lundi 1 mai 2017

Ragdoll de Daniel Cole

Auteur :   Daniel Cole
Maison d'édition :  Robert Laffont (la bête noire)  (grand format)
Genre : thriller
Prix : 21€  (grand format) 
Pages  464 (grand format) 
Date d'édition  : 9 Mars 2017 (grand format)



Résumé  La police découvre un cadavre composé de six victimes démembrées, assemblées entre elles par des points de suture telle une marionnette, et que la presse va rebaptiser Ragdoll, la poupée de chiffon. L’inspecteur Fawkes, qui vient juste d’être réintégré à la Metropolitan Police de Londres, dirige l’enquête sur cette épouvantable affaire, aidé par son ancienne coéquipière, l’inspecteur Baxter. Le tueur nargue la police en diffusant via les médias une liste de six noms, et en précisant les dates auxquelles il compte les assassiner. Fawkes et Baxter réussiront-ils à sauver ces six personnes, quand le monde entier garde les yeux braqués sur chacun de leurs mouvements ?




La phrase d'accroche m'a vraiment emballée et m'a donné envie de lire le livre. J'ai donc foncé sur l'occasion  quand je l'ai trouvé d'occasion

Note 16/20 

Avis :  Ce livre m'a vraiment plu, mais je dois avouer que j'ai été malgré tout un peu déçue par la fin du roman qui pour moi était bâclée et m'a empêchée d'avoir un coup de cœur. Malgré tout, j'ai beaucoup aimé ma lecture, j'ai même rigolé à certains moments, surtout grâce à l'humour des personnages. Mais surtout j'ai été prise dans l'histoire grâce à un rythme soutenu, quelques retournements de situation et une intrigue palpitante. 


     Ici, on retrouve une histoire haletante et prenante. On va suivre la traque d'un tueur en série, il a laissé une liste de 6 noms de ces prochaines victimes. Cette enquête est très rythmée, à chaque nouvelle personne que les policiers devaient sauver, j'étais à fond avec eux. l'histoire m'a prise, j'étais a fond dedans et j'ai eu du mal à le lâcher. 

     Les personnages sont très complexes mais aussi très attachants. Je trouve qu'ils font vraiment la force du roman. J'aime l'humour de ces personnages, leur caractère, leurs démons. Ils sont très nuancés et j'ai trouvé que tous ensemble ils formaient un groupe soudé et intéressant à suivre. 

     La plume de l'auteur est très agréable à lire. Elle est fluide , rythmée et détaillée. 

    En bref, c'est un livre qui m'a bien plu même si j'ai été un peu déçue par la fin. J'ai passé un bon moment, j'ai ressenti quelques émotions durant ma lecture et j'en garderai un souvenir très agréable. 


Les personnages :  


Nous retrouvons ici principalement Wolf et son équipe. 


     On découvre  dans un premier temps Wolf, c'est sans aucun doute le personnage que j'ai le plus aimé de tout le roman. C'est le genre de personnages que j'adore vraiment. Un flic au passé tumultueux, qui se bat contre ses démons du passé. Il est attachant, impulsif, drôle, déterminé, loyal. C'est un personnage tellement fort et difficile à cerner, je me suis tout de suite attachée à lui. 

    Puis on a  Baxter, c'est la coéquipière et amie de Wolf. J'ai adoré son personnage. Derrière son côté arrogant, son humour cynique, qui lui donne l'air de se foutre de tout, c'est une femme attachante. Elle est loyale, surtout envers Wolf, mais aussi déterminée, solitaire, gentille, avec un cœur immense. Son addiction au travail et à l'alcool la rend vraiment touchante. 


 On a aussi Finlay, un des autres enquêteurs en charge du dossier Ragdoll. C'est un vieux flic très à cheval sur l'honneur. Il est drôle, attachant et c'est un très bon flic, passionné par son travail, même s'il est bientôt en retraite. 


   Il y a aussi Edmunds un jeune stagiaire qui vient de rejoindre la crime. Il a lui aussi un grand sens de l'honneur. Il est déterminé, un peu naïf, intelligent, gentil, attentionné. Il va bientôt être papa et a du mal a compilé son nouveau travail avec sa vie de famille. c'est un personnage lui aussi très intéressent à suivre.

Puis il y a Simmons et Vanita les chef du groupes. Ils sont très différents. Vanita, elle, est très terre à terre, toujours derrière son bureau, elle respecte le règlement à la lettre, Simmons lui est plus un homme de terrain, qui n'hésite pas à enfreindre quelques règles de temps en temps. Mais ils font tout les deux leur maximum pour leur équipe. 

Enfin on a les personnages secondaireles journalistes ou plutôt les requins, ou bien encore les potentielles futures victimes du tueur. Un ancien tueur en série qui semble au cœur de l'enquête, mais également le tueur lui-même. 



L'histoire:


     Le prologue commence par le procès de Khalid, le tueur Crématiste. Alors que Wolf l'a traqué sans relâche, il est persuadé qu'il est coupable, mais il est innocenté. Wolf devient alors fou et le massacre. Il est alors interné en hôpital psychiatrique. 

    Puis on fait un saut dans le temps. Alors que Wolf vient d'être réintégré dans les forces de l'ordre, un terrible meurtre est commis. Un cadavre est fabriqué à partir de 6 personnes différentes : on l'appelle Ragdoll (la poupée de chiffon). La tête et celle du tueur Crématiste et les doigts de la poupée sont pointés en direction de l'appartement de Wolf . 

    Dans la même journée Andrea l'ex femme de Wolf et journaliste, reçoit une mystérieuse lettre du tueur, avec les photo de Ragdoll et une liste de 6 noms, les prochaines victimes du tueur, le nom de Wolf est le dernier sur la liste. 

     Durant le reste de l'histoire une course contre la montre va donc être mise en place pour sauver les victimes et découvrir qui est le tueur. Qui va vivre ou qui va mourir? Qui est ce tueur en série et pourquoi ces personnes en particulier? Qui sont les 6 premières victimes et comment sont-elles liées ? Entre manipulation, révélation, retournement de situation. Plongé au cœur d'une enquête palpitante, découvrez toutes les ficelles diabolique de Ragdoll. 

   En bref, nous avons ici une enquête originale, passionnante aux nombreux rebondissements. J'ai beaucoup aimé cette histoire même si j'ai un peu été déçue de cette fin. 


L'auteur:


   J'ai trouvé la plume de Daniel Cole très agréable à lire. Je l'ai trouvée fluide, rythmée avec des dialogues bien menés et parfois très drôles. Pour un premier roman, l'auteur a très bien géré, une bonne intrigue, des personnages bien développés, des sentiments présents et un rythme entraînant.

Conclusion : 

Je vous le conseille, car même si j'ai été un peu déçue de la fin, le livre reste super et j'ai vraiment adoré ma lecture. Je l'ai trouvé par moment drôle, à d'autres moments entraînante ou bien même un peu triste. Le rythme fou du roman m'a entraînée et donné envie de lire plus, c'est un réel page turner. 

Les personnages sont très nuancés, intéressants à suivre, et très attachants. Leur côté à tous un peu torturé et border Line m'a énormément plu. J'ai aimé être en compagnie de personnages loin d'être parfaits, et surtout tous très nuancés. 

L'histoire est vraiment plaisante. J'étais vraiment prise dans l'enquête, j'essayais de deviner le fin mot de l'histoire et je stressais en même temps que les personnages. La plume rythmée et entraînante de l'auteur apporte un vrai plus au roman. 


Citation : 
J'ai l'agent de police Castagna au bout du fil pour vous. C'est au sujet d'Andrew Ford.
— Je le rappellerai, dit Wolf.
— C'est urgent, il menace de sauter par la fenêtre.
— Castagna ou Ford ?
— Ford.
— Pour s'échapper ou se suicider ?
— Du quatrième étage ? Je dirais, cinquante-cinquante."

4 commentaires:

  1. J'ai déjà croisé ce livre plusieurs fois, j'avoue qu'il m'intrigue pas mal ! Ta chronique me donne encore plus envie de le découvrir du coup :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je l'avais aussi pas mal vue passé donc jai craqué. Au top alors

      Supprimer
  2. Ce n'est pas mon genre de lecture mais je suis ravie de voir que tu as passé un bon moment avec ce livre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je comprend c'est un genre spécial quand même. merci: )

      Supprimer