vendredi 5 mai 2017

Une filiation indésirable de Julien Dregor

Auteur:   Julien Dregor
Maison d'édition:  auto-éditions (grand format)
Genrepolicier 
Prix: 15€  (grand format) 
Pages:  261 (grand format) 
Date d'édition: décembre 2016 (grand format)



Résumé  Il y a 20 ans, dix paras belges sont violemment assassinés au Rwanda...

Il y a 15 ans, deux fillettes sont retrouvées mortes dans le jardin du monstre de Charleroi...

Aujourd'hui, les libéraux francophones s'allient à trois partis flamands pour former une coalition de centre droite...


La vie n'aurait pu se montrer plus cruelle envers Henning Müller. Suite aux restructurations dans le monde de la presse écrite, il se retrouve sans emploi et c'est sa vie de couple qui en payera le prix fort. Comme si cela ne suffisait pas, il doit en outre faire face au meurtre de son plus vieil ami. Un ami très cher, mais avec qui il a peu à peu perdu le contact. Rongé par le remords, il va entamer une enquête qui le mènera à la découverte de Liège et de sa région, ainsi que dans les coulisses de la politique fédérale belge.





Merci à l'auteur et au site simplementpro pour l'envoi de ce livre et leur confiance. Le petit résumé m'a vraiment donné envie de découvrir ce livre. 

Note 13/20 

Avis :  
Ce livre m'a assez plu dans l'ensemble, mais je dois avouer que j'ai été malgré tout un peu déçue par moment. J'ai adoré tout le côté policier, enquête, politique, même si par moment je trouve que les pièces du puzzle s'imbriquaient un peu trop vite. Par contre j'ai été déçue de tout le côté romance. Je m'explique l'auteur a ajouté une romance, qui, pour moi, n'était pas crédible et beaucoup trop rapide, cette romance m'a d'ailleurs empêcher de me mettre a 100% dans ma lecture. 


     Ici, on retrouve une histoire plutôt prenante. On va être plongé au cœur de la Belgique et surtout dans une enquête qui mêle suspense, politique et révélations. Je ne suis pas une réelle fan de politique, à vrai dire, je n'aime vraiment pas ça, mais je dois avouer qu'ici c'est plutôt bien passé et j'ai été contente de lire quelques chose sur se thème. 

     Les personnages sont assez simples et un peu clichés, ils manquent sûrement pour moi un peu de profondeur, mais ils en restent pas moins attachants et intéressants à suivre. 

     La plume de l'auteur est très agréable à lire. Elle est fluide , rythmée et détaillée. 

    En bref, c'est un livre qui m'a plu malgré quelques petit points négatifs qui m'ont empêchés de rentrer plus pleinement dans ma lecture. J'ai passé un bon moment, et j'ai ressenti quelques émotions durant ma lecture. 


Les personnages :  


Nous retrouvons ici principalement Henning et Marie. 


     On découvre  dans un premier temps Henning, qui est un journaliste d'origine allemande. Il est un peu perdu dans sa vie. Il vient de perdre son boulot, il s'est séparé de sa femme et son meilleur ami d'enfance vient d'être assassiné, en bref c'est pas trop la joie quoi. Je l'ai trouvé un peu hautain, mais aussi déterminé, et intelligent. Son manque de confiance en lui et la culpabilité qui le ronge le rendent attachant. 

    Puis on a  Marie, 
qui est une journaliste Belge. Elle a tout pour elle, brillante, jolie, intelligente. Malgré une vie pas toujours facile, Marie a tout fait pour essayer de s'en sortir. Malgré son côté un peu niaise, je l'ai plutôt appréciée. 


   On a aussi les personnages secondaire, 
je peux pas trop vous parler d'eux dans révéler l'intrigue. Mais on a des politiques prêts à tout, un tueur sans pitié et des religieux très à cheval. Mais les personnages secondaires sont très en retrait et on n'en sait pas énormément sur eux. 


   Il y a aussi Greg un jeune soldat belge, qui a combattu au Rwanda. C'est un jeune homme qui a toujours rêver d'être militaire. J'ai bien aimé suivre ce personnage dans le passé durant la guerre. 



L'histoire:


     Quand l'histoire commence on découvre Henning un homme qui a pas vraiment de chance dans ca vie. Il a été viré de son boulot, il a perdu sa femme et il vient d'apprendre que son meilleur ami d'enfance, la seule personne qui pourrait l'aider a remonter la pente, est mort,  il y a peu d'une balle de sniper en pleine tête. En bref c'est un peu la merde dans sa vie quoi. 

    Henning part alors pour Liège afin de dire adieu à son vieil ami. Mais arrivée là-bas, il cherche des réponses sur l'assassinat de son ami, il se retrouve alors face à un néant total. 

    Avec l'aide de Marie l'ancienne collègue de son ami, il va se mettre en quête de la vérité. Son ami était un journaliste un peu fouille merde et les deux jeunes gens se penchent sur la piste d'une vengeance. Ensemble, ils vont chercher à faire éclore la vérité, et une relation amoureuse  (que j'ai trouvé beaucoup trop rapide et superflue) va naître entre eux. 

     Durant le reste de l'histoire on va essayer de trouver des réponses, et plus l'enquête avance, plus les mystères, les révélations et les retournements de situations vont se mettre en place. L'enquête est vraiment sympa à suivre. 

   On a aussi eu quelques scène 20ans en arrières qui vont nous décrire le meurtre de 10 commandos belges qui étaient au Rwanda. J'ai beaucoup aimé des passages et j'aurais souhaité en avoir un peu plus. 

   En bref, nous avons ici une enquête sympa, nous plongeons dans le monde politique belge, avec quelques rebondissements. J'ai apprécié cette histoire même si j'ai trouvé que par moment tout allait trop vite et que j'aurais aimé rentrer plus dans les détails. 

L'auteur:


   J'ai trouvé la plume de Julien Dregor agréable à lire. Je l'ai trouvée fluide, rythmée. Il a su donner de belles descriptions de la Belgique et cela donne envie de se balader dans Liège. Par contre j'ai regretté qu'il y ait beaucoup de réflexion sur l'Allemagne qui est si fabuleuse, ça m'a un peu saoulé. 


Conclusion : 

Je vous le conseille, car même si j'ai été un peu déçue par plusieurs petit points de se livre, il en reste pas moins sympa. C'est un roman qui se lit facilement et très rapidement.  J'ai passé un momemt  plutôt agréable. 

Les personnages ne sont pas très nuancés et pour moi manquent quand même pas mal de développement. C'est d'ailleurs le truc qui a fait que je n'ai pas été totalement plongée dedans : des personnages secondaires trop lisses et des relations un peu trop rapide. 

L'histoire est assez plaisante. J'étais prise dans l'enquête, et j'ai bien aimé plonger dans un univers politique pas très clean. La plume rythmée de l'auteur fait que le livre se lit tout seul. Faites vous votre propre avis et peut-être que les points qui pour moi étaient négatifs, seront positif pour vous. 


Citation : 
«J'ai longtemps essayé de l'aider, de lui faire comprendre qu'elle gâchait sa vie. Je lui ai même proposer de venir vivre avec moi quand j'ai acheté ma maison à Grâce-Hollogne, mais elle  a toujours refusé. J'ai fini par comprendre que c'était sa vie, pas la mienne. Je serai toujours là pour ma mère, si elle a besoin d'aide, mais ça doit venir d'elle. c'est sa décision. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire