dimanche 9 avril 2017

Patients de grand corps malade

Auteur :   Grand corps malade  
Maison d'édition :  Don Quichotte (grand formatpoints (poche) 
Genre :  Autobiographie
Prix : 15€  (grand format) 5,90€ (poche) 
Pages  163 (grand format) 168 (poche) 
Date d'édition  : 2012  (grand format) 15 Mai 2014 (poche)



Résumé : Il y a une quinzaine d’années, en chahutant avec des amis, le jeune Fabien, pas encore vingt ans, fait un plongeon dans une piscine. Il heurte le fond du bassin, dont l’eau n’est pas assez profonde, et se déplace les vertèbres. Bien qu’on lui annonce qu’il restera probablement paralysé à vie, il retrouve peu à peu l’usage de ses jambes après une année de rééducation





J'ai été voir le film au cinéma et j'ai énormément aimé ce film. J'ai donc absolument voulu lire le livre. 


(Bande d'annonce du film) 

Note 18/20

Avis :  
Dans l'ensemble, j'ai énormément aimé ce livre. Je n'ai pas vraiment l'habitude de lire des autobiographies, mais je dois bien avouer que celle-ci m'a vraiment plu. Le milieu médical - et surtout les personnes dépendantes - est une chose qui me tient énormément à cœur, c'est d'ailleurs dans ce milieu que je souhaite travailler. Donc rentrer dans ce milieu la m'a énormément intéressée. Surtout que le livre est très bien écrit, et passionnant. 


    Ici, on retrouve l'histoire de grand corps malade, un artiste que j'affectionne. Voir toute son évolution au centre de rééducation ma énormément plu et touchée. J'ai aimé plonger dans ce monde et voir toutes les choses qu'il a traversées là-bas. Mais surtout pour moi qui veux en faire mon métier j'ai trouvé cela passionnant de voir comment les patients peuvent le vive, même s'ils le vivent tous différemment. 

     Il n'y a pas vraiment de personnages à proprement parlé ici, car nous sommes dans une biographie. Malgré tout on rencontre ici quelques personnes qui ont marqué le séjour de Fabien (grand corps malade) durant son séjour. Que ce soit des amis qu'il s'est fait là-bas ou encore le personnel médical. 

     La plume de l'auteur est vraiment très bonne. Elle est incisive, parfois drôle, ou encore touchante. Il arrive parfaitement à faire ressentir les émotions dans son livre, et c'est une des choses que j'ai le plus appréciée dans ce livre. 

    En bref, même si je ne lis presque pas de biographies, j'ai énormément aimé celle-ci. Voir tout ce que Grand corps malade a pu traverser l'a touché et je dois bien avouer que j'ai lâché ma petite larme à la fin du livre. 

     Le film m'a aussi énormément plu. Il est plutôt bien adapté je trouve, même si c'est plus une inspiration et qu'ils ont modifié des choses pour le film, il n'en reste pas moins sublime et touchant


Les personnages :  


Comme nous sommes dans une biographie, je ne peux pas vraiment vous parler des personnages à proprement parlé. 
     Le personnage principal de ce livre est donc Fabien : un jeune homme de vingt ans, plein de courage. Devenu tétraplégique incomplet suite à un accident de plongeon, on suit toute son évolution, son combat, ses états d'âme. J'ai été impressionnée par sa force de caractère et son combat pour retrouver le plus de mobilité possible, c'est à la fois beau, touchant et inspirant. 


    On retrouve ici également les autres jeunes du centre qui deviennent les amis de galère de Fabien. J'ai beaucoup aimé rencontrer ces autres jeunes. Ils sont tous différents avec leur propre histoire, leur propre handicape. Mais ils sont tous là pour pour un même combat. Ils m'ont tous touchée. J'ai particulièrement apprécié Farid et Toussaint. 

    Les autres personnes qu'on retrouve ici sont le personnel médical. Que ce soit les aide-soignants, le kiné ou encore les infirmières. On voit à travers les yeux de Grand corps malade tout le travail que peuvent faire ces gens au quotidien et qui pour moi font des métiers en or. 
   


L'histoire:


     On va suivre ici le quotidien de Grand corps malade. Fabien de son vrai nom est un jeune homme très sportif, entouré et qui aime la vie. Un jour, il a un tragique accident de plongeon qui le rend tétraplégique incomplet. 

    Le livre commence après l'accident, quand il rentre dans un centre de rééducation. À partir de là, on va suivre le combat de Fabien et son quotidien au centre. 
    
    Une histoire, ou plutôt un témoignage tellement puissant. Fabien a une force mentale tellement impressionnante. Dans ce témoignage, on ressent aussi toute l'importance des métiers d'aide a la personne. Un récit bouleversant, touchant, par moment drôle, beau et inspirant. Son histoire m'a beaucoup touchée



L'auteur:


  J'ai trouvé la plume de Grand corps malade magnifique. Elle est fluide, pleine de poésie. Mais j'ai surtout trouvé qu'il réussissait à faire ressentir les émotions avec brio. Une plume sublime et incisive. 


Conclusion : 


Je vous le conseille vivement, j'ai passé un très bon moment, je pense même que ce livre a été un coup de cœur. Je vous conseille également le film qui est tout aussi beau et touchant. 

L'histoire de Grand corps malade m'a beaucoup touchée. Un combat hors du commun, une force mentale exceptionnelle. J'ai ressenti tellement d'émotions durant ma lecture. Et j'ai surtout apprécié voir ses émotions, face au fait de devenir totalement dépendant, et j'ai aussi aimé voir tout ce qu'est le travail quotidien du personnel de santé. 

Les personnes qu'on retrouve dans ce livre sont tellement inspirante. Voir leur combat quotidien, leur vie m'a vraiment touché. C'est fort, beau, touchant. 

En bref, c'est un magnifique témoignage, que j'ai vraiment bien aimé, j'ai même eu un coup de cœur pour ce livre. Il m'a vraiment  émue. 

Je vous le conseille ainsi que le film  j'espère qu'il vous plaira également. Car pour moi que ce soit la plume de l'auteur qui est magnifique, l'histoire ou les personnes que l'on rencontre dans ce témoignage, tout est magnifique et touchant. 

Citation : Ils ont un énorme pouvoir sur nous. On dépend d’eux pour le moindre geste, c’est pour ça qu’il est important de bien apprendre à connaître chacun pour apprendre à peu près ce dont tu as besoin. Il faut composer avec leur état de fatigue, leur humeur, leur susceptibilité. Et, comme le quota de personnel soignant par rapport aux nombres de patients est loin d’être à l’équilibre, on passe beaucoup de temps à les attendre, c’est inévitable. 

4 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé cette autobiographie pleine de poésie, Grand corp malade joue très bien avec les mots. J'ai hâte de voir le film vu les nombreux avis positifs que je lis !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est très poétique, oui c'est ça qui donne la force du récit. foncé il est génial

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer