dimanche 8 décembre 2019

Les petites filles de Julie Ewa

Autrice: Julie Ewa
Maison d'édition: Albin Michel/ le livre de poche 
Genre:  thriller     
Prix: 21.50€/7.90€
Pages:  480
Date  de la 1ère édition: 2016




Résumé 

Bénévole dans une association qui s'occupe d'enfants, Lina est partie poursuivre ses études à Mou di en Chine. Thomas, lui, enquête pour une ONG sur les disparitions d'enfants (principalement des petites filles) qui sévissent depuis des décennies dans cette région reculée. La jeune femme accepte de lui servir d'espionne sur place où elle découvre vite les ravages de la politique de l'enfant unique. Mais ses questions vont semer le trouble dans le village. Quand un mystérieux assassin se met à éliminer un à un tous ceux qui semblaient savoir quelque chose, elle comprend que le piège est en train de se refermer sur elle...
Réseaux d'adoption clandestins, mafias chinoises, trafics d'organes, prostitution... oscillant entre passé et présent, un thriller dépaysant, remarquablement documenté, qui nous conduit au cœur d'une Chine cynique et corrompue où la vie d'une petite fille ne vaut que par ce qu'elle peut rapporter






18/20 

Ce que j'en ai pensé : 

  
 J'ai passé un excellent moment de lecture avec ce roman. C'était bien écrit, réaliste, touchant et addictif. Je n'avais qu'une seule envie, savoir la vérité sur ce terrible trafic d'enfants. J'ai eu envie de pleurer, j'ai été en colère, déçue, révulsée. Un roman fort et percutant qui restera dans ma tête, je pense, pendant longtemps !




Qui sont les personnages .


      Les personnages principaux m'ont attendri. J'ai éprouvé de la compassion et de l'empathie envers eux. Leur histoire personnelle m'a bouleversée. Leurs caractères sont tout aussi intéressants. Des personnages puissants, subtils, forts, travaillés.

    Dans le récit au passé, on découvre Sun Tang. Une femme courageuse, déterminée, forte. Suite à la disparition de sa fille, elle est prête à tout pour découvrir la vérité, quitte à se mettre en danger.

    Dans le récit au présent, on découvre Lina. Une femme gentille, douce, déterminée, avec un très bon fond. J'ai trouvé son personnage super intéressant et pertinent.


Quelle est l'histoire de ce livre?

    
   J'ai été totalement happée par l'histoire. J'ai découvert beaucoup de choses. Je n'avais jamais lu de livre sur ce thème. On aborde le sujet des enfants en Chine. Dans un petit village où la politique de l'enfant unique règne encore. C'est très bien mené et instructif.

   Octobre 1991, dans le petit village de Mou di, la politique de l'enfant unique règne. Avoir une fille est vu comme une honte. Un jour, la fille de Sun Tang disparaît mystérieusement. Sa mère va tout faire pour découvrir ce qu'il est advenu de sa fille. Elle remue terre et mer pour découvrir la vérité. La jeune femme va découvrir de terribles secrets, mais surtout l'existence d'un trafic révoltant.

    Été 2013, Lina débarque en Chine afin de poursuivre ses études. Elle s'engage dans une association qui cherche à découvrir pourquoi de nombreuses petites-filles disparaissent. Son enquête va la mener à Mou di. Mais les habitants du petit village semblent peu ravis de cette nouvelle. De nombreux secrets et non-dits hantent le village. Jusqu'où Lina sera-t-elle prête à aller pour découvrir la vérité ?
   


Le style d'écriture. 
   
  J'aime beaucoup le style d'écriture de Julie Ewa. Je trouve qu'elle écrit bien. C'est fluide, avec beaucoup de rythme. Son écriture est percutante. Elle réussit à faire ressentir de très nombreuses émotions. Son récit est également bien documenté et instructif.



Conclusion 


WAOUH ! J'ai eu une énorme claque avec ce roman ! C'était époustouflant ! J'ai été touchée en plein cœur ! Un livre fort qui va me marquer pendant longtemps. J'ai été totalement embarquée dans cette histoire. Les thèmes abordés sont forts. J'ai appris beaucoup de choses sur la Chine et leur politique d'enfant unique qui persiste dans les petits villages. J'ai eu envie de pleurer, de crier de rage, j'ai été énervée, écœurée et tellement d'autres émotions. Ce livre m'a prise aux tripes.

Les + :

* L'histoire m'a bouleversée. Une histoire forte et captivante. Je n'avais qu'une envie, c'était de savoir le fin mot de l'histoire, découvrir tous les secrets de ce village.

* Les personnages étaient bouleversants. Je les ai trouvés super bien développés et attachants.

*  Le style d'écriture est efficace. C'est bien écrit, fluide, rythmé et les émotions ressortent bien.


Les - :

* Des personnages secondaires qui manquent légèrement de profondeur.

Une Citation pour se faire une idée de la plume?



Comme beaucoup de femmes chinoises, Li-li vivait dans une parfaite soumission, obéissant au doigt et à l’œil à un époux qu’elle n’avait jamais aimé, mais qu’elle devait honorer et servir, comme le préconisait Confucius.

vendredi 6 décembre 2019

Six fourmis blanches de Sandrine Collette

Autrice: Sandrine Collette 
Maison d'édition: denoël / le livre de poche 
Genre:  thriller     
Prix: 19.90€/7.30€
Pages:  312
Date  de la 1ère édition: 2015




Résumé 

Le mal rôde depuis toujours dans ces montagnes maudites. Parviendront-ils à lui échapper? Dressé sur un sommet aride et glacé, un homme à la haute stature s’apprête pour la cérémonie du sacrifice. Très loin au-dessous de lui, le village entier retient son souffle en le contemplant. À des kilomètres de là, partie pour trois jours de trek intense, Lou contemple les silhouettes qui marchent devant elle, ployées par l’effort. Leur cordée a l’air si fragile dans ce paysage vertigineux. On dirait six fourmis blanches… Lou l’ignore encore, mais dès demain ils ne seront plus que cinq. Égarés dans une effroyable tempête, terrifiés par la mort de leur compagnon, c’est pour leur propre survie qu’ils vont devoir lutter.






16/20 

Ce que j'en ai pensé : 

  
 C'est un très bon livre. J'ai passé un très bon moment de lecture, ça se lit très vite. C'était une histoire intéressante et passionnante. Je m'attendais peut-être à autre chose au vue du résumé et au lieu au final, je n'ai pas du tout a été déçue bien que ça soit un peu prévisible. J'ai été totalement prise par l'histoire.



Qui sont les personnages .


      J'ai bien aimé les personnages. Ils étaient plutôt bien travaillés avec une psychologie intéressante. Je me suis plutôt bien attachée aux personnages. Des personnages en couleur. On découvre principalement deux personnages totalement différents, mais tous les deux passionnants. Cependant, j'aurais apprécié que les personnages secondaires soient travaillés avec autant de sérieux que les personnages principaux.

  D'un côté, on va découvrir le personnage de Mathias. C'est un sacrificateur, son métier consiste à sacrifier des chèvres, afin de porter chance aux autres villageois, et d'éloigner les mauvais esprits. C'est une personne rustre, solitaire, torturé. Un personnage passionnant !

  De l'autre côté, on découvre Lou. Une jeune femme un peu agaçante par moments. Je l'ai trouvée légèrement hautaine et superficielle, mais elle est aussi forte et déterminée. Un personnage pleins de nuances, assez difficile à cerner.


Quelle est l'histoire de ce livre?

    
   J'ai été totalement happée par l'histoire. J'ai apprécié me retrouver dans cette montagne au milieu de cette tempête de neige. Mais j'ai aussi aimé l'autre partie de l'histoire où on découvre les coutumes de ce petit village enseveli sous la neige, avec ses coutumes et ses légendes. Les deux histoires qui se mêlent ici sont tout aussi passionnantes l'une que l'autre.

   D'un côté, on découvre Mathias, dans son coin reculé de montagne. On découvre son métier de sacrificateur, mais aussi le rituel et légende de la montagne. De là, plusieurs péripéties vont compliquer son quotidien. C'était passionnant !

    De l'autre côté, on découvre Lou, une jeune femme qui a gagné un voyage de randonnée à la montagne. Elle ne connaît rien de tout ça et se lance dans ce périple au côté de six autres personnes. Mais cette randonnée ne va pas s'avérer être aussi simple que prévue. Une terrible tempête pointe le bout de son nez. La randonnée prend une tournure plutôt sinistre.
   


Le style d'écriture. 
   
  J'aime beaucoup le style d'écriture de Sandrine Collette. Je trouve qu'elle écrit bien. C'est fluide, avec beaucoup de rythme. C'est assez simple mais percutant. Elle réussit à faire ressentir l'angoisse, de la situation. J'ai également apprécié l'alternance de points de vue.


Conclusion 


J'ai beaucoup aimé ce livre. L'ambiance est pesante, mais très enivrante. J'ai adoré me retrouver à la montagne. Une histoire percutante et passionnante. J'ai tourné les pages très vite, tellement c'était prenant. Les deux personnages principaux étaient très opposés, mais tout les deux captivants. C'était aussi bien écrit et rythmé. Un bon livre qui aurait pu être un coup de cœur, mais j'ai trouvé qu'il manque un peu de développement, cela va un peu trop vite, j'aurais aimé en avoir un tout petit peu plus.


Les + :

* L'histoire en elle-même est sympa à lire, bien qu'un peu prévisible, j'ai très vite deviné le grand twist. Mais j'ai trouvé les deux histoires passionnantes D'un côté, on découvre un Montagnard pure souche, son métier, ses coutumes et ses valeurs. De l'autre une jeune femme qui participe à une randonnée en montagne qui tourne mal.


* J'ai beaucoup aimé l'ambiance générale du roman. Une ambiance glaciale et angoissante.


*  Le style d'écriture est efficace. C'est bien écrit, fluide, rythmé et les émotions ressortent bien.


Les - :


* Un peu trop court


* Des personnages secondaires trop peu travaillés.

Une Citation pour se faire une idée de la plume?



Quelle horrible impression, celle de nos propres limites: jamais, dans la vie ordinaire, nous n'avons besoin d'aller aux frontières de ce dont nous somme capables, à l'extrême de nos forces. Le sentiment d'arriver au bout nous est étranger

jeudi 5 décembre 2019

Le cri de Nicolas Beuglet

Auteur: Nicolas Beuglet
Maison d'édition: XO/pocket 
Genre:  thriller     
Prix: 19.90€/8.20€
Pages:  556
Date  de la 1ère édition: 2016



Résumé 

Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. À l’aube d’une nuit glaciale, le corps d’un patient est retrouvé étranglé dans sa cellule, la bouche ouverte dans un hurlement muet. Dépêchée sur place, la troublante inspectrice Sarah Geringën le sent aussitôt : cette affaire ne ressemble à aucune autre…
Et les énigmes se succèdent : pourquoi la victime a-t-elle une cicatrice formant le nombre 488 sur le front ? Que signifient ces dessins indéchiffrables sur le mur de sa cellule ? Pourquoi le personnel de l’hôpital semble si peu à l’aise avec l’identité de cet homme interné à Gaustad depuis plus de trente ans ?
Pour Sarah, c’est le début d’une enquête terrifiante qui la mène de Londres à l’île de l’Ascension, des mines du Minnesota aux hauteurs du vieux Nice.
Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va lier son destin à celui d’un journaliste d’investigation français, Christopher, et découvrir, en exhumant des dossiers de la CIA, une vérité vertigineuse sur l’une des questions qui hante chacun d’entre nous : la vie après la mort…
Et la réponse, enfouie dans des laboratoires ultrasecrets, pourrait bien affoler plus encore que la question !






15/20 

Ce que j'en ai pensé : 

  
 Dans l'ensemble, j'ai apprécié ce livre. Certes, c'est un peu longuet. Ça a pris un tournant auquel je ne m'attendais pas, mais cela m'a plu. La fin est un peu étrange. Je dois bien avouer que par moments
j'étais un peu perdue avec toutes les informations un peu scientifique ou alors toutes les informations et données un peu scientifiques. Mais j'ai trouvé cela intéressant. J'ai été prise dans l'histoire et j'avais envie de savoir le fin mot de l'histoire.


Qui sont les personnages .


      J'ai bien aimé les personnages. Ils étaient plutôt bien travaillés avec une psychologie intéressante. Cependant, j'ai eu un peu de mal à m'attacher à eux et surtout au personnage principal de la policière. Tout de même, ils étaient attrayants.

  Sarah est là protagoniste principale  de cette intrigue. Elle est policière. C'est une femme forte, obstinée, déterminée, mais derrière tout cela se cache une grande fragilité. J'ai bien aimé voir sa façon de travailler et de s'en sortir. Par contre, j'ai légèrement eu du mal à m'attacher, il m'a manquée un petit quelque chose.

  Pour son enquête, elle va faire la connaissance de Christopher. J'ai beaucoup plus aimé ce personnage-là. C'est un homme intelligent, intègre, bon, gentil, loyal et déterminé. Suite à la mort de son frère, il recueille Simon, son neveu et l'élève comme son fils, j'ai été touchée par leur relation.


Quelle est l'histoire de ce livre?

    
 J'ai beaucoup aimé l'histoire. C'était très prenant, j'avais toujours envie de savoir ce qui allait se passer pour nos personnages et de connaître la vérité. Je ne m'attendais pas vraiment à ce que le roman prenne un tournant ésotérique, mais cela ne m'a pas vraiment dérangée même si par moments, c'était un peu étrange. Une histoir où religion, sciences, ésotérisme se mêlent avec brio

   À l'hôpital psychiatrique de Gaustad, près d'Oslo, un patient est retrouvé mort. Cette personne n'a pas d'identité, il arbore seulement un tatouage avec le numéro 488 écrit sur le front. Au premier abord, cela semble être un suicide. Oui ! Mais, les choses ne sont pas aussi simples que cela. Sarah enquête sur ces faits et pour elle, rien ne concorde. Cette histoire va  l'emmener jusqu'en France, où elle va découvrir des choses abominables.


Le style d'écriture. 
   
  Dans l'ensemble, j'ai bien aimé le style d'écriture de ce livre. C'est assez fluide. L'élément que j'ai particulièrement apprécié, c'est le fait que cela soit bien documenté, ça a rendu le roman encore plus passionnant.


Conclusion 


J'ai bien aimé ce livre. Même si j'ai trouvé que par moment, c'était un peu long. Parfois, j'avais du mal à rentrer dans l'histoire, car il y avait énormément d'informations, même si c'était bien documenté. Cependant, j'ai quand même été happée dans le récit, j'avais envie de découvrir la vérité. Un thriller fin, intelligent, bien travaillé et passionnant ! J'ai aimé le mélange de religion, d'ésotérisme et de science.


Les + :


* L'histoire en elle-même est sympa à lire. J'avais très envie de savoir les tenants et aboutissants de cette histoire. C'était original, et passionnant. Les thèmes abordés sont tout aussi captivants. C'est bien amené.


* J'ai beaucoup aimé l'ambiance générale du roman. Plus j'avançais dans le roman, plus j'avais froid dans le dos.

*  Le style d'écriture est efficace. C'est bien documenté et bien écrit.


Les - :

* Par moments, j'étais perdue.

* De grosses longueurs, et une fin un peu décevante.

* Une difficulté à s'attacher aux personnages !


Une Citation pour se faire une idée de la plume?



Sarah termina de lancer ses ordres presque à bout de souffle et s’adossa un instant contre le mur du couloir. Elle était soudain très faible, comme si ses jambes allaient refuser de la porter. Comprenant ce qui était en train de se déclencher, elle implora un sursis en son for intérieur… pas maintenant.

samedi 30 novembre 2019

Brume de Stephen King

Auteur: Stephen King 
Maison d'édition: Albin Michel 
Genre:  horreur    
Prix: 13.90€
Pages:  288
Date  de la 1ère édition: 1987 (dans un recueil de nouvelles) 




Résumé 

Imaginez une brume qui s’abat soudainement sur une petite ville, une brume si épaisse que les clients d’un supermarché hésitent à en ressortir. Il n’en faut pas davantage au maître de l’épouvante pour nous plonger dans le cauchemar avec un réalisme hallucinant.





17/20 

Ce que j'en ai pensé : 

  
 Encore une fois c'était un carton plein avec King. J'ai beaucoup aimé ce livre même si j'aurais aimé en avoir encore plus. J'avais regardé l'adaptation sortie sur Netflix, mais au final elle est assez différente du livre. J'ai vraiment apprécié les deux versions qui sont différentes mais très bonne toutes les deux. 


Qui sont les personnages .


     Avec King, j'ai l'habitude qu'il prenne beaucoup de temps pour décrire ses personnages et installer le décor. Là, comme c'est une nouvelle, il va beaucoup plus vite pour les présenter. Cela ne m'a empêché en rien à de m'attacher à ses personnages et à les trouver intéressants, même si j'aurais apprécié qu'ils soient)encore un peu plus creusés.


  David est le personnage principal  et j'ai beaucoup aimé sa personnalité. Il est à la fois bourru et doux. J'ai aimé qu'il ne soit pas spectateur de la catastrophe et qu'ils prennent les choses en main tout le long du roman.  Cependant j'aurais bien aimé que le personnage secondaire soit un peu plus fouillé travaillé. Je ne vous en dirais pas beaucoup plus s'agissant d'une nouvelle, j'ai peur de vous gâcher sa découverte sinon.



Quelle est l'histoire de ce livre?

    
   Par contre, je dois bien avouer que j'ai adoré l'histoire de ce roman. Ce huis-clos fantastique était vraiment immersif et angoissant. Même si j'aurais aimé en avoir un peu plus et avoir un peu plus de réponse. Je sais que beaucoup de personnes ont été déçues par la fin. Seulement, ce n'est pas du tout mon cas, je l'ai trouvé justement très adapté.  Encore un très bon cru du King.

   Après un violent orage la ville de Bridgton se retrouve encerclée d'une brume mystérieuse. David accompagné de son fils Billy, décide de se rendre au supermarché pour faire le plein de provisions malgré la brume. Mais une fois arrivé là-bas des faits de plus en plus étranges se produisent et la brume semble de plus en plus menaçante. Tout le monde se retrouve enfermé dans le supermarché et de là, un huis-clos angoissant pointe bout de son nez. Qu'y a-t-il dans cette brume ? Pourquoi la brume encercle la ville?

Le style d'écriture. 
   
  Je ne suis pas du tout objective quant à la plume de Stephen King. Forcément vu que c'est un de mes auteurs favoris. Pour moi, c'est une plume forte, intelligente, belle, efficace.  King, pour moi, est très fort pour faire passer des messages derrière ses histoires et de fortes émotions.


Conclusion 


J'ai vraiment beaucoup aimé cette nouvelle de Stephen King. En réalité, je me souviens pas avoir déjà été déçue par un de ses livres.  J'aimais tout le côté fantastique mais aussi tout le côté angoissant du huis-clos. Je me suis vraiment sentie oppressée et menacée au côté de David et des autres personnes présentes dans ce supermarché. C'est une nouvelle très bien écrite. Je trouve que le King est vraiment excellent pour nous faire croire que le fantastique et est réel. J'étais totalement immergée dans cette histoire. C'était excellent je le recommande x 1000


Les + :


* L'histoire en elle-même est géniale à lire. J'avais très envie de savoir les tenants et aboutissants de cette histoire. Je sais que beaucoup de personnes ont été déçues par la fin qui est ouverte et même encore plus limite il y a pas de fin. Mais moi j'ai adoré comment il a fini son roman. C'est très pertinent


* J'ai beaucoup aimé l'ambiance générale du roman. C'est créé avec brio qu'on pourrait presque croire que c'est réel.

*  Le style d'écriture du king est toujours aussi efficace


Les - :


* TROP COURT JE VOULAIS PLUS


* Du coup un léger manque de développement.

Une Citation pour se faire une idée de la plume?



Les enfants ne luttent pas comme les adultes contre les traumatismes; ils se laissent aller, peut-être parce que les enfants sont presque continuellement en état de choc jusque vers l'âge de treize ans

jeudi 28 novembre 2019

Petits secrets, grands mensonges de Liane Moriarty

Autrice: Liane Moriarty 
Maison d'édition: Albin Michel/ le livre de poche 
Genre:  thriller   
Prix: 22.00€/8.10€
Pages:  473
Date  de la 1ère édition: 2016




Résumé 

Jane, mère célibataire, vient d’emménager à Sydney avec son petit garçon et un secret qui est le sien depuis cinq ans. Le jour de la rentrée scolaire, elle rencontre Madeline, un personnage haut en couleur avec lequel il faut compter – elle se souvient de tout et ne pardonne jamais – et Céleste, une femme à la beauté époustouflante mais qui, paradoxalement, est toujours mal à l’aise. Elles prennent toutes deux Jane sous leur aile, en faisant attention de dissimuler leurs propres secrets. Cependant, quand un simple incident impliquant les enfants de chacune des trois femmes survient à l’école, les choses s’enveniment : les commérages vont bon train, les rumeurs empoisonnées se propagent jusqu’au point où il est impossible de démêler le vrai du faux.





18/20 

Ce que j'en ai pensé : 

  
 J'ai vraiment adoré ce roman. Certes, ce n'est pas un thriller plein d'hémoglobine, il n'y a pas énormément d'action mais ça reste passionnant. Un excellent thriller domestique. On se serait un peu cru dans Desperate Housewives. J'ai passé un excellent moment de lecture et je vous le recommande vivement.

Qui sont les personnages .


