval  
Illustrateur: Tony Sandoval  
Maison d'édition:  éditions    paquet
Genre: bande dessinée fantastique   
Prix: 16,99€
Pages:  240
Date d'édition: 2012



Résumé 


Seck voit le corps de son père, mort depuis dix ans, diriger sa vie. Et il lui obéit.

Karen, elle, rêve de monstres gigantesques surgissant des flots, mais parvient malgré tout à garder les pieds sur terre pour deux, elle et Seck.

Mais Seck est fragile, et peu à peu tous les éléments se mettent en place pour provoquer en lui une lente descente au coeur des ténèbres…



15/20 


Avis:

 Dans l'ensemble j'ai aimé cette bande dessinée même si avec le résumé je m'attendais à un peu mieux. Cela dit, rien ne m'a vraiment déçu pendant ma lecture. C'est un belle ouvrage avec des planches sublimes. J'ai passé un excellent moment à regarder et à lire cette bd. J'ai trouvé qu'une vrai ambiance ce dégagé de cette lecture. 





Les personnages de "nocturno " 

   Même s'il y a très peu de personnages dans cet ouvrage, je les ai trouvés très intéressants.  Le personnage principal est Seck. C'est un jeune homme torturé: suite à la mort de son père il voit son fantôme. On découvre un homme plein de peur, de colère et de tristesse. Un personnage attachant et intéressant à suivre. Le personnage de Karen, est celui d'une jeune femme intrigante et touchante, avec ses propres démons. Ils forment un duo intéressant. Il y a aussi d'autres personnages dont je ne peux pas trop vous parler par peur de spoiler. 



L'histoire de "nocturno "  

    L'histoire présentée dans cet album est assez intéressante, Avec une ambiance assez sombre et violente. Même si je m'attendais à autre chose je n'ai pas été déçue. 

    Dans un premier temps, on découvre Seck, un jeune rockeur torturé depuis la mort de son père. Il voit le fantôme de ce dernier. Persécuté par son oncle, il décide de retrouver Rojo et de reformer leur duo. Les Kraneuse se reforme. Suite à cela, Seck fait la connaissance de Karen, une jeune journaliste qui est aussi perdue et torturée que lui. 

   Mais leur talent fait peur à leur concurrent. Un jour, Rojo perd la vie suite à une attaque d'un groupe rival qui voulait les empêcher de gagner une compétition de musique. 

    Suite à la perte de son meilleur ami, Seck va tomber dans une lente descente aux enfer, malgré le lien qui le lie à Karen. Le jeune rockeur s'exile et se retrouve au fond des océans dans un lieu étrange appelé nocturno qui semble hanté de secrets et de mystères. Malgré leur lien rompu Karen ne va cesser de croire que Seck est toujours en vie. 



Parlons de l'auteur, et de l'illustrateur. 

    Tony Sandoval est à la fois le scénariste et l'illustrateur de cette bande dessinée. J'ai dans un premier temps bien aimé sa plume assez poétique et surtout très prenante. Mais ce que j'ai le plus aimé, ce sont ses dessins qui apportent une dimension, une âme et une vrai ambiance sombre mystique et oppressante.  J'ai trouvé que tous les styles de dessins qu'il utilise ici sont bien choisis et les couleurs viennent appuyer encore plus l'ambiance de cette bd. 


Une conclusion pour "nocturno " ?

Pour moi, nocturno  est une bonne bande dessinée, plus je découvre l univers de la bande dessinée; plus je découvre des ouvrages magnifiques et très intéressants. 


C'est une belle bande dessinée que je suis contente d'avoir découverte. L'histoire est  intéressante et prenante, j'avais sans cesse envie de connaître la suite. Il y a certes peu de personnages mais ils sont intéressants bien travaillés et torturés comme je les aime,  
et surtout attachants. J'ai beaucoup aimé la plume du scénariste et surtout les dessins sont pour moi juste magnifiques. On a plusieurs type de dessins mais le tout se mélange très bien. Une vrai ambiance oppressante et sombre se dégage de cette belle bande dessinée.  Je vous le recommande vivement. 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire