mardi 6 septembre 2016

Séquestrée de Chevy Stevens

Auteur :   Chevy Stevens
Maison d'édition :  L'archipel  (grand format)  Pocket  (poche)
Genre : thriller
Prix : 21,00€  (grand format) 7,40€ (poche)
Pages  335 (grand format) 383 (poche)
Date d'édition  : 2011  (grand format) 2013  (poche) 



Résumé  Ce dimanche-là, Annie, agent immobilière de 32 ans, avait prévu de vendre une maison grâce à une journée portes ouvertes. 
Mais son dernier client, un homme qui prétend s'appeler David, la fait monter de force dans sa camionnette. Annie vient d'être enlevée. Son ravisseur l'emmène au cœur de la forêt et l'emprisonne dans une cabane. Son calvaire va commencer...






C'est ma bibliothécaire qui me l'a conseillée, le résume avais l'air cool, donc je l'ai emprunté.


Note 3,75/5




Avis :  J'ai plutôt bien aimé ce livre dans l'ensemble. 
Le gros points positif, c'est la narration qui est très originale, même si par moment je l'ai trouvée un peu brouillonne et que certaines partie étais inutile (enfin pour moi)
En revanche, j'ai adoré toutes les parties flash-back dans la cabane. Par contre, certaines parties sur le présent, m'ont plus dérangée. 
Cependant, je n'ai pas vraiment ressentie d'empathie pour Annie. 
Dans l'ensemble, même si ce livre est loin d'être parfait, c'est un bon thriller psychologique.


Ici, on retrouve une histoire à la narration originale. En effet le thème de l'enlèvement est déjà vue et revue, mais le fais qu'Annie, le personnage principal nous raconte son calvaire par le biais de ses séances de psychologue post-enlèvement en alternant passé et présent. 
On découvre donc l'horreur qu'elle a vécu, mais aussi comment elle essaie de s'en sortir à présent.

     Les personnages sont un peu clichés et surtout j'ai eu énormément de mal à m'attacher à eux. Ce qui a posé le plus gros problème pour moi, c'est que je n'ai rien ressentit pour Annie, ce qui a fais que j'étais un peu en dehors de son histoire. J'ai aussi regretté que l'on ai jamais un seul dialogue avec la psychologue.

     La plume de l'auteur est très agréable à lire. Elle est fluide et prenante, mais par moment, elle est un peu lourde pour moi.

    En bref, c'est un livre qui m'a plutôt plu dans l'ensemble, malgré les quelques points négatifs cités plus haut. J'ai apprécié ma lecture.



Les personnages :  


Nous retrouvons ici principalement Annie


     On découvre  dans un premier temps Annie, Elle a vécu l'enfer : torture physique, psychologique et sexuelle. Elle en garde énormément de séquelles, c'est devenu une femme renfermée. Par contre, par moment je ne l'ai pas comprise du tout dans ses réactions trop excessives. J'ai pas du tout réussie à m'attacher à elle.

    Puis on a  Le monstre, la personne qui a kidnappé et abusé d'Annie. Il a eu une enfance difficile. C'est un homme très dérangé, certains de ces actes étais vraiment abominable. On voit au fil des pages qu'il à de sérieux problèmes psychologiques.


On a aussi Gary, le flic qui s'occupe principalement de l'enquête. C'est le personnage que j'ai trouvé le plus attachant de tout le roman. Il est déterminé et attentionné.

Il y a aussi les proches d'Annie. 

Son beau père : Il est très attachant, mais c'est aussi un peu un raté. Il n'a jamais réussi un seul des nombreux projet qu'il a entreprit. Il est doux, gentil et attentionné
Sa mère : est une femme narcissique, égocentrique et méchante. Elle se comporte comme une gamine. Elle m'a absolument tapée sur le système, toujours en conflit avec sa sœur Val, elle se font la guerre.
Christina : La meilleure amie d'Annie, elle est aussi agent immobilière, c'est une femme gentille, attentionnée, patiente.
 Luc : Est un chef de restaurant et l'ancien petit ami d'Annie. Il est dévoué, patient, gentil, bon et attentionné. C'est le deuxième personnage que j'ai trouvé le plus intéressant.






L'histoire:


     Tout commence quand Annie rend visite a sa psychologue. Au fil des séances, elle va raconter plusieurs chose différentes. On va suivre par le biais des ces séances de flash-back, comment elle s'en sort et surtout l'enquête.

    Annie a été enlevée alors qu'elle faisait visiter une maison. "Le monstre" comme elle l'appelle emmenée dans une cabane recluse. Elle a été abusée psychologiquement avec des règles horribles, mais également abusée sexuellement, et physiquement. Le monstre a fais d'elle sa chose. Au fil des flash-back on va découvrir toute l'horreur de ce qu'elle a vécue.

    Dans le présent, on va découvrir dans qu'elle mesure elle est atteinte par ce qu'elle a vécu. On vois sa reconstruction, mais j'ai regretté que l'on ne vois jamais aucun dialogue entre Annie et sa psychologue. On suit, aussi l'avancement de l'enquête. 
Concernant la fin elle est surprenante, mais pour moi, elle est bâclée et trop vite amenée, ce qui enlève de la crédibilité au récit.

   En bref, l'histoire m'a bien plu, mais j'ai regretté la fin bâclée, des moments dans le présent trop répétitif et par moment complètement illogique. Mais tout le côté flash-back étais palpitant à suivre et passionnant.



L'auteur:


   J'ai trouvé la plume de Chevy Stevens plutôt agréable à lire. Son choix de narration est très original. Par contre j'ai regretté quelques lourdeurs de style et le manque de réel dialogues intéressant. En effet, les dialogues manque de profondeurs pour moi et par moment les transitions entre les époques étais bâclée pour moi.



Conclusion : 

Je vous le conseil malgré tout. Car malgré que le style étais parfois un peu pauvre ou lourd, malgré le fait que jtais totalement détachée de l'héroïne et que par moment j'étais plutôt détachée de l'histoire parce qu'il y avais certains moments inutiles, j'ai trouvé l'histoire originale et agréable à suivre.

Les personnages sont un peu clichés et pour moi pas du tout attachants, c'était pour moi le plus gros point noir de ce livre.

L'histoire a une narration vraiment originale, les flash-back étais vraiment intéressants et comme je les aime, mais j'ai trouvé que par moments c'était trop survolé. 
Les parties dans le présent sont répétitifs et par moment trop lourde. L'enquête m'a quelques peu déçue, la fin trop brutale et bâclée pour moi, m'a quand même surprise. 
Dans l'ensemble l'histoire est pas mal, mais un peu brouillonne.

En bref, c'est un  roman qui m'a assez plu, mais pour moi c'est loin d'être un coup de cœur. 
J'ai tout de même passé un bon moment de lecture. En effet, j'ai eu un peu de mal avec les personnages, L'enquête étais un peu trop bâclée, des moment inutile à l'histoire et d'autre manquais d'approfondissement. 
Le style étais par moment lourd. 
Malgré tout ça, j'ai passé un bon moment de lecture. Je l'ai lu en deux jours. 
Je le conseil quand même.


Citation : 
Je m'en voulais horriblement de tenir compte de
 l'opinion d'un déséquilibré. Mais, si quelqu'un vous
 affirme à tout bout de champ que le ciel est vert,
 vous finissez par vous demander si ce n'est pas vous
 qui êtes fou de croire qu'il est bleu.


8 commentaires:

  1. La couverture est super jolie en tout cas! Dommage que tu aies eu un avis plutôt mitigé... Je t'avoue que je pense que je vais passer mon tour sur ce coup là... Des personnages auxquels on ne s'attache pas, un style un peu pompeux... Je ne suis pas sûre d'accrocher! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui elle m'avais tape dans l'oeil, heureusement je l'avais pris a la bibliothèque haha. Si jamais tu trouve une super occasion on sais jamais car en général il a de bon avis

      Supprimer
    2. Oui, si je le croise en occas' pourquoi pas, mais, tu ne m'as donné très envie de le découvrir quand même. ^^

      Supprimer
    3. Génial j'espère que tu aimera plus que moi ;)

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Comme quoi n est tous different non en vrai je pense que c'est venu du fait que Annie ma trop énervé

      Supprimer
  3. cet auteur doit aimé les flash backs. Pourtant il a pas l'air mal. Enfin le résumé me plait bien. peut etre un jour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense ^^ oui il est pas si mal que ca au final.

      Supprimer