     Je trouve que les personnages sont tout simplement géniaux. On a 3 trois femmes comme personnages principaux toutes  aussi intéressantes et passionnantes les unes que les autres. Je me suis beaucoup attachée à elles. Trois personnalités bien distinctes mais toutes captivantes.


  Le personnage de Jane m'a énormément touchée. C'est une battante et malgré son jeune âge, elle est très courageuse d’élever son fils seul. Malgré les bâtons dans les roues qu'on lui met à l'école, et les rumeurs sur son fils,  elle ne doute jamais de lui et fera tout pour lui. J'ai aimé son côté fragile et peu sûre d'elle.


  Madeline est un personnage totalement différent. Elle m'a énormément fait rire. J'ai adoré sa personnalité. Elle a un petit côté excentrique plaisant. Mais j'ai aussi aimé sa loyauté envers ses amis et les personnes qu'elle aime. Une femme pleine de caractère et  très fort à la fois.

   Pour finir le personnage de Celeste m'a énormément touchée. Elle a su susciter beaucoup de compassion de ma part. J'aimerais pouvoir vous en parler plus mais ça risquerait de vraiment vous gâcher le plaisir de lecture. Tout ce que je peux vous dévoiler c'est que c'est une femme courageuse, timide, réfléchie, posée et pleine de surprises.  



Quelle est l'histoire de ce livre?

    
   J'ai vraiment adoré l'histoire de ce livre. Son titre est lui colle à la peau. On se retrouve vraiment dans les mensonges du quotidien. J'ai aimé suivre ses 3 femmes. C'était à la fois drôle et touchant. J'ai adoré le fait que dès le début on sache qu'il y a eu un meurtre donc on ne savent ni qui ni pourquoi ni comment. C'était palpitant.

    Tout commence quand Jane décide de déménager à Sydney, alors que son fils rentre en maternelle, elle fait la connaissance de Madeline et de Celeste. Certains événements vont créer une réelle guerre au sein de l'école entre les parents. Une guerre qui va conduire à un tragique accident ou à un meurtre ? On apprendra qui est mort à la fin du roman ce qui donne un rythme incroyable le roman et qui lui donne un rythme incroyable et donne vraiment envie de tourner les pages pour savoir. Petit à petit, on va remonter le fil du temps pour découvrir comment on a pu en arriver là.
   


Le style d'écriture. 
   
  J'ai apprécié le style d'écriture de l'auteur, il était assez fluide, simple et malgré tout immersif. J'ai réussi à ressentir pas mal d'émotions différentes. Parfois, j'avais envie de rire, d'autres fois j'étais énervée, ou bien encore triste. J'ai aussi adoré que à chaque fin de chapitre, l'autrice a intégré des passages des auditions des témoins du tragique accident. 


Conclusion 


J'ai vraiment adoré ce thriller domestique. C'est à la fois drôle,  prenant, palpitant, intéressant. J'ai ressenti énormément d'émotions, durant ma lecture, parfois je suis passée vraiment de la colère au rire en 2 secondes. J'adorais l'ambiance générale qui ressort du roman surtout quand on se retrouve comme ça dans une guerre de territoire entre parents. D'un côté, je trouve ça drôle de voir tous leurs mensonges, leurs manigances et tout ça. D'un autre côté, je trouve ça triste pour leurs enfants qui en pâtissent parfois. Le tout était vraiment génial et en plus bien écrit Je je le recommande vivement, un petit coup de cœur.


Les + :


* L'histoire en elle-même est agréable à lire. J'avais très envie de savoir les tenants et aboutissants de cette histoire. J'ai eu milles hypothèses différentes sur ce qui s'était vraiment passé.


* Gros point positif pour les personnages ! J'ai adoré toute cette palette de femme toutes plus passionnantes les unes que les autres. À la fin, j'étais vraiment triste de les quitter je me suis vraiment attachée à elles et c'était un réel plaisir de les découvrir.


* J'ai beaucoup aimé l'ambiance générale du roman. Ça m'a vraiment fait penser à tout ce qui est Desperate Housewives et tout ça ! Un mélange de thriller et de comédie !

*  Le style d'écriture simple mais efficace. J'ai réussi à ressentir de nombreuses émotions.


Les - :

* Un début un peu long.


* Quelques longueurs.


Une Citation pour se faire une idée de la plume?



Madeline avait gagné. On était toutes mortes de rire de voir Renata soutenir le contraire. Si je crois que cette histoire a conduit à un meurtre? Non, pas du tout.