samedi 20 février 2016

le cycle d'Avalon : les dames du lac - Marion Zimmer Brad

auteur: Marion Zimmer Brad
maison d'édition: Le livre de poche
genre: Fantaisie
prix: 6,90€
page: 408

Résumé La légende du roi Arthur et des chevaliers de la 
Table ronde n’avait, depuis longtemps, inspiré un roman 
d’une telle envergure. Merlin l’Enchanteur, Arthur et son 
épée fabuleuse, Lancelot du lac et ses vaillants compagnons
, tous sont présents. Mais ce sont ici les femmes qui tiennent
 les premiers rôles : Viviane, la Dame du Lac, Ygerne, 
duchesse de Cornouailles, la mère d’Arthur, son épouse 
Guenièvre et Morgane la fée, sœur et amante du grand roi.
Cette épopée envoûtante relate la lutte sans merci de deux 
mondes inconciliables: celui des druides et des anciennes 
croyances, et celui de la nouvelle religion chrétienne qui 
supplante peu à peu les rites ancestraux de la Grande-
Bretagne avant qu’elle ne devienne l’Angleterre.





note 3/5



    avis: Malgré quelques points qui m'ont particulièrement énervés et contrariés, j'ai quand même apprécié cette lecture, adorant la légende arthurienne.  J'ai aimé qu'elle soit racontée par des femmes.

    les personnages

 dans un premier temp, on suit Ygerne, mère d'Arthur et de Morgane, la fée. Au début du roman, c'est une femme soumise et manipulée par l'homme à qui elle a été mariée de force (le duc de Cornouailles) puis quand elle rencontre Uther Pendagron, elle devient une femme à part entière, plus forte, indépendante, sûre d'elle, folle amoureuse et très croyante dans le christianisme sans renié qu'elle vient d'Avalon et qu'elle est la fille de Merlin. C'est un personnage qui évolue énormément, ce qui la rend intéressante.

       On suit aussi Viviane, la sœur de Ygerne. C'est la grande prêtresse d'Avalon. C'est une femme forte, avec un caractère bien trempé. Elle est très attachée à ses valeurs, ne se laisse jamais influencer. C'est une des femmes que j'ai préférée.

     Ensuite,  on suit Morgane la fée, la fille d'Ygerne avec son premier mari. C'est une jeune fille perdue, elle ne sait pas vraiment où est sa voie, elle est indécise. Elle est très intéressante, je l'ai beaucoup aimée, de mon point de vue, c'est le personnage le mieux développé et le plus intéressant. Elle reste fidèle à elle-même.

    Enfin, on suit Guenièvre, la femme qui a été donnée au roi Arthur. Au début, je la trouvais timide et reculée mais très touchante. Pourtant, malheureusement, elle m'a rapidement énervée. Elle est tellement indécise, égoïste... Bref, je ne l'ai pas appréciée



    l'histoire: On suit la légende arthurienne, retranscrite par les femmes. C'est un point de vue très intéressant. Cependant j'ai été parfois perdue dans le temps, on n'a aucun marqueur temporel
J'ai beaucoup apprécié tous les passages à Avalon, très intéressants :  on découvre une autre partie de ce monde. 

       J'ai regretté cependant certains passages :  par exemple, pour Excalibur, trop différent pour moi de la légende que je connais et apprécie. J'ai aussi regretté le fait que l'on ne voit pas beaucoup les combats et la guerre. Et le livre contient parfois certaines grandes longueurs. Il manque pour moi un peu d'action. Et de fantaisie. Le monde n'est pas énormément décrit. 


        J'ai aussi déploré le mélange amoureux : Guenièvre aime Lancelot mais doit aimer Arthur, Lancelot et Arthur qui aiment Guenièvre, Morgane qui aime Lancelot ... L'histoire était malgré tout intéressante même si elle avait des longueurs et quelques points qui m'ont déplu.




l'auteurJ'ai beaucoup aimé l'écriture de  Marion Zimmer Brad malgré quelques lourdeurs, j'ai apprécié le développement des personnages, mais j'ai regretté le manque de développement du monde
Et surtout un gros point négatif: les dialogues amoureux niais au possible, qui m'ont fait lever les yeux au ciel.



conclusion: Vous l'aurez compris, j'ai eu quelques points qui m'ont dérangés avec cette lecture. Malgré tout cela, j'ai réellement apprécié redécouvrir la légende arthurienne différemment. Je vous le conseille malgré tout.



citation: Car il y a une chose que les prêtres ignorent, avec leur Dieu unique, leur Vérité unique :

c'est qu'une histoire véridique n'existe pas.
La vérité a plusieurs visages.

4 commentaires:

  1. J'adore tout ce qui tourne autour d'arthur du coup je me demandais si je devais le lire car le concept est originale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai beaucoup aimé se côté original, mais il y avais beaucoup dz longueur malheureusement essaie quand même il peux te plaire

      Supprimer
  2. J'avais adoré les dames du lac. je l'ai lu il y a plusieurs années, mais ce fut une révélation! Cela m'a donné envie de découvrir d'autres ouvrages de cet auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sa plume est vraiment très très jolie. Tu as lu quoi d'autre de cette auteur?

      Supprimer